STATS

La semaine en chiffres

Zlatan Ibrahimovic #9 of Los Angeles Galaxy celebrates a goal 
© Getty Images
  • Une stat très surprenante pour Messi
  • Zlatan déjà dans l'histoire de la MLS
  • Giroud, roi de l'Europa League
89

minutes : c’est la régularité avec laquelle Zlatan Ibrahimovic trouve le chemin des filets en MLS après ses débuts fulgurants en 2019. Cela fait de lui le seul joueur de ce siècle en MLS, parmi ceux qui ont inscrit au moins 10 buts, à avoir une moyenne inférieure à 1 but toutes les 90 minutes. En 2019, le Suédois de 37 ans a marqué 28 fois buts en 31 apparitions.

57

ans sans demi-finales de Coupe d'Europe : Tottenham a ainsi battu le record jusqu'ici détenu par l'Atlético de Madrid, avec 40 ans d'absence à ce niveau de la compétition, entre 1974 et 2014. Raheem Sterling, Son Heung-min (2 buts) et Bernardo Silva ont chacun contribué à porter le score à 2-2 au bout de 11 minutes de jeu. Avant cela, le record de la Ligue des champions pour les 4 premiers buts marqués était de 20 minutes.

50

tirs et 12 matches : c'est ce qui sépare le premier but de Lionel Messi contre Manchester United mardi et sa précédente réalisation en quart de finale de la Ligue des champions, contre le Paris Saint-Germain en 2013.

39

buts en 22 matches : Baghdad Bounedjah a fait voler en éclats le record de buts en une seule saison d'une Qatar Stars League pourtant déjà âgée de 56 ans. Le précédent record appartenait à Araujo, avec 27 réalisations pour le compte d'Al Gharafa en 2007/08. L'attaquant algérien a notamment inscrit 6 triplés, ce qui a aidé Al Sadd, qui avait inscrit 47 buts en 22 rencontres la dernière fois que le club avait gagné le championnat en 2012/13, à engranger exactement le double de buts dans sa conquête du titre cette année.

20

buts en Bundesliga : à 19 ans et 306 jours et pour sa 100ème apparition dans la compétition, le joueur du Bayer Leverkusen Kai Havertz est devenu le deuxième joueur le plus jeune du championnat d'élite allemand à atteindre cette marque. L'ancien attaquant de l'Allemagne de l'Ouest Horst Koppel avait réussi la même prouesse en 1968, avec 65 jours de moins au calendrier que Kai Havertz.

17

arrêts : c'est la performance du gardien d'Empoli Bartlomiej Dragowski contre l'Atalanta – un record au XXIème siècle dans un match de Serie A. L'Atalanta en est actuellement à 45 tirs depuis que Duvan Zapata a inscrit le dernier but pour le club mais de façon curieuse, les 5 dernières réalisations des Bergamasques ont été réussies sur 5 tirs successifs.

10

buts dans une compétition européenne en une seule saison : c'est la prouesse qu'Olivier Giroud est devenu le quatrième Français de l'histoire à réaliser après Just Fontaine, Kevin Gameiro et Wissam Ben Yedder. Le champion du monde 2018 a ainsi aidé Chelsea à établir un nouveau record en UEFA Europa League, à savoir celui des 4 buts les plus rapides à partir du coup d'envoi, avec 26 minutes et 3 secondes.

9

buts marqués dans un match de Liga MX : c'est l'exploit réussi par Pachuca grâce à Victor Guzman, Edwin Cardona, Franco Jara et un triplé de Leonardo Ulloa. Cela n'était plus arrivé depuis 1976, lorsque les Pumas avaient accompli la même prouesse. Ce triomphe 9-2 est la deuxième victoire la plus large depuis l'introduction de la forme courte du tournoi en 1996. À l'autre extrémité du spectre, Veracruz a concédé la plus lourde défaite : 8-0 contre des Pumas alors inspirés par Esteban Solari. C'était en 2007.

5

buts contre le leader de la Ligue 1. Lille n'avait plus réussi cela depuis un étonnant 6-0 infligé à Nice en 1952. Ce succès 5-1 marque également la première fois où le Paris Saint-Germain concède plus de 4 buts en championnat depuis les 5 buts encaissés par Lionel Letizi avec le club de la capitale contre Sedan en 2000. Cette deuxième défaite consécutive après le revers 3-2 à Nantes mercredi est la deuxième d'affilée des joueurs de la capitale en championnat. Cela n'était plus arrivé depuis 2011.

4

buts marqués et aucun encaissé pour l'Universidad Catolica contre l'Universidad de Chile. Une aussi large victoire ne s'était plus produite pour la Catolica dans le derby depuis le 5-0 d'il y a 65 ans.

Explorer le sujet