10-16 novembre

L'hebdo des bons mots

Teemu Pukki and the Finland Team celebrating
© imago images

Drôles, incisives, instructives, émouvantes... Comme à son habitude, FIFA.com termine la semaine en vous proposant les meilleures déclarations entendues aux quatre coins de la planète foot.

"Les soirées européennes à Anfield ! Elles sont sans égales. Quand l’équipe joue bien, il règne une ambiance extraordinaire, que nos adversaires ont bien du mal à gérer. J’ai travaillé à Dortmund, où les supporters sont absolument incroyables. Mais une ou deux performances à Liverpool suffisent à rassembler tout le monde. C’est quelque chose d’unique. Dans ce domaine, nous sommes certainement les meilleurs au monde" - Jürgen Klopp, entraîneur de Liverpool, interrogé sur les plus grandes qualités des Reds (FIFA.com)

"Je n'aime pas cette attitude, ce n'est pas bien. Il doit être champion même quand il sort. Le fait d'être parti sans s'asseoir sur le banc ne donne pas une bonne image de Cristiano. La vérité, c'est qu'il n'a pas dribblé un adversaire depuis trois ans..." - Fabio Capello (Gazzetta dello Sport)

"Je pourrais donner ma vie pour le coach. Je pourrais mourir sur le terrain pour lui" - Benjamin Pavard, défenseur de l'équipe de France à propos de sa relation avec Didier Deschamps (Canal+ Sport)

"J'ai cinq ballons de triplés dans mon lit et je dors très bien avec. Ce sont mes petites amies, je les aime" - Erling Haaland, attaquant du Red Bull Salzbourg (Dagbladet)

"Avec qui j'aurais aimé jouer ? Je pense avec Lionel Messi. c'est un joueur habile, qui fait des passes décisives, qui marque. Il dribble bien. Si on avait été dans la même équipe, nos adversaires auraient eu deux joueurs à gérer et pas qu'un seul. Aujourd'hui, Messi est le joueur le plus complet" - Pelé (Gazzetta dello Sport)

"Il va y avoir une fête c'est certain. On vient de vivre des moments de joie intense, on a célébré ce qu'on a réussi. Le sélectionneur le mérite. La plupart d'entre nous sont avec lui depuis les U-21 et il sait comment nous faire jouer notre meilleur football" - Teemu Pukki, attaquant de la Finlande après la qualification historique de son équipe pour l'Euro 2020 (BBC World Service)

"Alvaro (Gonzalez) a un peu de mal entre le français et l'espagnol. Malheureusement, il comprend 'laisse' alors que je voulais qu'il dégage. Aujourd'hui, c'est sans conséquence, donc tant mieux. Mais c'est clair qu'il va falloir qu'on rectifie ça parce que ça peut être plus difficile dans certains matchs" - Steve Mandanda, gardien de l'OM après le but encaissé contre l'OL

Articles recommandés

Naouirou Ahamada of France celebrates a victory

Brésil 2019 - France

Ahamada, le Bleuet qui brille dans l'ombre

13 nov. 2019

Thierry Henry of France is interviewed in Zurich

2-9 novembre

L'hebdo des bons mots

09 nov. 2019