29 décembre - 4 janvier

L'hebdo des bons mots

Klopp interview module background

Drôles, incisives, instructives, émouvantes... Comme à son habitude, FIFA.com termine la semaine en vous proposant les meilleures déclarations entendues aux quatre coins de la planète foot.

"Cette série dit beaucoup de choses positives sur nous. Je n'ai pas de mots pour ça, c'est exceptionnel. Sur ce match, on n'a pas pensé à l'année d'invincibilité. Notre Nouvel An débute à la fin mai donc on n'a pas de résolutions de nouvel an mais des résolutions de nouvelle saison" - Jürgen Klopp, entraîneur de Liverpool après le succès des Reds 2-0 face à Sheffield Utd

"Ndombele ? Il est tout le temps blessé. Il est blessé, pas blessé, il joue un match, la semaine suivante il est blessé... Ensuite, il rejoue un match, on est plein d'espoir, et c'est ainsi depuis le début de la saison. C'est un souci, bien entendu" - Jose Mourinho, entraîneur de Tottenham

"Je suis prêt, j’espère déjà jouer aujourd’hui le petit match à Milanello. Toucher le ballon me manque, mais je n’en ai pas non plus tellement besoin. Je ne suis pas venu pour être la mascotte. Je sais ce que je dois faire, Zlatan est encore là" - Zlatan Ibrahimovic, nouvel attaquant du Milan AC

"Je ne le connais pas et il ne me connait pas. Il n’a probablement pas le droit de critiquer mon management et je n’en changerai pas. Robin a pris mon numéro 20 à Manchester et c’est sûrement la seule chose qu’il aura de moi car je ne vis pas au Moyen Âge" - Ole Gunnar Solskjaer, entraîneur de Manchester United à propos de Robin van Persie qui avait récemment critiqué le management du Norvégien

"Passer beaucoup de temps sur son téléphone à naviguer sur Facebook, Instagram, cela vous empêche de vous concentrer, surtout si vous y passer 5 heures par jour. Un joueur doit avoir les yeux bien ouverts. Eden jouait à Mario Kart dans le vestiaire. Le préparateur physique disait : 'échauffement sur le terrain dans 10 minutes'. Mais il n'était même pas en tenue et il continuait à jouer" - Filipe Luis, ancien coéquipier d'Eden Hazard à Chelsea

"Marcelo m’avait prévenu. Ici, un jour tu es Pelé, et le lendemain tu ne joues plus. J’ai l’air tranquille, mais je suis très anxieux à l’intérieur. Lors de mon début à Flamengo, j’étais mort de trouille, je ne voulais pas toucher le ballon" - Vinicius, attaquant du Real Madrid (Placar)

"Jordan Henderson est exceptionnel. Je dois dire que Georginio Wijnaldum et Hendo, parce qu'ils ont disputé le plus grand nombre de matchs, jouent de manière tout simplement incroyable. Si quelqu'un ne voit toujours pas la qualité de Jordan Henderson, je ne peux pas l'aider. Hendo est-il le joueur de football parfait ? Non. Je connais quelqu'un qui est parfait ? Non. Est-il incroyablement important pour nous ? Oui" - Jürgen Klopp, entraîneur de Liverpool