Live

Des prêtres, des joueurs, et une grand-messe du football

1946, Players of Amministrazione Beni Team
© Sport in Vaticano
  • Cinquième épisode de notre série "The Global Game"
  • 'FIFA.com s'intéresse au football éloigné de la lumière des projecteurs
  • Direction le Vatican !

Avec moins d’un demi kilomètre carré de superficie et à peine 900 résidents permanents, le Vatican, siège de l’Église catholique, est le plus petit pays du monde. Il présente aussi une densité d’œuvres d’art majeures au mètre carré sans équivalent sur la planète.

N’allez pas croire pour autant que la vie de l’État dont le souverain est le pape François se résume à la religion et à l’art. En effet, bien que le Vatican soit l’un des rares États indépendants à ne pas être membre de la FIFA, le football y tient aussi une place qui est loin d’être négligeable.

Le Vatican compte huit clubs amateurs, une sélection masculine, une sélection féminine, trois compétitions de clubs annuelles et même une Coupe du Monde, disputée chaque année. Qui dit mieux ?

Vatican national team poses
© Sport in Vaticano

Plus de cinq siècles de ballon rond

Les filets tremblaient déjà au Vatican au 16e siècle. Le 7 janvier 1521, les États pontificaux de l’époque furent le théâtre d’un match de calcio florentin (ancêtre du football et du rugby, qui se pratique encore aujourd’hui en Italie), disputé sous le regard attentif du pape Léon X.

Peu de temps après la Seconde Guerre mondiale, le football a fait son entrée au Vatican, où une première compétition a été organisée en 1947 : un tournoi opposant quatre équipes d’employés du Saint-Siège, qui se termina sans vainqueur car suspendu suite à une rixe entre des joueurs et le public.

Le premier club a été fondé au milieu des années 60 par des employés des Musées du Vatican. Puis le premier championnat a été disputé en 1972, rassemblant sept équipes.

Pas une, pas deux, mais trois compétitions par an !

Aujourd’hui, le championnat est disputé par huit clubs formés de salariés du Saint-Siège, qui jouent également une Coupe. Depuis 2007, les vainqueurs du championnat et de la Coupe s’affrontent dans la Supercoupe.

Clubs actuels du Vatican :

  • Musei Vaticani
  • FC Guardia
  • DirTel Team
  • Pont. Univ. Lateranense
  • Archivio Segreto
  • Dirseco
  • Fortitudo 2007
  • Rappresentativa OPBG (Ospedale Pediatrico Bambin Gesù)
A match being played at the Cardinale Francis A. Spellman Stadium
© Sport in Vaticano

Le saviez-vous ?

  • La basilique et la place Saint-Pierre occupent à elles seules 20 % du territoire du Vatican et toutes les compétitions se disputent en dehors de ses frontières. En revanche, le Campo Cardinale Francis Joseph Spellman, où sont joués les matches, offre une vue imprenable sur la coupole de la basilique.

Jouer dans la sélection du pape

La Fédération de Football du Vatican a été fondée en 1972. Elle compte une sélection masculine, qui a joué son premier match officiel en 1994, et une sélection féminine, créée l’an dernier et encouragée par le pape François, grand amateur de ballon rond. Toutes deux entraînées par Gianfranco Guadagnoli, les équipes arborent les couleurs traditionnelles du Vatican : jaune et blanc.

En l’absence de joueurs de nationalité vaticane, ces sélections sont formées de salariés et de membres de leur famille.

L’équipe masculine, qui a été dirigée par un certain Giovanni Trapattoni il y a quelques années, entretient une rivalité intéressante avec son homologue monégasque. Les deux formations se sont affrontées à plusieurs occasions au fil des ans, sans que le Vatican parvienne à décrocher une victoire. L’équipe féminine a fait ses débuts officiels le 26 mai dernier face à l’AS Roma, pensionnaire de la première division italienne (défaite 10-0).

La Coupe du Monde du Saint-Siège

Des championnats nationaux, des clubs, des équipes nationales et, pour compléter le paysage footballistique du Saint-Siège, une Coupe du Monde d’équipes de religieux. **Chaque année depuis 2007, le Vatican organise la Clericus Cup, qui regroupe 16 équipes de séminaires et collèges ecclésiastiques de Rome, et des joueurs originaires de pays du monde entier.

Plus de 70 pays allaient être représentés par les 330 séminaristes engagés dans la 14e édition de la Clericus Cup, qui était censée débuter le 8 mars mais a dû être reportée en raison de la pandémie de COVID-19.

Dans l’attente de nouvelles concernant l’édition 2020, les tenants du titre sont les séminaristes africains du Collège pontifical urbain de Propaganda Fide. Les Lions d’Afrique ont remporté quatre fois la Clericus Cup.

2019 Clericus Cup winners

Cet article s'inscrit dans notre série "The Global Game", consacrée au football qui se joue habituellement loin des feux des projecteurs. La semaine prochaine, nous mettons le cap sur Macao.

Explorer le sujet

Articles recommandés