STATS

La semaine en chiffres

Barcelona's Lionel Messi celebrates scoring
© imago images
  • Hegerberg, Messi et Maradona en vedette
  • La fin d’une longue traversée du désert
  • Les Corinthians et Courage en réussite
53

buts en 50 matches figurent désormais au compteur d’Ada Hegerberg, suite à son doublé contre le Fortuna Hjorring en Ligue des champions féminine de l’UEFA. Elle devance désormais Anja Mittag et ses 51 réalisations en tête du classement des buteuses historiques de la compétition.

50

coups francs directs ont été transformés par Lionel Messi sur l’ensemble de sa carrière, après le match contre Valladolid (44 avec Barcelone, six avec l’Argentine). L'Argentin en a marqué vingt depuis le début de la saison 2015/16 de Liga, soit plus du double de son plus proche poursuivant, Miralem Pjanic (neuf), et plus que le Paris Saint-Germain (13) et la Juventus (15).

41

matches sans victoire en 14 mois, telle est la série à laquelle Veracruz a mis fin en Liga MX. Après avoir épuisé six entraîneurs au cours de cette séquence, le club a renoué avec le succès en s’imposant 1-0 mardi contre Puebla, grâce à un but de Colin Kazim-Richards.

11

éditions après son lancement, la Copa Libertadores Femenina de la CONMEBOL a vécu sa première finale entre deux représentants d’un même pays. Dans ce duel cent pour cent brésilien, les Corinthians se sont imposées devant leurs voisines de Ferroviara, face auxquelles elles s’étaient inclinées aux tirs au but en finale du Brasileirao le mois dernier. Ce faisant, elles ont porté leur série d’invincibilité à 43 matches.

9

buts sans réplique sur le terrain de Southampton ont permis à Leicester de signer la plus large victoire en déplacement en 131 ans d’histoire du championnat d’Angleterre. Les Foxes ont par ailleurs égalé la plus large victoire de l’histoire de la Premier League. En 1995, une équipe de Manchester United emmenée par Andy Cole avait humilié Ipswich sur un score identique. Pour la deuxième fois dans l’histoire de la compétition, deux joueurs de la même formation ont réussi un triplé au cours d'un même match : Ayoze Perez et Jamie Vardy succèdent ainsi à Jermaine Pennant et Robert Pires, auteurs d’un exploit similaire contre Southampton en 2003.

8

buts en autant de matches dans l’Eliteserien norvégienne ont été inscrits par Amahl Pellegrino depuis son arrivée à Kristiansund en août. La performance est d’autant plus remarquable qu’il n’avait marqué que quatre buts en 39 sorties avec Stromsgodset, son précédent club.

6

buts d’écart face à l’Udinese ont valu à l’Atalanta d’égaler sa plus large victoire en Serie A. En 1952, Happe Jeppson avait largement contribué à un succès similaire aux dépens de Triestina (7-1). Le club de Bergame affiche désormais 28 réalisations depuis le début de la Serie A 2019/20. Pour trouver trace d’une attaque plus performante, il faut remonter aux 29 buts de Ruud Gullit, Gigi Lentini et Marco van Basten sous les couleurs de l’AC Milan, en 1992.

4

buts sans réplique ont permis au Gimnasia d’enregistrer son plus net succès à l’extérieur dans l’élite argentine depuis 1996, face à Newell’s Old Boys. À l’époque, une leçon dans l’art du contre illustrée par un triplé de Guillermo Barros Schelotto avait laissé sur le carreau le Boca Juniors de Juan Sebastian Veron et Claudio Cannigia (6-0). Les quatre réalisations du Gimnasia sont intervenues en l’espace de 16 minutes. À quelques heures de ses 59 ans, Diego Maradona en a profité pour décrocher sa plus large victoire en tant qu’entraîneur en Argentine.

4

buts signés Debinha, Jessica McDonald, Crystal Dunn et Sam Mewis face aux Chicago Red Stars (4-0) ont permis à North Carolina Courage de décrocher sa plus large victoire dans un match de NWSL. Paradoxalement, l’équipe de Caroline du Nord n’a remporté qu’un seul de ses neuf duels face aux Red Stars en saison régulière, mais reste sur trois victoires consécutives en playoffs contre ce même adversaire, sans concéder le moindre but.

3

3 minutes, c’est ce qui séparait Buriram United d’un huitième titre de Thai League 1 en douze ans. Mais, à la surprise générale, Chiangrai United, qui n’avait jamais dépassé la quatrième place, a été sacré sur le fil. Buriram avait pourtant entamé la dernière journée avec deux points d’avance, mais une tête de Caique (prêté par Chiangrai) à la dernière minute a privé le favori d’une victoire décisive sur le terrain de Chiangmai, déjà relégué.

Explorer le sujet

Articles recommandés

Remake d'un moment légendaire

Coupe du Monde de la FIFA 1986™

Remake d'un moment légendaire

23 janv. 2017

The Best : réaction de Lionel Messi (Joueur de la FIFA)

The Best FIFA Football Awards™

The Best : réaction de Lionel Messi (Joueur de la ...

23 sept. 2019

Lionel Messi poses with The Best FIFA Men's Player award.

The Best FIFA Football Awards

Messi : "Un moment spécial, quelque chose d'unique"

24 sept. 2019