4-11 janvier

L'hebdo des bons mots

© AFP

Drôles, incisives, instructives, émouvantes... Comme à son habitude, FIFA.com termine la semaine en vous proposant les meilleures déclarations entendues aux quatre coins de la planète foot.

"Kylian assume, comme d'autres, de vouloir tout et tout de suite. Il y a vingt ans, un joueur comme lui, avec cette assurance, aurait sûrement pris des claques. Son comportement aurait été mal interprété. Aujourd'hui, c'est leur force. Mais ce n'est pas tout de le dire. Ils font tout pour le faire avec une énorme volonté et leurs habitudes" - Didier Deschamps, sélectionneur de l'équipe de France (France Football)

"J'aime l'histoire et le parcours de ce garçon qui sort de nulle part. Je trouve qu'il a une bonne tête, il a un air sympathique. L'histoire est belle : il marque ce but (contre l'Argentine en Coupe du Monde), il sort avec une Miss France, il retombe dans la galère avec son club qui ne gagne pas un match... C'est Rocky le type !" - Christophe Dugarry, ancien attaquant de la France, à propos de Benjamin Pavard (RMC)

"On avait moins ce débat sur l’esthétisme en 2006 car on avait Zidane et c’est impossible de dire que l’on jouait mal avec Zizou, les médias étaient bloqués alors qu’on n’était pas plus spectaculaire que la France en Russie. Et je ne parle même pas de 1998, car si les matchs contre le Paraguay ou l’Italie sont beaux (rires)..." - Raymond Domenech, ancien sélectionneur des Bleus

"Beaucoup ne sont plus au niveau, nous ne pouvons pas débuter tous les matchs par une connerie. Il faut se dire vraiment les choses, il ne s'agit pas seulement d'une question de chance. On a des opportunités, mais le ballon ne rentre plus dans la cage et on concède énormément d'occasions. Il y a de vraies raisons qui expliquent pourquoi les choses ne vont pas bien. Il faut être une équipe plus unie sur le terrain" - Luka Modric, milieu de terrain du Real Madrid

C'est inadmissible. Bravo à Andrézieux. Cette équipe qui, je le rappelle, évolue en National 2, a montré ce qu'est une équipe qui en voulait, qui se battait ensemble. C'est ce qui nous a manqué fortement. On peut mettre les chiffres en avant, que l'on a tiré 28 fois au but, mais nous avons beaucoup échauffé le gardien adverse. Les véritables occasions, nous ne les avons pas mises dedans. Nous n'avons été efficaces ni devant ni derrière. En Coupe cela ne pardonne pas" - Rudi Garcia, entraîneur de l'Olympique de Marseille, après la défaite en Coupe de France face à Andrézieux (2-0)

"Il m'a invité à boire un verre de vin.  J'espère qu'il a plus qu'un verre à me proposer" - Nigel Clough, entraîneur de Burton Albion (D3), à propos de son échange avec Pep Guardiola après la correction contre Manchester City (9-0) (Sky Sports)

Articles recommandés

28 décembre - 4 janvier

L'hebdo des bons mots

04 janv. 2019

15-22 décembre

L'hebdo des bons mots

22 déc. 2018

Coupe du Monde de la FIFA 2018™

Russie 2018 : FRA 1-0 PER, Kylian Mbappe (FRA)

21 juin 2018

Coupe du Monde de la FIFA 2018™

Russie 2018 : FRA 4-1 CRO, Kylian Mbappe

15 juil. 2018