13 - 20 décembre

La semaine en chiffres

Cristiano Ronaldo heads home for Juventus versus Sampdoria
© imago images
  • Cristiano de plus en plus haut
  • Lewandowski sur un podium de buteurs
  • Ramos et Buffon battent des records
221

buts en Bundesliga, comme le total atteint par Robert Lewandowski. L'attaquant du Bayern Munich devient le troisième meilleur buteur de l'histoire du championnat, ex-æquo avec son ancien entraîneur Jupp Heynckes et derrière Klaus Fischer (268) et Gerd Müller (365 buts).

100

buts pour Monterrey : Rogelio Funes Mori est devenu le deuxième joueur de l'histoire à atteindre cette barre en marquant dans la défaite 2-1 de son club face à Liverpool en demi-finale de la Coupe du Monde des Clubs de la FIFA, Qatar 2019™. Humberto Suazo a enregistré 121 réalisations pour les Rayados.

50

matches et 17 ans sans que le Clásico ne se termine sur un score nul et vierge, puis l'histoire s'est répétée ce 18 décembre. Sergio Ramos a disputé son 43ème FC Barcelone - Real Madrid, un record, tandis que Francisco Gento, Manolo Sanchis, Xavi et Lionel Messi en comptent chacun 42. Zinédine Zidane, lui, est devenu le premier entraîneur du Real Madrid à rester invaincu lors de ses cinq premiers déplacements au Camp Nou.

22

places gagnées, comme le bond qu'a réalisé le Japon au Classement mondial FIFA/Coca-Cola pour atteindre le 28ème rang depuis décembre 2018. Ainsi, la RI Iran, 33ème, ne termine pas l'année civile en tête des pays d'Asie pour la première fois depuis 2012. Seuls l'Algérie (35ème, bond de 32 places) et le Qatar (55ème, bond de 38 places) ont glané plus de places que le Japon au cours des 12 derniers mois.


12

centimètres au-dessus de la barre transversale - 2m56 de haut - : telle est la hauteur à laquelle Cristiano Ronaldo a sauté pour marquer, de la tête, le but décisif de la Juventus de Turin contre la Sampdoria de Gênes. Il est resté dans les airs pendant toute une seconde. Gianluigi Buffon, quant à lui, a disputé son 479ème match pour les Bianconeri et bat ainsi le record d'Alessandro Del Piero en plus d'égaler celui de Paolo Maldini en Serie A, avec 647 sorties.

8

matches de Premier League de suite, c'est le nombre durant lequel Jamie Vardy a marqué avant de rester muet contre Norwich City. Ruud van Nistelrooy a établi le record en 2003 (dix matches de suite) avant que Vardy en personne ne le batte en 2015 (11). L'attaquant de Leicester City a enregistré le plus grand nombre de buts / passes décisives cumulés en Premier League 2019/20 (19), devant Kevin de Bruyne (16).

8

buts, c'est ce qui a permis à Al Sadd et à l'Espérance de Tunis d'égaler le record d'un match le plus prolifique en Coupe du Monde des Clubs de la FIFA™ établi lors de la victoire 5-3 de Manchester United face à Gamba Osaka en 2008. En s'imposant 6-2, les Tunisiens ont aussi égalé la victoire record dans la compétition tandis qu'Hamdou Elhouni est devenu le quatrième joueur seulement à inscrire un triplé après Luis Suarez, Cristiano Ronaldo et Gareth Bale.

3

matches de suite ont vu Felipe Caicedo marquer dans le temps additionnel. À chaque fois, il est entré en cours de jeu. L'attaquant équatorien a marqué en moyenne un but toutes les 14 minutes dans ces rencontres face à Sassuolo, la Juventus et Cagliari. Dans ce dernier, la Lazio de Rome était encore menée au score à la 93ème minute avant de marquer par deux fois pour décrocher sa huitième victoire de rang en Serie A et ainsi égaler sa meilleure entame de saison, comme en 1973/74. Cette année-là, les Romains avaient remporté le Scudetto.

2,75

buts par match, comme l'écart moyen entre le Brésil et ses adversaires en huit matches sous la direction de Pia Sundhage (24 buts inscrits, deux encaissés). La Seleção, qui restait sur neuf défaites de suite avant la Coupe du Monde Féminine de la FIFA, France 2019™, a depuis gagné six matches et obtenu deux nuls. Les Brésiliennes ont notamment battu l'Angleterre 2-1 à Middlesbrough, le Canada 4-0 à Chongqing et le Mexique 6-0 et 4-0 à domicile.

2

tirs au but sur cinq, c'est tout ce qu'a réussi à inscrire Delfín dans la séance finale pour le titre de Serie A équatorienne, mais cela lui a suffi pour décrocher sa première couronne en 30 ans d'histoire puisqu'en face, la Liga de Quito a raté quatre de ses cinq penalties, en raison notamment de trois arrêts de Pedro Ortiz.

Explorer le sujet

Articles recommandés

Naby Keita of Liverpool celebrates with teammates after scoring his team's first goal

Qatar 2019

Une revanche pour un titre

20 déc. 2019

Kevin De Bruyne of Belgium (R) celebrates with teammates during a UEFA EURO 2020 qualifier.

Classement FIFA/Coca-Cola

Belgique et Qatar au palmarès 2019

19 déc. 2019

Brazil coach Pia Sundhage

Football Féminin - Brésil

Sundhage : "Je m'amusais à m'appeler Pelé"

27 août 2019