5 - 11 janvier

L'hebdo des bons mots

Roma's Italian forward Francesco Totti celebrates after scoring a goal during the Italian Serie A football match between AS Roma and US Sassuolo Calcio at the Olympic Stadium in Rome on September 20, 2015. AFP PHOTO / TIZIANA FABI
© AFP

Drôles, incisives, instructives, émouvantes... Comme à son habitude, FIFA.com termine la semaine en vous proposant les meilleures déclarations entendues aux quatre coins de la planète foot.

"Après avoir entraîné Manchester City, je n'entraînerai pas United. C'est comme me demander si j'entraînerais un jour le Real Madrid. Jamais. Je serais aux Maldives si je n'ai pas d'offres pour entraîner ! Peut-être pas aux Maldives car il n'y a pas de parcours de golf" - Pep Guardiola, entraîneur de Manchester City

"Un cauchemar. C'est un cauchemar de jouer contre cette équipe. Comme je l'ai dit avant le match, jouer contre eux c'est comme aller chez le dentiste. C'est difficile, ils rendent les choses vraiment compliquées. C'est une super équipe" - Mikel Arteta, entraîneur d'Arsenal, à propos de Leeds, battu par les Gunners en Cup (1-0)

"Toutes mes condoléances frère."

"Je sais que Mbappé et Icardi aiment jouer ensemble. Mais les quatre jouent avec une vraie complicité. Entre Kylian et Mauro, elle est évidente. Et c'est nécessaire lorsqu'on joue à deux pointes, c'est important de se trouver. Si Mbappé décide de frapper, ce n'est pas forcément de l'égoïsme. Je ne suis pas surpris de le voir faire deux passes ce soir, il aime aussi partager" - Thomas Tuchel, entraîneur du Paris Saint-Germain

"Si j'étais mon représentant, je ne me conseillerais pas de signer à Rome. Ils me vendraient trop vite, tout le monde sait qu'ils m'ont forcé à arrêter de jouer. Ils voulaient que je prenne ma retraite" - Francesco Totti, ancien attaquant de l'AS Rome (DAZN)

"L'adversaire direct le plus dur au milieu de terrain ? Et un nom inhabituel contre lequel vous n'avez pas aimé jouer pour une raison quelconque ?
- 1. Probablement Steven Gerrard.
- 2. Fabrice Muamba quand il était à Bolton. Il ne me lâchait pas pendant 95 minutes et il m'aurait même suivi aux toilettes si besoin. Mais j'ai quand même fini par marquer à chaque match."

"On entend beaucoup parler de son retour à Barcelone. J'ai aussi participé à sa venue au PSG. Maintenant que je suis en Espagne, je pense que Neymar doit revenir, il ferait vraiment beaucoup de bien au football espagnol" - Unai Emery, ancien entraîneur du PSG (Cadena SER)

"Je suis joueur de foot, je ne suis pas comptable. Je fais mon métier, j'essaie d'aider mon équipe et tout va bien si je suis le joueur le plus cher du monde alors" - Kylian Mbappé, attaquant du Paris SG, à propos de l'estimation de son prix sur le marché des transferts

"À la lumière de la dévastation causée par les feux de forêts à la maison, je ferai don de 500 dollars australiens pour chaque parade enregistrée par tous les gardiens de but de Premier League lors chaque match de championnat ce week-end. J'ai choisi de faire un don au fonds d'urgence "Wires Wild Life Rescue". Merci à tous pour votre soutien jusqu'à présent et en tant que nation, nous apprécions vraiment votre gratitude et votre générosité. Cependant, il y a toujours des pertes matérielles, humaines et animales, ainsi que des communautés entières, des entreprises et plus encore en danger. J'espère que nous pourrons continuer d'encourager et d'influencer les gens à collecter des fonds pour les personnes touchées. Doigts croisés pour que l'aide humanitaire arrive vite" - Mathew Ryan, gardien de but de l'Australie et de Brighton & Hove (Instagram)

"Messi vient d'inscrire son premier but de 2020. Il a maintenant marqué lors de 132 saisons consécutives avec le FC Barcelone... grosso modo."

"Henderson est le meilleur milieu de terrain au monde dans sa position. Klopp ne le laisse jamais tomber, alors que les deux milieux offensifs, Keita et Wijnaldum, sont parfois remplacés. Les autres joueurs sont toujours les mêmes" - Jorge Jesus, entraîneur de Flamengo

"Je remercie profondément tout le peuple sénégalais, surtout mon village. Je viens de très loin, d'un tout simple village nommé Bambali. Et je suis sûr qu'ils me regardent maintenant à la télévision" - Sadio Mané après avoir remporté le prix de Joueur Africain de l'Année aux CAF Awards 2019

"Aujourd'hui, il y a six ans, j'ai fait mon coming out. J'avais été prévenu par pas mal de monde mais maintenant je suis fier d'avoir arrêté de me poser des questions et d'avoir fait ce qu'il me semblait juste. Ça m'a prouvé qu'on n'a pas besoin d'être comme tout le monde pour être quelqu'un"