France

Les fans toujours là pour Sala, et vice versa

Tribute for Emiliano Sala
© AFP
  • L'attaquant Emiliano Sala a disparu le 21 janvier 2019 alors qu’il survolait la Manche en avion
  • Les fans de Nantes lui ont rendu un vibrant hommage ce 30 janvier
  • Nantes - Saint-Etienne était le premier match des Canaris depuis la disparition du joueur

Pas d’hommage pompeux, rien de protocolaire. Juste une magnifique et émouvante communion de fans. Voilà comment les supporters nantais ont voulu témoigner de leur immense affection pour l’attaquant argentin Emiliano Sala, disparu le 21 janvier, deux jours après son transfert du FC Nantes à Cardiff City alors qu’il survolait la Manche en avion.

Du reste, la grande mobilisation des fans a commencé dès l’annonce de la tragédie. Réunions spontanées en ville, soutiens au centre d'entraînement, cagnottes pour les recherches, les supporters de Nantes ont rassemblé toutes leurs forces face à ce drame. Le point d’orgue a eu lieu ce 30 janvier, lors de la réception de Saint-Etienne en championnat.

A la neuvième minute de la rencontre, drapeaux et tifos aux effigies de leur bien-aimé buteur et de son pays d’origine, l’Argentine, ont soudainement flotté dans le ciel de Nantes. Le match s’est un temps arrêté. Applaudissement et chants vibrants à la gloire de leur numéro 9 se sont immédiatement fait entendre dans les allées de la Beaujoire. C'était le premier match des Canaris depuis la disparition du joueur.

"Les fans ont été fantastiques, magnifiques. Ils ont été à la hauteur d’Emiliano" confiait le milieu de terrain nantais Valentin Rongier, à l’issue de la rencontre achevée sur un anecdotique match nul (1-1). "Ils n’ont rien lâché, du début jusqu’à la fin comme lui le faisait à chaque match. On les remercie. On a essayé de leur rendre sur le terrain, même si tout n’a pas été parfait. En tout cas, ça a été une très belle communion".

Les images de cet instant rare, vécu par des joueurs et un entraîneur, Vahid Halilhodžić, en larmes ont fait le tour du monde. La communion était effectivement magnifique. C’est ce que les fans évidemment retiendront. La perte de deux points à domicile ne peut pas peser à côté de celle de l’idole du club.

Paroles de fan :

"C'était quelqu'un de humble, qui ne faisait pas de bruit, je ne m'attendais pas à voir autant de monde, mais ça ne m'étonne pas, ça montre combien il était apprécié par les supporters" - Ludovic Bon

"A la fin des matches, il venait en bas des tribunes, il y avait une vraie communion" - Léo David, 18 ans

"Il y a des enfants qui perdent quelqu'un. C'était un modèle pour les enfants"- Isabelle Lanrivain, 37 ans

"C'était un des rares joueurs à avoir eu une chanson à son nom. Emiliano était d'une grande humilité et d'une grande disponibilité. Toujours avenant, toujours souriant, un joueur qui ne s'arrêtait jamais de travailler, il faisait tout pour être le meilleur possible chaque week-end. Comment peut-on ne pas aimer ce genre de joueurs ? Ce n'était sûrement pas le plus beau à voir jouer, ni même le plus technique. Mais tu savais pertinemment qu'il allait mouiller le maillot" - Léo Pineau

Explorer le sujet

Articles recommandés

FC Bayern Muenchen v VfB Stuttgart - Bundesliga

L'Actu

L'hebdo des bons mots

02 févr. 2019