02 - 09 mars

L'hebdo des bons mots

© AFP

Drôles, incisives, instructives, émouvantes... Comme à son habitude, FIFA.com termine la semaine en vous proposant les meilleures déclarations entendues aux quatre coins de la planète foot.

"La motivation, c’était de faire un match solide, de gagner ce match, de prendre une option pour la qualification, c’était ça qui était dans ma tête. J’ai vu le même Unai Emery qui était très excité sur le banc. J’ai regardé de temps en temps, ça me faisait un peu rire. Il n’a pas changé" - Hatem Ben Arfa, milieu de terrain de Rennes, après la victoire de son club en UEFA Europa League face au Arsenal de son ancien entraîneur au Paris Saint-Germain

"Comme le barbecue, on le sort au printemps quand le soleil commence à briller" - Eric Cantona, ancien attaquant de Manchester United, à propos de Neymar (Instagram)

"Indépendamment de ce que je pense être une décision sportive difficilement justifiable (que je respecte bien sûr), la façon dont ça a été fait est pour moi incompréhensible. Thomas, Jérôme et moi avons tout donné à l'équipe nationale depuis des années, et cette démarche est à mes yeux injuste, par rapport à ce tout ce que nous avons fait et réussi" - Mats Hummels, défenseur du Bayern Munich, suite à la décision de Joachim Löw de, désormais, se passer de Jérôme Boateng, Thomas Müller et de lui en sélection (Instagram)

"Si ça avait été moi sur le banc du PSG mercredi, j'aurais sauté du premier pont que je trouvais" - Carlo Ancelotti, ancien entraîneur du Paris-Saint-Germain

"J'aime venir au Bernabeu, c'est l'une des raisons pour lesquelles je suis un athlète. Dans d'autres stades, c'est plus dur d'être motivé mais dans celui-ci... Je vis avec ça depuis petit, c'est difficile de gagner ici. Maintenant, c'est une habitude" - Gérard Piqué, défenseur du FC Barcelone, après la victoire de son club sur le terrain du Real Madrid (0-1)

"Nous n'allions pas gagner la Ligue des Champions pour toujours. Tôt ou tard, les rois tombent. Dans toutes les équipes, dans tous les royaumes, dans toutes les villes" - Nacho, défenseur du Real Madrid

"Messi ? Nous sommes en train de parler d’un génie, nous sommes en train de parler de Matrix, comme lorsque l’image ralentit soudainement et que tu peux faire tout ce que tu veux. C’est ce que fait Messi. C'est à la hauteur d'un seul, je n'ai vu personne d'autre. Andrés Iniesta a des capacités similaires : la vision périphérique, savoir qui vient par ici ou par là et dribbler.... par dessus tout, sans aucun doute, il y a Leo Messi" - Luis Enrique, ancien entraîneur du FC Barcelone, aujourd'hui sélectionneur de l'Espagne (Catalunya Radio)

Articles recommandés

L'Actu

La semaine en chiffres

07 mars 2019

France 2019 - Billetterie

Achetez vos billets pour France 2019 !

14 mars 2019

Coupe du Monde U-20 de la FIFA 2019

Les stars de la Coupe du Monde U-20

08 avr. 2013