L'hebdo des bons mots

L'hebdo des bons mots

French defender Mamadou Sakho gives a press conference
© AFP

Cette semaine, FIFA.com consacre une large partie de son "Hebdo des bons mots" à la fin des qualifications pour Brésil 2014, avec la victoire en barrages de la France qui a été au centre de toutes les discussions.


Egalement au menu : Zlatan Ibrahimovic ne suivra pas une Coupe du Monde sans lui, Mario Balotelli est un bon garçon, Patrick Mboma y va de son coup de griffe contre les Lions, et Ronaldinho souhaite la bienvenue à Cristiano Ronaldo au Brésil.

Au micro de FIFA.com"L'Uruguay n'a jamais trop eu la chance de son côté. Nous avons besoin de bien jouer pour atteindre nos objectifs. Nous ne sommes pas comme le Brésil, par exemple, qui joue très bien mais qui a souvent un petit coup de pouce du destin. Attention, je ne veux pas dire que le Brésil gagne toujours grâce à la chance. Le Brésil a de grands joueurs et une tradition très forte. Nous, pour battre le Brésil, nous devons être à 200 %. Quand nous sommes à 70 %, il nous est impossible de battre la Seleçao" - *Diego Forlan, attaquant de l'Uruguay*

"Je suis resté fidèle à moi-même (rires) ! Je suis brésilien et puis, les gens qui viennent au stade veulent voir des buts. À Sivas, j'utilise parfois un 4-2-3-1, mais à domicile nous pratiquons un 4-1-4-1. Cela me permet d'avoir cinq à sept joueurs qui attaquent en même temps. Je ne serai jamais un entraîneur défensif" - *Roberto Carlos, entraîneur de Sivasspor*

"Pendant des années, l’aura passée des Lions a permis de véhiculer une image obsolète, celle d’une nation phare et modèle du football africain. Mais le peuple est lassé, il n’est plus possible de le leurrer. Les gens en ont marre et il y a encore deux, trois semaines beaucoup se disaient même qu’il serait préférable qu’on n’aille pas à la Coupe du Monde" - *Patrick Mboma, ancien capitaine du Cameroun*

* En France"Contrairement à tout le monde, parce que j’entends et je lis beaucoup de choses, personne n’est optimiste pour la qualification, moi je le dis, aujourd’hui, la France va se qualifier et va surprendre beaucoup de monde" - *Michel Hidalgo, ancien sélectionneur de la France, avant le barrage retour contre l'Ukraine

"C'est une date parmi tant d'autres, ce n'est pas si grave que ça. Le football est fait d'émotions, de grands moments, d'autres plus difficiles. Si les autres sont plus forts... Ce n'est pas parce que l'on s'appelle la France qu'on a forcément la meilleure équipe du monde" - *Michel Platini, ancien milieu de terrain de la France, * avant la qualification pour Brésil 2014

"Oui, bien sûr, je la touche. Si je ne la touche pas, la balle sort. Je marque du genou ! Je suis toujours un défenseur. Mais c’est sûr qu’occasionnellement, si je peux marquer des buts pour aider l’équipe, je le fais. Mon dernier doublé ? Ça remonte… J’avais 16 ans, je crois. C’était un match contre Caen. On avait gagné 5:0 et j’avais mis un doublé" - *Mamadou Sakho, défenseur de la France*

"J’espère pour lui qu’il marquera plus de buts parce que moi je me suis arrêté à deux ! Ce qui est intéressant avec lui, c'est qu'il est en avance. A 23 ans, moi, je n'avais pas mis de buts en équipe de France" - *Lilian Thuram, ancien défenseur de la France*

"Une chose est sûre : une Coupe du Monde sans moi, c'est une chose que je ne vais pas suivre. Toutes mes félicitations au Portugal, mais les deux équipes méritaient d'aller au Mondial" - *Zlatan Ibrahimovic, attaquant du Paris Saint Germain

*

En Espagne"Je lui mets un 10/10 en tant que coéquipier. Il ne parlait quasiment pas anglais et je me défendais bien. Nous avons créé une belle amitié. J’admire le professionnel et la personne. C’est un exemple à suivre. Si c’est un crâneur ? Certains pensent que je le suis aussi. C’est faux. Il est très fier et cela l’a amené à des extrêmes, mais qui ne s’est pas trompé ? Nous tous commettons des erreurs" - *Gérard Piqué, défenseur du FC Barcelone, à propos de Cristiano Ronaldo, son ancien coéquipier à Manchester United*

"Les gens parlent sans savoir. Ce n'est pas vrai. Mon alimentation est la même depuis toujours ... Un tas de choses ont été inventées. Et j'ai commencé la saison à mon poids idéal pour la finir en bonne forme" - *Lionel Messi, attaquant du FC Barcelone*

* En Italie"Acheter Leo Messi, pourquoi pas ? Je vais en parler à l'entraîneur" - *Erick Thohir, nouveau propriétaire et président de l'Inter Milan

"Je suis un bon garçon, comme tous les autres mais je suis dans une situation qui m'empêche de vivre normalement. Dans mon environnement, je ne suis pas autorisé à faire des choses que les garçons de mon âge font. Il faut que je sois un adulte, je ne dois pas faire d'erreurs. Mais mon personnage est ce qu'il est" - *Mario Balotelli, attaquant de l'AC Milan*

"Il est un très grand talent mais le temps passe pour tout le monde. Il ne faut pas parler d'un retour de Totti. La dernière fois que nous avons fait cela, ça ne s'est pas bien terminé pour lui car il s'est blessé. Et n'oublions pas qu'il est le seul à avoir pris la décision d'arrêter sa carrière internationale" - *Cesare Prandelli, sélectionneur de l'Italie*

* Ailleurs*
"Je veux dire à Cristiano Ronaldo que ce sera un grand plaisir de te recevoir ici au Brésil. Notre peuple reconnaît ton talent" - Ronaldinho, milieu de terrain de l'Atlético Mineiro

* Sur Twitter*

Les Bleus au Brésil ! L'aventure ne fait que commencer... Bravo les gars !!!

— Tony Parker (@tonyparker) 20 Novembre 2013

Thanks #Portugal! Your support was indescribable. You gave us the strenght that makes us believe! http://t.co/tgzzqb6laz

— Cristiano Ronaldo (@Cristiano) 20 Novembre 2013

Merci au Portugal ! Votre soutien était incroyable. Vous nous avez donné la force qui nous permet d'y croire !

Explorer le sujet

Articles recommandés