19 - 26 juillet

L'hebdo des bons mots

Sidney Govou and Karim Benzema
© imago images

Drôles, incisives, instructives, émouvantes... Comme à son habitude, FIFA.com termine la semaine en vous proposant les meilleures déclarations entendues aux quatre coins de la planète foot.

"Avec le mouvement historique autour de la justice sociale qui prend de l'ampleur cette année, nous sommes de plus en plus conscients des injustices systémiques pour les communautés de couleur. Mes co-fondateurs et moi-même sommes déterminés à créer une équipe à Los Angeles qui apporte des changements positifs afin d'élargir l'accès aux sports pour les enfants. Nous visons à être des champions à la fois sur le terrain et en dehors du terrain grâce à l'équité" - Natalie Portman, à propos de la création de la nouvelle équipe de Los Angeles qui jouera en NWSL (The Athletic)

"Les adversaires méritent toujours mon respect et mon crédit. Et Arsenal les a. J'ai un grand respect pour ce qu'est Arsenal sur le terrain. Pas beaucoup en dehors, mais sur le terrain, beaucoup" - Pep Guardiola, entraîneur de Manchester City

"Je suis le meilleur. Quel entraîneur ne mettrait pas ses meilleurs joueurs sur le terrain ? Je suis convaincu que je suis le meilleur, même si je n'ai plus 17 ans. Lorsque vous êtes gardien numéro un au Bayern ou en équipe nationale, vous êtes constamment dans une situation de concurrence. À cet égard, peu de choses changeront pour moi" - Manuel Neuer, gardien allemand du Bayern Munich (11Freunde)

"Il ne sera pas classé parmi les guerriers par exemple. Balerdi, ce n’est pas moi, tu vois ! Pas un stoppeur à l’ancienne. Mais il est grand, technique et élégant. Trois de mes coéquipiers à Banfield ont évolué avec lui chez les U23 argentins, et ils m’en ont parlé comme d'un 'Galera y Baston', un dandy, un joueur classe, costume-cravate" - Renato Civelli, ancien défenseur de l'Olympique de Marseille à propos de la nouvelle recrue de l'OM

"Une petite rivalité est née entre la France et la Belgique, et depuis la Coupe du monde je sens qu'il y a beaucoup, beaucoup de rancune, de haine. J'ai pas mal d'amis belges, avant quand je parlais avec eux on discutait de tout et de rien, maintenant direct ils me disent "on était meilleurs que vous à la Coupe du monde". Mais c'est fini, passez à autre chose ! Ce n'est pas de ma faute si vous avez été moins intelligents que nous, à vouloir montrer votre jeu dès le départ" - Adil Rami, défenseur champion du Monde avec les Bleus

"Benzema fait partie de la mauvaise génération, lui, Nasri.... On leur a collé une étiquette. S'il avait été champion du monde, on aurait dit qu'il faisait partie des meilleurs joueurs français" - Sidney Govou, ancien coéquipier de Karim Benzema à l'OL (L'équipe)

"Nous sommes champions depuis un mois maintenant. Un peu comme Noël, vous savez que vous allez recevoir un cadeau mais vous êtes toujours excité. Ça va être spécial" - Jürgen Klopp, entraîneur de Liverpool

"Quand le moment sera venu, j'aimerais revenir au club et y tenir un rôle. Pour le moment, nous sommes très bien aux Pays-Bas. J'ai une jeune famille et je ne suis plus entraîneur depuis un petit moment. Mais je dois admettre que j’ai envie de revenir sur le terrain et d’aider, que ce soit avec le staff technique ou les entraîneurs. Bien sûr, ce serait idéal à Arsenal - j'y ai passé 11 ans et je me sens bien avec le club" - Dennis Bergkamp, ancien attaquant d'Arsenal (FourFourTwo)

"Tout le monde pensait que la Juventus venait pour faire la fête aujourd'hui. Mais nous ne sommes pas leurs serveurs et nous avons joué avec coeur" - Seko Fofana, milieu de l'Udinese (Daily Mail)

"Robben est une légende pour ce club et il y a beaucoup de pression de porter ce numéro mais je le prends plus avec le sourire. J'ai mes propres objectifs que je veux atteindre" - Leroy Sané, ailier gauche du Bayern Munich (The Guardian)

"Tous les gens qui ont vu cette situation sont inquiets. Tous ceux qui ont vu la faute sont inquiets. Bien sûr que je suis inquiet" - Thomas Tuchel, entraîneur du PSG à propos de la blessure de Mbappé