Coupe du Monde de la FIFA™

Le Bombardier décolle enfin

West Germany's Gerd Muller, right, leaps high to head his side's 3rd goal against Australia.
© Getty Images

*Chaque semaine jusqu’à Russie 2018, FIFA.com présente une photo qui a marqué l'histoire de la Coupe du Monde de la FIFA™. *  

Jusqu’à ce coup de tête victorieux, Gerd Müller avait disputé 143 minutes de la Coupe du Monde de la FIFA 1974™ sans parvenir à trouver le chemin des filets. Presque une éternité pour Der Bomber.

Le bombardier allemand n’avait pourtant pas son égal pour empiler les buts. Il était d’ailleurs connu pour en marquer en moyenne plus d’un par match, grâce notamment à une carrière internationale ponctuée de 68 réalisations en 62 sélections, dont 14 en 13 apparitions dans l'épreuve reine.

Müller était donc extrêmement attendu à l’amorce de la Coupe du Monde 1974, organisée par Allemagne de l'Ouest. Il ne pouvait pas en être autrement pour le meilleur buteur de Mexique 1970 et du Championnat d’Europe de l’UEFA 1972, qui avait inscrit un total invraisemblable de 85 buts en 60 matches en 1972 – un record sur une année civile que Lionel Messi n’a fait tomber qu’en 2012.

À l’image de son équipe, l’attaquant de poche a cependant peiné à trouver ses marques lors de la phase de groupes, échouant à marquer lors de la victoire étriquée, en ouverture, face au Chili (1:0), puis lors de la défaite, sur le même score, contre l’Allemagne de l’Est, qui a coûté la première place au pays organisateur. Le but immortalisé par cette photo – une tête opportuniste lors du succès autoritaire sur l’Autriche (3:0) – était néanmoins annonciateur de jours meilleurs.

Une fraction de seconde d'avance
Ce but – du Müller tout craché – est l’un des sept marqués par l’Allemand en Coupe du Monde depuis l’intérieur des six mètres. Un record. Il doit celui-ci à son sens de l’anticipation sur un corner d’Uli Hoeness, qui lui a permis de venir couper la trajectoire du ballon avant ses adversaires, pourtant plus grands et plus imposants. "J’avais le sens du but", avance Müller. "J’allais donc une fraction de seconde plus vite que les défenseurs."

Il a bâti sa remarquable carrière sur ce talent inestimable, pas étranger au sacre de l’Allemagne de l’Ouest, cette année-là, devant son public. Toujours présent dans les grands rendez-vous, Müller a laissé derrière lui sa mise en route poussive du premier tour pour frapper lors de trois des quatre matches suivants. L’inarrêtable numéro 13 allemand s’est ainsi montré décisif face à la Pologne en demi-finale et lors de la finale mémorable contre les Pays-Bas – deux rencontres indécises qui auraient pu basculer d’un côte comme de l’autre.

Le but qui a offert aux Allemands leur premier titre mondial après vingt ans d’attente fut aussi le dernier de Müller en sélection. *Der Bomber *a en effet pris sa retraite internationale à l’issue de la Coupe du Monde 1974, à seulement 28 ans. Ce buteur hors pair a cependant remporté deux Coupes d’Europe avec le Bayern Munich, les années suivantes, après avoir laissé une empreinte indélébile sur son équipe nationale et la Coupe du Monde.

"Gerd Müller est l’un des plus grands joueurs de l’histoire du football", a récemment confié Karl-Heinz Rummenigge, son ancien partenaire en club comme en sélection. "On ne reverra sans doute jamais de buteur comme lui."

*Le saviez-vous ? *La partie consacrée à la Coupe du Monde 1974 du Musée du Football mondial de la FIFA, à Zurich, renferme de nombreuses pièces uniques, dont ces brassards de presse de l’ensemble des neuf stades du tournoi.

Explorer le sujet

Articles recommandés

Michael Ballack of Germany scores the winning goal past goalkeeper Woon Jae Lee of South Korea as Germany win 1-0 to reach the 2002 World Cup final.

Coupe du Monde de la FIFA 2018™

Le but pour la gloire d'un héros malheureux

26 janv. 2017

Classique : Pays-Bas - Allemagne (1974)

Coupe du Monde de la FIFA 1974™

Classique : Pays-Bas - Allemagne (1974)

13 juil. 2014