Diego Maradona

Hommage à Diego Maradona

Diego Maradona, Argentina
© Popper Foto
  • Diego Maradona est décédé le 25 novembre 2020 à l’âge de 60 ans.
  • Lionel Messi, Pelé et Gianni Infantino ont salué le légendaire Argentin.
  • La FIFA rend hommage à Diego avec une compilation de vidéos, de déclarations, de faits et de chiffres.

Gianni salue Diego

"Je l’ai toujours dit et je ne peux que le répéter aujourd’hui, plus convaincu que jamais : ce que Diego a fait pour le football, pour nous faire tous tomber amoureux de ce sport magnifique, c’est unique. C’est tout simplement immense, à son image", a déclaré le Président de la FIFA, Gianni Infantino, très ému après la disparition de Maradona. Pour lire la réaction complète de Gianni Infantino, suivez le lien ci-dessous.

Infantino: "Diego mérite notre éternelle gratitude"

Lire également

Infantino: "Diego mérite notre éternelle gratitude"

Messi et Pelé, en première ligne des hommages à Maradona

Lionel Messi : "C’est un jour très triste pour tous les Argentins et pour le football. Il s’en va mais il ne nous quitte pas vraiment, car Diego est éternel. Je garderai en mémoire tous les beaux moments que j’ai vécus avec lui. Je profite de l’occasion pour présenter mes condoléances à l’ensemble de sa famille et de ses amis. Repose en paix."

Pelé: "Quelle triste nouvelle. J’ai perdu un grand ami et le monde a perdu une légende. Il reste encore tellement de choses à dire, mais pour le moment, que Dieu donne la force aux membres de sa famille. J’espère qu’un jour, nous pourrons jouer au football ensemble dans le ciel."

Cliquez sur le lien ci-dessous pour retrouver les réactions d’innombrables personnalités du football, parmi lesquelles Didier Drogba, Paulo Dybala, Diego Forlán, Roger Milla, Lothar Matthaus, Neymar et Cristiano Ronaldo suite au décès de Diego Maradona.

El Diez pleuré par ses pairs

Lire également

El Diez pleuré par ses pairs

Le film

Si le film Le Parrain a été sublimé par l’excellence des Al Pacino, James Caan, Robert Duvall, Sterling Hayden et autres Diane Keaton, il est surtout resté dans les mémoires pour ce qui est peut-être la plus grande performance d’acteur de l’histoire du cinéma : Marlon Brando dans le rôle de Vito Corleone.

De la même manière, malgré les brillantes prestations des Emilio Butragueño, Enzo Francescoli, Gary Lineker, Michel Platini, Preben Elkjaer et autres Zico à Mexique 1986, cette édition est entrée dans l’histoire suite au récital de Diego Maradona, peut-être la plus grande performance jamais réalisée par un joueur lors d’une Coupe du Monde de la FIFA™. Dans 1986 FIFA World Cup™: The Official Film, une autre légende, du septième art celle-ci, Sir Michael Caine, raconte une édition illuminée par ce talent unique. Regardez ce film ci-dessous...

53

Maradona détient le record de fautes subies lors d’une Coupe du Monde (53 à Mexique 1986) et sur un seul match (23 contre l’Italie à Espagne 1982). Des statistiques incroyables quand on sait à quel point l’arbitrage est devenu plus rigoureux de nos jours. Sur l’ensemble de sa carrière, Maradona a obtenu 152 coups francs en Coupe du Monde, un record aussi. Il est suivi par Jairzinho, avec 64 coups francs provoqués

Le but du siècle

"Maradona a la balle", annonce le commentateur Victor Hugo Morales à des millions d’auditeurs, au moment où le numéro 10 argentin prend possession du cuir à la 55e minute du quart de finale de Mexique 1986 face à l’Angleterre. "Il a deux joueurs sur lui. Maradona contrôle et le génie du football mondial s’échappe sur la droite. Il en dépose un troisième et va chercher Burruchaga. Toujours Maradona ! Quel génie ! Quel génie ! Quel génie ! Ah, ah, ah… Buuuuuut ! Excusez-vous, j’ai envie de pleurer ! Bon Dieu ! Vive le football ! Quel but ! Maradona au bout d’une chevauchée mémorable. La plus belle action personnelle de tous les temps. Espèce de cerf-volant cosmique, de quelle planète viens-tu ?"

