31 octobre - 07 novembre

L'hebdo des bons mots

Didier Deschamps, Manager of France is pictured inside the photo booth
© Getty Images

Drôles, incisives, instructives, émouvantes... Comme à son habitude, FIFA.com termine la semaine en vous proposant les meilleures déclarations entendues aux quatre coins de la planète foot.

"C'est comme le football des moins de 10 ans. Ce que les quatre défenseurs faisaient, je n'en ai aucune idée. Sur le plan défensif, ils doivent prendre leurs responsabilités. Il faut parfois défendre en un contre un et, à Manchester United, ils semblent incapables de le faire" - Paul Scholes, ancienne milieu de terrain de Manchester United après la défaite de 2-1 face à Istanbul Basaksehir (BT Sports)

"Forcément, il a la particularité d’être le fils de, comme cela est déjà arrivé à certains. Je pense que ça doit faire énormément plaisir à son papa, Lilian, 'Tutu', mais cela passe au deuxième ou troisième plan. Le mérite revient à Marcus de par ce qu’il fait, la progression qu’il a, et il a encore une bonne marge de progression" - Didier Deschamps, sélectionneur de la France suite à la convocation de Marcus Thuram chez les Bleus

"Il faut juste qu'il rase sa tête et arrête avec ses cheveux ! Je n'ai pas pour habitude de critiquer mes anciens partenaires. Je sais que l'environnement marseillais n'est pas facile. Dim' est intelligent, il doit lui-même savoir qu'il est en méforme, après c'est une question de confiance. Techniquement, il est au dessus de tout le monde. Rater un penalty (contre Porto, ndlr), ça arrive. J'espère qu'il va rapidement revenir à son meilleur niveau. C'est une question de confiance" - André-Pierre Gignac, ancien attaquant de l'Olympique de Marseille

"Ce sont toujours les mêmes qui critiquent. Mais pour nous ça ne va rien changer. C'était un match pathétique, on n'était pas au niveau. Ce n'était pas une question sur le système, ni Payet en 10. On a perdu parce qu'on était tellement mauvais qu'on a apporté une défaite honteuse et ridicule. Ce n'est pas à cause des amis ou des textos des Di Meco ou des entraîneurs qui veulent travailler ici qu'on va arrêter de travailler. Ce sont les mêmes qui écrivent que ceux après le 4-0 face à Paris. Si les excités peuvent se calmer, et les entraîneurs, qui veulent diriger l'OM, peuvent attendre un peu. Ils vont devoir attendre. Il y en a qui sont actuellement en poste dans d'autres équipes.. Tout le monde a des rêves, moi aussi" - Andre Villas-Boas, entraîneur de l'Olympique de Marseille après la défaite 3-0 face au FC Porto

"J’ai toujours sauté très haut. Je suis relativement chanceux car je possède un gros potentiel athlétique. Bien entendu, j’ai dû travailler pour perfectionner certains détails : mes courses, mes sauts, mon timing... Cette capacité à monter très haut fait partie de mes atouts naturels, mais il fallait encore faire en sorte que je puisse m’en servir efficacement sur le terrain. Déjà à l’école, j’étais redoutable au saut en longueur. Je ne crois pas avoir jamais été battu" - Dominic Calvert-Lewin, attaquant d'Everton (FIFA.com)

"Diego, toute la force du monde pour toi. Ma famille et moi voulons te revoir le plus vite possible. Je t’embrasse du fond du cœur" - Lionel Messi, s'adressant à Diego Maradona, qui a subi une opération cette semaine (Instagram)

"J'ai de très bons souvenirs de Zizou, de quand on jouait ensemble. D'abord du point de vue technique, parce qu'il a été un footballeur très technique, exceptionnel, mais j'aimerais aussi parler de Zizou l'homme. Nous parlons d’une personne exceptionnelle, un garçon qui à l’entraînement était toujours le premier, malgré la qualité et le talent qu’il avait" - Antonio Conte, entraîneur de l'Inter Milan

"J’étais en visio avec mon fils qui est au centre de formation de l’AS Monaco, et j’ai senti sa déception quand Dimitri a raté le penalty. Ça ma touché. Le pire, c’est quand tu vois les minots déçus alors que certains joueurs qui ont perdu 3-0 ont le sourire. Ça me donne envie de me mettre des gifles… Et puis, quand tu es professionnel, ce n’est pas normal de faire 100 kilos, ce n’est pas aimer son club" - Pascal Olmeta, ancien gardien de but de l'Olympique de Marseille (La Provence)

"Dest a beaucoup de qualité et pourrait être un excellent joueur pour Barcelone mais je n’aime pas faire des comparaisons. La même chose m’est arrivée avec Cafu. Cela n’a pas de sens. Mais si je devais donner quelques conseils à Dest, ce serait très simple : passer le ballon à Messi" - Dani Alves, ancien arrière droit du FC Barcelone

Articles recommandés

Margarita leaving her bouquet of flowers

Clubs - Espagne

Margarita, la fleur de l'Atlético

03 nov. 2020

Maradona fête ses 60 ans

Coupe du Monde de la FIFA™

Maradona fête ses 60 ans

30 oct. 2020