Coupe d'Asie de l'AFC

Le Qatar entre dans l'histoire en frappant fort

Boualem Khoukhi of Qatar celebrates with his team
© Getty Images
  • Le Qatar atteint sa première finale de la Coupe d'Asie de l'AFC
  • Les hôtes de la Coupe du Monde de la FIFA 2022 ont établi plusieurs records
  • Le Qatar affrontera le Japon, quadruple vainqueur de l'épreuve, en finale

Le Qatar est non seulement entré dans l'histoire en atteignant pour la première fois la finale de la Coupe d'Asie de l'AFC, mais il a également posé plusieurs jalons importants au cours de sa campagne conquérante.

Le 29 janvier, deux buts par mi-temps ont permis aux Qataris de s'imposer en demi-finale face aux Émirats Arabes Unis, pays organisateur du tournoi. Al Annabi ("les marrons") affrontera en finale le Japon, quadruple vainqueur de l'épreuve.

La nation d'Asie occidentale a établi plusieurs records au cours de son épopée jusqu'en finale, à commencer par une série de six victoires d'affilée. Ce qui serait un exploit pour n'importe quel pays l'est encore plus pour une nation qui, avant cela, n'avait jamais remporté le moindre match à élimination directe en Coupe d'Asie au cours des neuf éditions précédentes.

Records et jalons

Relativement inconnu, Almoez Ali a inscrit huit buts, égalant ainsi le record du légendaire buteur iranien Ali Daei en 1996. L'attaquant de 22 ans a marqué le plus beau but de la rencontre contre les Emirats, sur une frappe précise déclenchée du bord de la surface. Son compatriote Akram Hassan Afif a été un rouage tout aussi important, avec déjà huit passes décisives dans la compétition.

Mais c'est à l'autre bout du terrain que le Qatar s'est montré le plus à son avantage, atteignant la finale sans encaisser le moindre but. Sa série de six matches sans voir ses propres filets trembler est un nouveau record en Coupe d'Asie. "C'est très important et c'est l'une des principales raisons pour lesquelles nous sommes qualifiés pour la finale", juge l'entraîneur Felix Sanchez. "Ils sont très concentrés sur la rencontre en général et sur les situations défensives en particulier. Ils effectuent un excellent travail collectif."

En finale, les Japonais auront largement la faveur des pronostics, mais ils auraient tort de sous-estimer leur adversaire. Le Qatar a terminé premier de son groupe, avant de battre l'Irak, vainqueur de l'épreuve en 2007, en huitième de finale puis la République de Corée en quart.

Les Samouraïs bleus se souviendront aussi que lors de leur dernière confrontation avec le Qatar en Coupe d'Asie, il y a huit ans, ils avaient dû patienter jusqu'à l'ultime minute avant de marquer le but de la victoire. "Nous espérons ne pas nous arrêter aux demi-finales et nous voulons continuer au-delà", annonçait Ali avant le match contre les Émirats Arabes Unis. "Nous sommes un des quatre meilleurs d'Asie en ce moment, mais nous respectons tout le monde et nous serons prêts."

Ce tournoi a été une étape cruciale pour les hôtes de la Coupe du Monde de la FIFA, Qatar 2022™, qui n'auront pas l'avantage de participer aux qualifications de la prochaine édition de l'épreuve mondiale. En outre le Qatar, au même titre que le Japon, est d'ores et déjà invité à participer à la prochaine édition de la Copa América, qui aura lieu cette année.

Explorer le sujet

Articles recommandés

Hasan Al Haydos of Qatar celebrates with teammates after scoring their third goal 

Coupe d'Asie de l'AFC

Le Qatar écrit l'histoire

29 janv. 2019

Yuya Osako of Japan celebrates after he scores his and his side's second goal 

Coupe d'Asie de l'AFC

Le Japon file en finale

28 janv. 2019