Le "but du siècle" à la loupe

Lire également

Le "but du siècle" à la loupe

Apparitions en Coupe du Monde en tant que capitaine :

Joueur Pays Matches
Diego Maradona Argentine 16
Dino Zoff Italie 14
Paolo Maldini Italie 14
Kazimierz Deyna Pologne 13
Uwe Seeler R.F.A. 12
Daniel Passarella Argentine 12
Lothar Matthaus R.F.A. / Allemagne 12

Les retrouvailles

Maradona était en plein milieu d’une interview au sujet de la Coupe du Monde lorsque la FIFA l’a surpris en lui présentant le Trophée qu’il avait soulevé au Stade Azteca. Sa réaction vaut le détour !

Le saviez-vous ?

  • Diego Maradona est le seul joueur de l’histoire à avoir battu son propre record du transfert le plus cher du football mondial. En 1982, le FC Barcelone a payé 3 millions de livres à Boca Juniors pour s’attacher les services du Pibe de Oro, qui est ainsi devenu le footballeur le plus cher de tous les temps, loin devant Paolo Rossi, pour lequel la Juventus a signé un chèque de 1,75 million de livres à Vicenza en 1976. Deux ans plus tard, Naples a payé 5 millions de livres pour Maradona, un record qui a tenu jusqu’à ce que Ruud Gullit rejoigne l’AC Milan en provenance du PSV Eindhoven moyennant 6 millions d’euros trois ans plus tard.
  • Au terme d’une prestation époustouflante en 1983, Maradona est devenu le tout premier joueur du FC Barcelone à recevoir une standing ovation de la part des supporters du Real Madrid au Bernabeu.
  • Lorsque Maradona est arrivé à Naples en 1984, le club n’avait remporté qu’un seul titre majeur sur ses 58 ans d’histoire : la Coupe d’Italie 1961/62. Au cours des sept années passées par l’Argentin chez les Partenopei, ceux-ci ont remporté deux Serie A, une Coupe d’Italie, une Supercoupe d’Italie et la Coupe de l’UEFA 1988/89. En finale de cette dernière, Maradona a été le grand artisan de la victoire 5-4 sur l’ensemble des deux matches face au Stuttgart de Jurgen Klinsmann.
  • Maradona et Lionel Messi sont les deux seuls joueurs à avoir décroché le Ballon d’Or adidas à la Coupe du Monde U-20 de la FIFA™ et à la Coupe du Monde.
  • Maradona fait partie des trois seuls Sud-Américains à avoir fait trembler les filets en Coupe du Monde à 12 ans d’intervalle. Les deux autres ? Pelé et Lionel Messi.
  • Les deux jeunes frères de Diego étaient footballeurs. Hugo a joué à haut niveau en Italie et en Espagne. Raúl a porté les couleurs de Boca Juniors et de Grenade.
  • En conduisant l’Argentine lors d’Afrique du Sud 2010, Maradona est devenu le quatrième homme à participer à cinq Coupes du Monde en qualité de joueur ou d’entraîneur. Il a marché dans les traces de Mario Zagallo, Franz Beckenbauer et Berti Vogts.
Un joueur et des images qui marquent

Lire également

Un joueur et des images qui marquent
5

Maradona est le seul joueur à avoir signé cinq buts et cinq passes décisives lors d’une seule Coupe du Monde. Il a été directement impliqué dans 71 % des buts albicelestes à Mexique 1986. Il s’agit du deuxième meilleur ratio dans une équipe sacrée championne du monde derrière David Villa (75 % pour l’Espagne en 2010). Aucun joueur dans l’histoire de la compétition ne s’est procuré davantage d’occasions qu’El Pelusa (66)

Autres hommages

  • Le président argentin Alberto Fernandez a décrété trois jours de deuil national.
  • À la demande de la FIFA, une minute de silence a été observée avant les matches disputés dans le monde entier au cours des jours qui ont suivi la mort de Diego Maradona.
  • Avant le match qui a opposé la Nouvelle-Zélande à l’Argentine dans le cadre du Rugby Championship, trois jours après le décès de Maradona, les All Blacks ont déposé un maillot noir floqué "10 Maradona" sur la pelouse avant d’exécuter leur haka.
  • Après avoir marqué lors de la victoire du FC Barcelone face à Osasuna, Messi a retiré son maillot blaugrana pour révéler celui de Newell’s Old Boys, l’autre club représenté par les deux hommes, en levant les deux bras au ciel.
  • Le club de Naples a rebaptisé son stade "Stadio Diego Armando Maradona".

Explorer le sujet