11 - 18 mai

L'hebdo des bons mots

© AFP

Drôles, incisives, instructives, émouvantes... Comme à son habitude, FIFA.com termine la semaine en vous proposant les meilleures déclarations entendues aux quatre coins de la planète foot.

"J’ai déjà manqué deux Coupes du monde et pour la prochaine, je serai vraisemblablement trop vieux. Je trouve très dommage comment tout cela s’est passé, mais je ne peux malheureusement plus rien y changer. À mes yeux, c’est important d’être un homme de parole. J’ai dit que je ne voulais plus jouer pour l’équipe belge et je maintiens mes propos" - Radja Nainggolan, ancien international belge (Het Nieuwsblad)

"Cristiano Ronaldo est très fort car il a remplacé le coach simplement avec sa présence en Serie A. L'homme qui motive vraiment la Juve, c'est Ronaldo. Il est l’homme du vestiaire. Quand je l'ai vu avec son équipe nationale lors de la finale de l'Euro 2016, il était sur le banc, mais il dirigeait plus l'équipe que son coach pour gagner" - Aurelio De Laurentiis, président de Naples (Corriere dello Sport)

("Pour prendre ma retraite, il ne me faudra qu’un jour pour l’annoncer. Laissez-moi vous partager cette nouvelle uniquement lorsque ce moment viendra. Pour l’instant je suis tranquille")

"Je m'excuse auprès des supporters parce qu'on ne lutte pour aucun titre alors que nous sommes Manchester United. Joueurs et staff, nous tirons des conclusions, si nous avons fait ce qu'il fallait, si nous avons tout donné pour ce maillot... Je suis sûr que Manchester United redeviendra le club qu'il était auparavant avec Sir Alex Ferguson" - Alexis Sanchez, ailier de Manchester United (Instagram)

"Mon père a, je crois, mis la barre assez haute pour que j’en fasse une aussi magnifique que lui. Je vais tout mettre en œuvre pour faire la plus belle carrière possible" - Theo Zidane, milieu de terrain de l'équipe de France U-17 (Le Parisien)

"Nous devons féliciter Liverpool, bien sûr, merci beaucoup. Ils ont contribué à nous pousser et à augmenter nos standards de la saison dernière, parce que la concurrence avec cette équipe nous a poussés à faire une telle saison. Liverpool nous a aidés à être tout le temps concentrés. Pour remporter ce titre, nous devions remporter nos quatorze derniers matchs. Nous savions depuis deux ou trois mois que nous ne pouvions pas perdre un point. C’est de loin le titre le plus difficile que j’ai remporté de ma carrière" - Pep Guardiola, entraîneur de Manchester City (Sky Sports)

"De la déception, le mot est faible. Il faut faire attention, sous le coup de la frustration, de ne pas en dire trop ce soir" - Rudi Garcia, entraîneur de l'Olympique de Marseille après la défaite face à Lyon (0-3)

(Cela a été cinq années incroyables. Merci beaucoup pour tout, je vous porte dans mon coeur. J'ai pris la décision de m'en aller. (...) Il est difficile de prendre un autre chemin, mais je pense que c'est ce dont j'ai besoin.)

"Je ne peux que remercier Antoine Griezmann pour ses performances, pour son évolution ici. C'est une personne que j'aime beaucoup. J'ai une bonne relation avec sa famille et la vie m'a appris que l'on ne pouvait juger la décision de quiconque" - Diego Simeone, entraîneur de l'Atlético de Madrid

"Je serai très ému de le voir à l'entrainement, je crois que je vais tout le temps lui donner la balle" - Frenkie de Jong, nouveau joueur du FC Barcelone, à propos de Lionel Messi (Fox Sport)

"Je ne devrais pas vraiment dire cela, pas maintenant, certainement pas maintenant, mais quand j'étais jeune, j'étais un grand fan de United. J'avais un vieux maillot de United, à partir du moment où ils ont remporté la dernière FA Cup" - Raheem Sterling, attaquant de Manchester City (Mirror)

"Aujourd’hui est un jour triste. Aujourd’hui, un autre chapitre important se termine dans l’histoire de l’AS Roma, mais surtout de Rome. De notre Rome. Au cours de ces dernières années, nous avons vécu tellement de choses ensemble, nous avons grandi ensemble, devenant d’abord des hommes, puis des footballeurs, pour enfin devenir des parents. Nous savions que ce moment arriverait tôt ou tard. Tu as été et tu resteras mon frère de terrain. Je te souhaite le meilleur dans ce que tu feras, car je suis sûr que tu le feras bien, comme tout ce que tu as accompli jusqu’à présent. Je t’aime Dani."

Articles recommandés