FIFAe Club World Cup

Les qualifications pour la FIFAe Club World Cup 2021

Joksan Redona Tello and Max Emilov Popov of Complexity Gaming team celebrate in the final match during Finals day of the FIFA eClub World Cup 2020
© Getty Images
  • On connaît désormais le tableau des qualifications
  • Des nouveaux venus inconnus et des clubs de haut niveau
  • La compétition débute le 17 décembre

Le tournoi de pré-qualification ayant livré son verdict le 11 décembre dernier, l’heure est maintenant venue de se pencher sur la compétition préliminaire proprement dite. Cette année, les candidats à une place en phase finale de la FIFAe Club World Cup ont été répartis en six zones.

La tâche s’annonce plus difficile que jamais, ne serait-ce qu’en raison du nombre de participants : 480 équipes en lice, du jamais vu ! Si les plus grands clubs d’eSport FIFA sont évidemment au rendez-vous, ils devront cette année composer avec la présence d’équipes issues du tournoi de pré-qualification. Et ces dernières comptent bien créer la surprise !

Chacune des six zones est divisée en plusieurs conférences, qui peuvent chacune compter jusqu’à trois divisions. Au terme de la compétition préliminaire, les équipes les mieux classées au sein des premières divisions, ainsi que les leaders du classement Régularité, accèderont directement à la FIFAe World Cup ou aux play-offs régionaux.

Vous pourrez retrouver tous les clubs et tous les résultats sur FIFA.gg.

À l’issue de l’ultime semaine de qualification, les deux premiers de chaque première division de chaque conférence, ainsi que les deux premiers du classement Régularité, valideront leur billet pour la FIFAe Club World Cup 2021 (zones 1, 2, 3, 5 et 6) ou pour les play-offs (zone 4).

Zone 1 :

La première zone comprend une conférence et une division. Déjà présente en phase finale l’année dernière, l’équipe FW AU entend bien renouveler l’exploit. Melbourne City, qui compte dans ses rangs l’excellent Marcus Gomes, fait également partie des favoris de cette zone. L’Australien aura l’occasion de croiser sur sa route son frère Dillon Gomes, qui représente l’équipe True Boost Esports.

Zone 2 :

Double finaliste de l’épreuve, Blue United eFC apparaît comme l’un des principaux candidats à la qualification, si ce n’est au titre régional. Mais, avec une conférence et deux divisions dans cette deuxième zone, la concurrence s’annonce acharnée. Kashima Antlers, qui a notamment recruté "Nasri121017", un ancien de la FIFAe World Cup, devrait mener la vie dure à Blue United tout au long de ces préliminaires.

Zone 3 :

La troisième zone regroupe une conférence et trois divisions. Plusieurs équipes ayant déjà exercé leurs talents au plus haut niveau par le passé, il faut s’attendre là aussi à ce que le suspense soit au rendez-vous. Outre Nasr eSports, présent l’an dernier en phase finale, Goliath Gaming, Al-Nassr FC, Orlando Pirates FC et Urban Espresso nourrissent tous de grandes ambitions.

Zone 4 :

Avec 14 conférences de trois divisions chacune, la quatrième zone rassemble un nombre conséquent de poids lourds de l’eSport FIFA. Parmi les concurrents présents sur la ligne de départ, citons Ellevens, finaliste malheureux de la précédente édition, ou encore Brondby IF, le club le plus titré de l’histoire de la compétition. Manchester City, qui partage avec les Danois le record de participations à la phase finale (trois qualifications), tentera également d’ajouter une quatrième phase finale à son tableau de chasse.

Derrière, l’Ajax, le FaZe Clan, Bochum, l’Olympique Lyonnais, Mkers et d’autres vont tout faire pour réaliser la passe de trois.

Actuellement troisième du classement mondial des clubs, le Fnatic de "Tekkz" et "Harry", Tundra et le FOKUS Clan des anciens champions du monde "MsDossary" (2018) et "MoAuba" (2019) sont considérés comme favoris dans leurs conférences respectives. Auteur de performances remarquées en Weekend League, Julian Berg pourrait permettre au Feyenoord Rotterdam de fêter sa première participation à la FIFAe Club World Cup.

Parmi les nouveaux venus, Dortmund, Grizi Esport, l’Inter Milan et d’autres espèrent s’inviter dans le haut du tableau. Ils devront toutefois batailler dur car le classement des clubs FIFAe les oblige pour l’heure à débuter dans les divisions inférieures.

Zone 5 :

La cinquième zone se compose de trois conférences de trois divisions chacune. Le FC Bâle 1893 partira largement favori, grâce à un duo de gamers considéré comme l’un des meilleurs au monde : "FCB Nicolas99FC" et "SpiderKong" seront attendus au tournant. Toutefois, Cruzeiro, SPQR, les Wolves, l'Inter, Netshoes esports ou encore la R10 Team, l’équipe de Ronaldinho, n’ont pas dit leur dernier mot.

Zone 6 :

La sixième zone comprend une conférence de trois divisions. Trois équipes semblent se détacher, à première vue : outre Complexity Gaming, champion du monde des clubs en titre et premier du classement mondial des clubs, New York City et KRÜ, l’équipe d’Agüero, visent ouvertement la qualification.

Retrouvez tous les résultats des qualifications sur FIFA.gg.

Articles recommandés