13 - 20 mai

L'hebdo des bons mots

Dani Alves of Brazil poses
© Getty Images

Drôles, incisives, instructives, émouvantes... Comme à son habitude, FIFA.com termine la semaine en vous proposant les meilleures déclarations entendues aux quatre coins de la planète foot.

"Le boulot de Pep était facile, puisqu'il connaissait parfaitement la structure du centre de formation. C'est Frank Rijkaard qui a bâti l'équipe dont Guardiola a hérité. Messi et d'autres joueurs avaient déjà débuté sous Rijkaard. Cette équipe aurait vécu de grands moments, que cela soit avec ou sans Guardiola" - Hristo Stoichkov, ancien attaquant du FC Barcelone (The Mirror)

"Nous sommes humains. C’est l’une des personnes les plus pures que j’ai jamais rencontrées, mais il a sa personnalité. Il est né pour être différent. Ce que je dis toujours, c’est qu’il doit se concentrer sur ce qui est entre ses mains, à savoir jouer et obtenir des résultats pour son équipe" - Dani Alves, défenseur de São Paulo, à propos de Neymar (Jogo Alberto)

"OK, ce centre est trop long, comme il y en a des milliers dans le championnat. Sauf qu'en cinq passes, ils ont réussi à battre Alain Roche, Laurent Blanc, Vincent Guérin et Didier Deschamps... Ils nous ont passé en revue en cinq passes pour loger le ballon sous la barre. Tu refais l'action mille fois, je ne sais pas même s'ils seraient capables de le refaire. Il y avait une sorte de destinée" - David Ginola, ancien attaquant de la France, à propos du fameux but bulgare qui a privé les Bleus de la Coupe du Monde 1994 (RMC)

"Quand vous avez N'Golo dans votre équipe, vous avez l'impression de jouer avec un joueur de plus. Vous pouvez trouver un sourire sur son visage tous les jours. C'est un gars très positif. Honnêtement, c'est l'un des meilleurs joueurs que j'ai eu dans ma carrière d'entraîneur" - Antonio Conte, ancien entraîneur de Chelsea, à propos de N'Golo Kanté (Sky Sports)

"À mon plus haut niveau, j'ai mieux joué que Neymar. Il doit gagner la Coupe du monde pour être meilleur que moi. J'ai de la personnalité, et pour que Messi soit meilleur que moi, il doit aussi gagner la Coupe du monde. Cristiano Ronaldo, c'est juste de la force. Il frappe bien le ballon des deux pieds, mais je suis plus habile que lui" - Edilson, champion du Monde 2002 avec le Brésil (TV Bandeirantes)

"En dehors des terrains, il était assez communicatif, un garçon adorable. Mais sur le terrain, sa personnalité n'était pas bonne. Quand il jouait, il essayait, et j'ai déjà rencontré des joueurs avec cette attitude, mais ils sont généralement assez bons pour s'en sortir. Lui ne l'était pas. Je ne comprenais pas comment Rodgers pouvait le laisser s'en tirer comme ça et le préférer à moi. Cela m'a directement affecté et aussi eu un impact négatif sur l'équipe" - Rickie Lambert, ancien attaquant de Liverpool, à propos de Mario Balotelli (Bristol Post)

"Je suis à 97 sélections et j’espérais atteindre le cap des 100 lors des rassemblements de mars et de juin. Ce n’est que partie remise. Concernant le nombre de buts, je ne suis qu’à deux longueurs de Michel Platini, c’est aussi clairement un objectif . Je veux marquer l’histoire du football français. C'est important de laisser une trace de soi, en tant qu'homme, mais aussi en tant que footballeur" - Olivier Giroud, attaquant français (Dauphiné Libéré)