8 - 15 février

L'hebdo des bons mots

Gianluigi Buffon of Paris Saint-Germain
© Getty Images

Drôles, incisives, instructives, émouvantes... Comme à son habitude, FIFA.com termine la semaine en vous proposant les meilleures déclarations entendues aux quatre coins de la planète foot.

"Les rues ont disparu des écoles de formation pour les joueurs de foot. En Amérique du Sud, il y a encore des zones de pauvreté où le football continue de régner. Le prochain Messi ressemblera plus à Cristiano Ronaldo qu'à Messi, plus physiquement surhumain, plus compétitif, tout aussi héroïque, mais taillé dans un tissu différent" - Jorge Valdano, champion du monde 1986 avec l'Argentine (El Tiempo)

"Oui, certains joueurs couvrent les problèmes, oui. Mais il n'y a pas que Leo, il y a Suárez, Griezmann, Rakitić, De Jong, Artur, Vidal... Beaucoup d'autres joueurs aussi. Ce n'est pas seulement Leo, c'est tout le groupe. Leo est le meilleur joueur du monde, parfois il fait des choses folles et aide beaucoup le Barça. C'est pourquoi parfois, quand ils parlent du Barça, ils parlent Leo. C'est normal, pour tout ce qu'il fait" - Malcom, ancien joueur du FC Barcelone

"Dans ma collection, j’ai Enrico Chiesa et son fils, George Weah et son fils, Paolo Maldini et son fils. Maintenant, j’attends leurs petits-enfants. Quand ce sera leur tour, je serai toujours ici à San Siro au milieu du terrain" - Gianluigi Buffon, gardien de la Juventus et grand collectionneur de maillots

"Avec un joueur aussi phénoménal, tu ne peux pas lui dire qu'il y a déjà une équipe et qu'il va devoir s'adapter. Tu dois faire l'équipe pour lui. Contrairement à ce que certains pensent, Neymar est facile à coacher" - Unai Emery, ancien entraîneur du PSG (France Football)

"J’ai toujours eu du mal à accepter ce que certains disent à propos de mon frère. En Belgique, on l’a enterré trois fois. Quand Christian Benteke s’est blessé, Romelu a été propulsé titulaire face à la Croatie. Les gens râlaient. Résultat : doublé. Qualifié. Merci. Ensuite, au Mondial 2014, il débute mal. Divock marque contre la Russie, et Wesley Sonck annonce qu’Origi sera notre attaquant pour les dix prochaines années. OK. Mais les buts les plus importants de la compétition, ce sont ceux contre les États-Unis : un but et un assist de Romelu. Maintenant, il y a Michy ! Je l’aime bien, mais le sang, c’est le sang ! Pourquoi tant de gens préfèrent Michy ? Les petites semelles, les virgules, la technique, les feintes de frappe ? Ce qu’on veut d’un attaquant, ce sont des buts ! Romelu, on l’a enterré mille fois. Il essaye de toujours positiver et de mettre en avant sa persévérance" - Jordan Lukaku, défenseur belge (Eleven Sport)

Articles recommandés

Barcelona's Lionel Messi celebrates scoring

7 - 14 février

La semaine en chiffres

14 févr. 2020

A young Everton fan invades the pitch and runs towards Everton's Dominic Calvert-Lewin 

#WeLiveFootball

La parole aux fans

12 févr. 2020

New Caledonia's Hienghene Sport celebrate after winning the 2019 OFC Champions League final in Noumea.

Ligue des champions de l'OFC

Les exploits de Hienghène font des émules

14 févr. 2020

Diego Forlan of Uruguay celebrates scoring the equalising goal during the 2010 FIFA World Cup South Africa Semi Final match

Coupe du Monde de la FIFA 2010™

Forlán : "Impressionnant et inattendu"

12 juil. 2010