The Global Game

Le football avance au Timor oriental

Players of Timor-Leste pose for a photo
© Others
  • Dans notre série The Global Game, gros plan sur le football au Timor oriental
  • Le Timor oriental est l’une des dernières associations membres à avoir rejoint la FIFA
  • D’importants progrès ont été réalisés depuis l’indépendance en 2002

Le Timor oriental fait partie des nouvelles recrues au sein de la grande famille du football international. En effet, l’association a intégré la FIFA en 2005, trois ans après l’indépendance du pays. Mais les insulaires n’ont pas attendu le 21ème siècle pour s’initier au ballon rond.

Le football a été introduit au Timor oriental à l’époque de la colonisation portugaise. Si les Européens ont été les premiers à le pratiquer, les autochtones l’ont rapidement adopté. La pratique amateur a connu un essor extrêmement rapide, au point de faire du football le sport numéro un dans tout le pays.

L’occupation indonésienne et le long combat pour l’indépendance ont succédé au départ des Portugais, dans les années 70. Si le paysage politique a connu d'importants bouleversements, la passion des Timorais pour le beau jeu ne s'est jamais démentie.

La Fédération de football du Timor oriental (FFTL) a été fondée l’année même de l’indépendance. Elle s’est immédiatement attachée à mettre sur pied une équipe pour représenter cette jeune nation. L’année suivante, le Timor oriental a participé pour la première de son histoire aux qualifications pour la Coupe d’Asie de l’AFC.

Football in Timor Leste. 

Les pieds sur terre

Avec un peu plus d’un million d’habitants répartis sur 15 000 kilomètres carrés, le Timor oriental doit se satisfaire de ressources limitées. Cette situation n’empêche nullement les dirigeants de nourrir de grandes ambitions. Avec l’aide de la FIFA et de l’AFC, la FFTL s’est lancée dans la promotion du football, l’organisation de compétitions et la mise à disposition de formations pour les entraîneurs et les arbitres des deux sexes.

"Nous sommes dans une bien meilleure situation aujourd'hui", assure Francisco Jeronimo, le président de la FFTL, interrogé par FIFA.com. "Nous avons mis en place une série de compétitions dans tout le pays, pour différentes tranches d’âge. Et les femmes ne sont pas en reste ! Il y a désormais des tournois dans toutes les villes."

Football in Timor Leste. 

Les objectifs de la vision de la FFTL :

  • Mettre en place des programmes de développement du football de base et de jeunes dans toutes les municipalités
  • Proposer plus de compétitions locales et nationales, conformément au plan stratégique de la FFTL
  • Proposer des cours pour entraîneurs
  • Proposer des cours pour entraîneurs de futsal
  • Proposer des cours pour gardiens de but et des cours de préparation physique
Action image of the inaugural 2020 FFTL Cup of Timor-Leste
© Others

Des progrès remarquables

Les premiers résultats se font sentir lors des qualifications pour le Championnat de l’AFF 2012, au cours desquelles le Timor oriental signe sa première victoire, un succès retentissant (5-1) face au Cambodge. Malgré une courte défaite 2-1 contre le Myanmar, les insulaires s’imposent 3-1 devant le Laos. Malheureusement, un nouveau revers (2-1) devant Brunei les prive d’une qualification.

Les Timorais remportent leur premier trophée en 2018, à l’occasion du tournoi Hassanal Bolkiah, qui rassemble sept équipes. Ils débutent leur parcours par une courte victoire (1-0) sur Brunei, pays hôte de la compétition. Malgré une défaite 2-0 face au Myanmar, ils obtiennent le nul (1-1) contre la Thaïlande et accèdent au dernier carré. En demi-finale, ils viennent à bout de Singapour, qui compte pourtant parmi les ténors régionaux. Quelques jours plus tard, Henrique Cruz inscrit son nom en lettres d’or dans l’histoire du football timorais en signant l’unique but de la finale face au Cambodge.

Sur la scène nationale, la Liga Futebol Amadora 1 a été lancée en 2015 et réunit huit équipes. Douze autres figurent pour l’instant en deuxième division, qui porte le nom de Liga Futebol Amadora 2.

"Le football est le sport le plus populaire au Timor oriental, que ce soit en termes de participation ou de nombre de spectateurs", se réjouit Jeronimo. "Dans tout le pays, on joue partout, dans les villes et dans les villages. Auparavant, l’organisation était un peu déficiente. Mais désormais, la FFTL est là pour accompagner le développement du football sur tout le territoire."

Football in Timor Leste. 
© imago images

Explorer le sujet

Articles recommandés