22 - 29 novembre

La semaine en chiffres

Flamengo's Gabigol celebrates winning the Libertadores
© imago images
  • Gabigol, Haaland, Kovacic et Lewandowski en têtes d’affiche
  • Fin de série pour la Brésil en Coupe du Monde de Beach Soccer
  • La Vinotinto tout en haut
122

matches sans marquer en club, c’est la série à laquelle Mateo Kovacic a mis fin en signant son premier but sous les couleurs de Chelsea, sur son 45ème tir, à l’occasion d'un nul 2-2 avec Valence. Le Croate n’avait plus marqué depuis un match disputé avec le Real Madrid contre la Real Sociedad, il y a près de trois ans.

90

mètres, c’est la distance depuis laquelle le gardien de Guadalaraja Tono Rodriguez a marqué ce 24 novembre. Son homologue de Veracruz, Sebastian Jurado, était monté sur un coup franc obtenu dans le temps additionnel. Plutôt que de temporiser après avoir récupéré le ballon, Rodriguez a décidé de tenter sa chance. Le portier de 27 ans est devenu le deuxième gardien de Chivas à trouver le chemin des filets, en 113 ans d’histoire. Oswaldo Sanchez avait été le premier, en 2000, grâce à une reprise de la tête victorieuse contre El Nacional, en Copa Merconorte.

58

places ont été gagnées par le Venezuela au Classement mondial FIFA/Coca-Cola, en moins de quatre ans. La Vinotinto pointe désormais au 25ème échelon, soit la meilleure performance de son histoire. En janvier 2016, le seul pays de la CONMEBOL à n’avoir jamais participé à la Coupe du Monde de la FIFA™ était 83ème, soit 33 rangs derrière Trinité-et-Tobago (aujourd’hui 104ème) et 14 derrière la Guinée équatoriale (aujourd’hui 145ème).

22

victoires consécutives, séquence au cours de laquelle les Wölfinnen ont inscrit 111 buts pour quatre encaissés, telle est la série à laquelle le Bayern Munich a mis fin en obtenant le point du nul (1-1) sur le terrain du VfL Wolfsbourg en Bundesliga féminine.


9

victoires de suite en Coupe du Monde de Beach Soccer de la FIFA figuraient au compteur du Brésil avant sa défaite (4-3) en quart de finale face à la Russie. Seules deux équipes ont fait mieux dans toute l’histoire de la compétition. Coïncidence, les Russes avaient été les derniers à s’imposer face à la Seleçao dans l’épreuve mondiale, à l’occasion d’un quart de finale haletant (6-5) en 2015 au Portugal. Toutefois, les Brésiliens avaient largement remporté le dernier duel (9-3), il y a un mois.

4

buts lors de deux matches de Ligue des champions de l’UEFA figurent désormais au tableau de chasse de Robert Lewandowski. Le Polonais est le second joueur à réaliser cet exploit, après Lionel Messi. L’attaquant du Bayern Munich n’a eu besoin que de 14 minutes et 31 secondes pour signer le quadruplé le plus rapide de l’histoire de l'épreuve, contre l’Étoile Rouge de Belgrade. Depuis le début de la saison, il a inscrit 27 buts en 20 matches avec son club, toutes compétitions confondues.

3

minutes et neuf secondes ont suffi à Gabriel Barbosa, alias Gabigol pour réussir le doublé le plus rapide de l’histoire de la finale de la Copa Libertadores. Luis Perez (Colo Colo) détenait le précédent record depuis 1991 et un doublé en quatre minutes et 58 secondes contre Olimpia. Cette performance a permis à Flamengo de s’imposer 2-1 face à River Plate. Le club brésilien disputera la Coupe du Monde des Clubs de la FIFA pour la première fois de son histoire. De son côté, Rafinha est devenu le dixième joueur à remporter la plus prestigieuse compétition continentale en Europe et en Amérique du Sud.

0

Aucun joueur n'avait réussi à marquer lors de ses cinq premières sorties en Ligue des champions. En trouvant le chemin des filets en fin de match à Genk, Erling Haaland (Salzbourg) est donc devenu le premier.

Articles recommandés

Players of Venezuela celebrates a scored goal.

Classement FIFA/Coca-Cola

Les honneurs pour le Myanmar et le Venezuela

28 nov. 2019

Paraguay 2019 : les plus beaux buts de la phase de groupes

Coupe du Monde de Beach Soccer de la FIFA 2019

Paraguay 2019 : les plus beaux buts de la phase de...

27 nov. 2019