13 - 20 février

L'hebdo des bons mots

Kylian Mbappe of Paris Saint-Germain looks on
© Getty Images

Drôles, incisives, instructives, émouvantes... Comme à son habitude,FIFA.com termine la semaine en vous proposant les meilleures déclarations entendues aux quatre coins de la planète foot.

"Quand j'ai débarqué, j'étais tout frêle, depuis j'ai beaucoup évolué au niveau physique. Ici on apprend tous les jours, avec Lionel Messi, ou bien avant avec Luis Suarez et Andrés Iniesta. Ils m'ont appris à me placer, à savoir quand calmer le jeu ou faire la passe. J'aime dribbler, ils m'ont aussi canalisé là-dessus. Je dois attendre mes coéquipiers et non pas essayer de dribbler trois ou quatre joueurs." - Ousmane Dembélé, attaquant du FC Barcelone (Mundo Deportivo)

"Suis-je inquiet ? Oh que non, je sais qu'Anthony travaille dur pour revenir à son meilleur niveau. Son attitude est très bonne. La forme est parfois temporaire, mais la classe est permanente. Et le gamin a de la classe" - Ole Gunnar Solksjaer, entraîneur de Manchester United, à propos d'Anthony Martial

"Kylian Mbappé va ramener le ballon chez lui. Je pense qu’il ramènera plus tard d’autres types de ballons. Ce soir, il y a eu un passage de témoin" - Alessandro Costacurta, ancien défenseur de l'AC Milan, à propos du triplé de Kylian Mbappé contre le FC Barcelone de Lionel Messi (Sky)

"Ce gars est celui qui va prendre la place de Messi et Ronaldo lorsqu’ils en auront terminé. Ce match, c’est un message envoyé à tout le monde : 'C’est moi le patron. Je suis celui qui va dominer'. Il n’a aucun concurrent. Les gens oublient qu’il a 22 ans, qu’il a gagné la Coupe du Monde, ce qu’il a fait en championnat de France, en Ligue des champions. Il a été immense" - Rio Ferdinand, ancien défenseur de Manchester United, à propos de Kylian Mbappé (BT Sports)

"Certaines personnes ne croyaient pas que je pouvais encore être à ce niveau. J'ai le même enthousiasme. J'espère que cette année, l'année suivante, et pour autant d'années que ce soit, je continuerai à être compétitif et à donner le meilleur de moi-même, jusqu'à ce que je réalise que j'ai été aussi loin que je le pouvais. Mais personne ne se débarrassera de moi. Je déciderai moi-même quand je partirai" - Luis Suarez, attaquant de l'Atlético de Madrid (ESPN)

"Hier, à l'entraînement, il m'a demandé combien de fois j'avais gagné au Camp Nou. Je lui ai dit : 'une fois'. Il m'a répondu : 'demain, on gagne une deuxième fois'. C'est un joueur top. Il fait partie des plus grands joueurs du monde, malgré sa jeunesse." - Mauricio Pochettino, entraîneur du Paris Saint-Germain, à propos de Kylian Mbappé après la victoire contre le FC Barcelone (1-4)

"J'ai décidé de quitter le FC Bayern à la fin de cette saison et de tenter quelque chose de nouveau. Ça n'a évidemment pas été une décision facile à prendre. Je suis ici depuis 13 ans et ce club représente beaucoup pour moi"

"Mbappé sera Ballon d'Or bientôt, on le sait. Mais il lui faut encore de la constance. Ce qu'a fait Leo depuis 15 ans ne peut être comparé à un triplé, certes sublime. Je lui souhaite le même chemin, mais celui-là devra être long. Le destin de Mbappé, ce n'est pas d'être un nouveau Messi, mais de devenir Mbappé. Il est la relève de Cristiano Ronaldo et de Messi, mais n'allez pas trop vite. Être grand, c'est durer. Je suis confiant, mais seul le temps dira sa valeur. Laissons-le déjà gagner la Ligue des champions" - Ludovic Giuly, ancien attaquant du Paris Saint-Germain et du FC Barcelone (Le Parisien)

"Je regarde la performance de l'équipe, pas les individus. Ce n'est pas un examen. Les joueurs de Tottenham sont assez bons pour ne pas passer d'examens comme des étudiants" - Jose Mourinho, entraîneur de Tottenham, interrogé sur la performance de Gareth Bale en UEFA Europa League

"Pour moi, le football est avant tout un spectacle. On vient pour vibrer, pour prendre du plaisir, voir des buts. Je déteste m'emmerder sur mon banc… Si je préfère gagner 4-3 que 1-0 ? Oui. Attention, prendre des buts, ça ne me plaît pas. Surtout quand on perd. Mais quand on gagne 4-3, cela veut dire qu'on a pris des risques, qu'on a proposé quelque chose."- Olivier Dall'Oglio, entraîneur de Brest