Développement

La Fondation FIFA revient au chevet des victimes du volcan Fuego

  • Une visite pour évaluer ce qui a été fait et ce qui reste à faire
  • Les travaux de construction de nouveaux équipements sportifs sont en cours
  • Jorge Campos : "J’ai pu leur donner un peu de bonheur et ça, je ne l’oublierai jamais"

Le 18 mars, la Fondation FIFA et le Comité de Normalisation de la FIFA sont revenus au Guatemala pour apporter une aide supplémentaire aux victimes du volcan Fuego et mesurer les progrès accomplis depuis leur dernière visite.

Composée de Kjetil P. Siem, secrétaire général de la Fondation FIFA, Jorge Campos, FIFA Legend et ancien international mexicain, Jasmin Frei et Sêgbe Pritchett, responsables de projets au sein de la Fondation, une délégation s’est rendue au refuge ATU Santa Isabel. Le groupe a participé, entre autres activités, à un match de football. Bien entendu, la présence de Campos a suscité un vif enthousiasme parmi les enfants.

"Je suis toujours ravi de voir des jeunes qui prennent plaisir à jouer au football", a expliqué l’ancien footballeur mexicain à l’issue de la visite. "J’ai pu donner un peu de bonheur à ces enfants qui ont énormément souffert aux côtés de leurs familles et ça, je ne l’oublierai jamais. Nous devrions essayer de mener des actions similaires partout dans le monde."

FIFA Foundation visits Guatemala
© Others

En compagnie du Comité de normalisation pour le Guatemala de la FIFA, la délégation a voyagé jusqu’à la ville d’Alotenango, dans la province de Sacatepequez, où des travaux de construction d’équipements sportifs et de terrains de football sont actuellement à l’étude. L’objectif est ici de reconstruire des infrastructures de football endommagées et d’apporter un peu de bonheur aux enfants et aux jeunes victimes de la catastrophe naturelle survenue le 3 juin 2018. Cette action s’inscrit dans le cadre de la mission et des objectifs de responsabilité sociale de la Fondation FIFA.

"Nous avons eu grand plaisir à retrouver les jeunes des zones sinistrées", a confié Juan Carlos Rios, président du Comité de normalisation de la FIFA. "Nous savons qu’il reste beaucoup à faire pour assurer le bon développement des enfants touchés par ce drame et leur permettre de prendre toute leur place dans la société. C’est la raison pour laquelle la Fédération guatémaltèque de football (FEDEFUT) travaille aux côtés de la Fondation FIFA pour leur venir en aide."

Cette visite a permis à la Fondation FIFA de se faire une idée plus précise des actions qui restent à mener pour soutenir les victimes de l’une des plus terribles catastrophes de l’histoire récente du pays.

"La famille de la FIFA se compose de l’ensemble des associations membres", a rappelé Siem, avant de souligner son engagement au service des victimes. "C’est la raison pour laquelle, dès le début, la Fondation FIFA a cherché à aider toutes les familles et les enfants touchés par cette épouvantable tragédie."

Explorer le sujet

Articles recommandés