Les débuts d'une grande rivalité

An illustration of an England-Scotland match at The Oval in 1875
© Getty Images

Chaque lundi, FIFA.com met en lumière une photographie qui se rapporte à un événement de la passionnante histoire du football et vous raconte tout ce que le cliché ne dit pas...

Une corde tendue horizontalement entre deux poteaux, pas de filets ni de lignes au sol, un épais ballon de cuir, des pantalons serrés dans des chaussettes qui remontent jusqu'aux genoux, des joueurs qui courent après le ballon dans un désordre digne d'une cour d'école : bienvenue aux premiers âges du football international !  

Cette illustration provient d'une rencontre disputée en mars 1875 à l'Oval de Londres, entre l'Angleterre et l'Écosse. Vingt-sept mois auparavant, les deux équipes avaient pris part à Glasgow à la première rencontre internationale de l'histoire, laquelle s'était soldée sur un score nul et vierge. Si la quatrième confrontation entre ces deux éternels rivaux n'a pas non plus permis de désigner un vainqueur, les quelque 2 000 spectateurs présents ont tout de même assisté à quatre buts. Le notaire Charles Wollaston (25 ans) et le journaliste Charlie Alcock (32 ans), connu pour ses exploits au cricket, ont marqué pour les Trois Lions. Henry McNeil et Peter Andrews ont trouvé la faille côté écossais.  

La rencontre est restée dans les annales à plus d'un titre : Herbert et William Rawson sont devenus les premiers frères à évoluer ensemble en équipe d'Angleterre. Ils étaient également les deuxième et troisième internationaux anglais à avoir vu le jour à l'étranger. Le premier est né à l'île Maurice, le second en Afrique du Sud. Né en Inde, William Kenyon-Slaney avait cependant revêtu le célèbre maillot blanc deux ans plus tôt, déjà à l'occasion d'un match contre l'Écosse.

*Cliquez sur la galerie à votre droite pour voir les photos des confrontations entre l'Angleterre et l'Écosse au fil des ans. *

Articles recommandés