BEST OF WEEK-END

Le Bayern tombe, l'Atlético en trombe

Atletico de Madrid v Granada CF - La Liga Santander
© Getty Images

Même si la pandémie de Covid-19 est loin d'être maîtrisée, le souvenir d'une planète football à l'arrêt paraît désormais bien loin. Les championnats nationaux tournent à nouveau à plein régime presque partout dans le monde, et notamment en Europe. FIFA.com est donc sur le pont pour analyser les principaux résultats du week-end, et vous proposer quelques faits marquants à retenir.

Rennes dans le fauteuil du roi

Le Stade Rennais reste sur une saison historique, avec une troisième place de Ligue 1 et une première qualification pour la Ligue des champions de l'UEFA, un an après avoir remporté la Coupe de France. Difficile de faire mieux ? Julien Stéphan et ses hommes ne sont pas d'accord, et ils en veulent encore plus. Les voilà d'ailleurs installés en tête du championnat après cinq journées. Les trois derniers points ont été pris de manière autoritaire à Saint-Étienne (0-3), avec qui les Bretons partageaient le fauteuil de leaders. Les voilà seuls en tête, grâce notamment à la meilleure attaque de l'élite, à égalité avec Montpellier, qui a fait mouche à 12 reprises en cinq rencontres.

Une semaine après son succès 0-3 sur le terrain de l'OGC Nice, le Paris Saint-Germain a enchaîné avec une victoire 0-2 à Reims. Le club de la capitale remonte à la 7ème place au classement. Muet depuis le début de la saison, Mauro Icardi a retrouvé le chemin des filets. L'attaquant argentin a inscrit les deux buts de la rencontre.

Mauro Icardi (Paris SG) celebrates
© imago images

Manchester au delà du réel

On connaissait le Fergie Time, la capacité de Manchester United à marquer dans les arrêts de jeu sous la direction de Sir Alex Ferguson. Les Red Devils version Ole Gunnar Solksjaer font encore mieux : ils ont réussi à marquer - et arracher la victoire 3-2 - alors que le match était déjà terminé à Brighton ! L'arbitre leur a en effet accordé un penalty après intervention de la VAR alors qu'il avait déjà sifflé coup de sifflet final. Bruno Fernandes n'a pas tremblé et a inscrit le but du premier succès des Mancuniens cette saison à la 90ème +10 minute !

La rencontre Tottenham-Newcastle était, elle, presque terminée lorsqu'un penalty a été accordé aux Magpies. On jouait la 90ème +7 minute du match, et Newcastle n'avait encore cadré aucun de ses tirs. Mais Callum Wilson a eu lui aussi les nerfs solides et a permis aux siens de décrocher le point du nul.

Chelsea revient aussi de loin, après avoir remonté un 0-3 à la pause, pour arracher le nul 3-3 à West Bromwich Albion, grâce à un but de Tammy Abraham à la 90ème minute. Pour ses débuts avec les Blues, le Brésilien Thiago Silva a vécu un cauchemar, en commettant une grosse erreur sur le deuxième but des Baggies.

En 686 matches en tant qu'entraineur, Pep Guardiola n'avait jamais vu son équipe concéder cinq buts. C'est chose faite depuis ce dimanche et la venue de Leicester City. Manchester City s'est incliné 2-5, avec trois buts signés Jamie Vardy. Trois penalties ont été transformés par les Foxes au cours de cette rencontre : une première dans l'histoire de la Premier League.

Les cadors démarrent fort

22

Auteur du but de la première victoire du Real Madrid cette saison (3-2 sur la pelouse du Betis Séville), le défenseur et capitaine des Merengues Sergio Ramos a transformé son 22ème penalty consécutif.

Outre la performance exceptionnelle de Sergio Ramos depuis les 11 mètres, on retiendra également que Zinédine Zidane atteint la barre des 100 victoires en tant qu'entraîneur en Liga, et que Karim Benzema a signé sa 82ème passe décisive en championnat d'Espagne, soit le troisième meilleur total pour un joueur en activité dans la Liga, derrière Lionel Messi (183) et Joaquin (89).

En parlant de Messi : l'Argentin faisait sa rentrée avec le FC Barcelone face à Villarreal, ce 27 septembre. La Pulga a marqué pour son retour à la compétition lors du succès 4-0 de son équipe. Mais c'est son jeune partenaire Ansu Fati, 17 ans, qui a pris la lumière en inscrivant un doublé.

Son ancien coéquipier Luis Suarez, parti à l'Atlético de Madrid y est également allé d'un doublé, agrémenté d'une passe décisive à l'occasion de son premier match avec les Colchoneros. L'Uruguayen a atteint, par là-même, la barre des 200 buts en Liga. Son équipe l'a emporté 6-1 face à Grenade qui voit revenir le Bétis Séville à sa hauteur, en tête du classement, après cette déroute.

Ribéry brillant, mais Inter renversant

Au cours d'un match riche en buts et en rebondissements, Franck Ribéry a brillé de mille feux et offert deux passes décisives pour permettre à la Fiorentina de mener au score 3-2 sur la pelouse de l'Inter Milan. Malheureusement pour la Viola, la sortie du terrain de son capitaine français à la 83ème minute a coïncidé avec la réaction d'orgueil des Nerazzurri, qui ont égalisé à la 87ème minute par Romelu Lukaku, et arraché les trois points à la 89ème minute par Danilo D'Ambrosio.

Le Français Adrien Rabiot est lui aussi sorti au cours de la rencontre, mais parce que lui a écopé d'un carton rouge lors du match nul de la Juventus de Turin face à l'AS Rome. Un nul décroché dans la douleur par la Vieille Dame qui peut remercier Cristiano Ronaldo. Le doublé du Portugais a répondu à celui de Jordan Veretout.

A noter également la victoire de l'Hellas Verone face à l'Udinese 1-0 qui fait donc le plein de succès en ce début de championnat. La dernière fois que l'équipe véronaise avait remporté ses deux premiers matches de championnat, c'était en 1984... et elle avait fini championne d'Italie !

Cristiano Ronaldo of Juventus scores
© Getty Images

Le Bayern est tombé !

Invaincu depuis près de dix mois et 32 matches, le Bayern Munich a essuyé sa première défaite de l'année 2020 ! Les Bavarois ont été battus par Hoffenheim 4-1. Parmi les Français du Rekordmeister, seuls Corentin Tolisso et Benjamin Pavard ont été titularisés, Pavard disputant, à cette occasion, son 50ème match sous le maillot du Bayern. Au classement, Hoffenheim partage la première place de la Bundesliga avec Augbsourg qui s'est offert un succès de prestige ce samedi, en battant le Borussia Dortmund 2-0.

Corentin Tolisso of FC Bayern Munich looks dejected 
© Getty Images

Explorer le sujet

Articles recommandés