La semaine en chiffres

Forteresse imprenable et vétéran efficace

Aritz Aduriz of Spain is tackled by Eric Dier of England
© Getty Images

Des Italiens qui prolongent leur série d’invincibilité dans leur forteresse lombarde et des Américains qui ne parviennent pas à en faire autant chez eux. Voilà une partie du menu de la revue statistique de FIFA.com, où il sera également question de l’irrésistible Seleçao et d’un Espagnol toujours aussi efficace malgré les années qui passent.

91

ans d’invincibilité de l’Italie à Milan, après le nul 0:0 des Azzurri face à l’Allemagne. Depuis son revers 2:1 face à la Hongrie en 1925, la Nazionale a enchaîné 43 matches sans défaite dans la cité lombarde. Lors de cette rencontre à San Siro face aux champions du monde en titre, Gianluigi Buffona fêté sa 167ème sélection, égalant ainsi le record de l’EspagnolIker Casillas pour un joueur européen. Trois jours plus tôt face au Liechtenstein, le doublé d’Andrea Belotti a permis à l’Italie d’inscrire quatre buts en première période, chose qui ne lui était pas arrivée depuis sa large victoire contre Malte il y a près de 30 ans. Lors de ce match, Salvatore Bagni, Giuseppe Bergomi, Alessandro Altobelli (deux buts) et Gianluca Vialli avaient permis à l’Italie de rejoindre le vestiaire à la pause avec une avance de 5:0. Avec ce succès décroché à Vaduz, les Transalpins ont porté à 54 matches leur série d’invincibilité dans les qualifications pour la Coupe du Monde et l’UEFA EURO.

53

ans que le Luxembourgn’avait pas marqué de but face aux Pays-Bas, jusqu’à ce que Maxime Chanot mette un terme à cette traversée du désert. Cela n’a pas empêché les Oranje de Danny Blind de s’imposer 3:1 grâce à un but d’Arjen Robben, son cinquième sur ses cinq dernières sorties internationales, et à un doublé de Memphis Depay, auteur du premier coup franc direct réussi par les Néerlandais en trois ans. En bouclant cette rencontre, Jeffrey Bruma s’est assuré de n’avoir manqué aucune minute de jeu des Pays-Bas en cette année 2016.

35

ans et 275 jours : c’était l’âge d’Aritz Aduriz lorsqu’il est devenu le doyen des buteurs de la sélection espagnole. Le record tenait depuis 86 ans. Jose Maria Pena, auquel l’attaquant de l’Athletic Bilbao a dérobé cet honneur en faisant trembler les filets contre l’ARY Macédoine, était plus jeune de 50 jours lorsqu’il a marqué l’unique but espagnol lors d’un match amical face au Portugal, en 1930. Quelques jours plus tard, la Roja a arraché le nul face à l’Angleterre en fin de match, inscrivant deux buts à Wembley pour la première fois depuis 1981.

32

matches de qualifications pour la Coupe du Monde à domicile sans défaite, parmi lesquels 30 victoires. C’est la série des États-Unis qui a été stoppée par leur grand rival. Le Mexiqueest devenu la première équipe à s’imposer en qualifications sur le sol américain depuis que Milton Nunez avait permis au Honduras de l’emporter 3:2 à Washington en 2001. Il s’agit de la première victoire d’El Tri chez ses voisins en compétition préliminaire depuis 44 ans. Les Stars and Stripes avaient remporté les quatre dernières confrontations, toutes à Columbus, sur le score de 2:0. Quelques jours plus tard, leCosta Rica a porté à neuf sa série de victoires à domicile face aux États-Unis, qui n’avaient pas concédé deux revers consécutifs en qualifications mondialistes depuis 15 ans.

6

victoires de rang en qualifications pour la Coupe du Monde. Le Brésiln’avait pas enregistré une telle série depuis 47 ans. Les dix buts en six matches de Tostao avaient alors permis à la Seleçao de remporter toutes ses rencontres sur la route de Mexique 1970 : deux contre la Colombie, le Venezuela et le Paraguay. Depuis que Titea pris les rênes de l’équipe en juin, celle-ci a battu l’Équateur, la Colombie, la Bolivie, le Venezuela, l’Argentine et le Pérou, avec 17 buts marqués pour un seul encaissé.

En bref
*53 *
ans que la République d’Irlande n’avait pas battu l’Autriche, jusqu’à ce que le but de James McClean à Vienne permette aux joueurs de l’île émeraude de rééditer cette performance.

13 victoires en 2016 ont permis à la Franced'égaler son record de succès en une année civile établi en 2003, suite à son match gagné contre la Suède en qualifications pour Russie 2018. Les *Bleus *ont manqué l'occasion de battre ce record en concédant le nul 0:0 contre la Côte d'Ivoire trois jours plus tard.

Explorer le sujet

Articles recommandés

Classique : Mexique - USA (1999)

Coupe des Confédérations de la FIFA

Classique : Mexique - USA (1999)

06 oct. 2015

Souvenirs de Coupe du Monde : Arjen Robben

Coupe du Monde de la FIFA 2010™

Souvenirs de Coupe du Monde : Arjen Robben

11 août 2014

Costa Rica's midfielder Joel Campbell (L) dribbles past USA's Matt Besler (R) and John Brooks

Coupe du Monde de la FIFA™

Perfection costaricaine et désillusion américaine

16 nov. 2016

El Tri en ordre de marche

Coupe du Monde de la FIFA 2018™

El Tri en ordre de marche

05 juin 2016

Argentina's Angel Di Maria (L) celebrates with teammate Lionel Messi after scoring against Colombia

Coupe du Monde de la FIFA 2018™

Argentins et Chiliens de retour sur le droit chemin

16 nov. 2016

Brazilians (L-R): Jairzinho, Pele, Carlos Alberto, Tostao, Gerson and Rivelino (11) celebrate

Coupe du Monde de la FIFA™

Brésil 1970, les chiffres qui ont fait l'histoire

01 juin 2016