CAF Awards

Mané-fique ascension !

Sadio Mane speaks after receiving the CAF African Player of the Year award
© imago images / Xinhua
  • Sadio Mané a été élu Joueur Africain de l’Année pour la première fois
  • L’attaquant sénégalais a multiplié les exploits avec Liverpool
  • Le récent vainqueur de la Coupe du Monde des Clubs a connu une ascension spectaculaire

Lionel Messi et Eden Hazard le considéraient déjà comme le meilleur au monde. Sadio Mané, le nouveau Joueur Africain de l’Année, ne manque pas d’admirateurs. Avec ses coéquipiers de Liverpool, le Sénégalais de 27 ans a remporté la Coupe du Monde des Clubs de la FIFA et la Ligue des champions de l’UEFA. Comme Virgil van Dijk et Mohamed Salah, il fait aujourd’hui partie des cadres des Reds.

La fabuleuse ascension du soulier d’or de la Premier League vers les sommets du football africain commence dans les rues de Bambali, une ville située dans le sud du Sénégal. Mané a tout juste dix ans lorsque ses héros, les Lions de la Teranga, participent pour la première fois à la Coupe du Monde de la FIFA™. À cette époque, Sadio a déjà contracté le virus du football depuis longtemps.

"Il régnait une véritable euphorie dans le pays en 2002, pendant la Coupe du Monde, mais je ne vivais déjà que pour le football", confie Mané à Goal.com. "Quand mes proches ont compris qu’il n’y avait que le ballon dans ma tête et dans mon cœur, j’ai pu les convaincre de m’envoyer à Dakar."

Une décennie plus tard, on le retrouve à Londres à l’occasion du Tournoi Olympique de Football. Par la suite, il offre à son pays une deuxième qualification pour l’épreuve mondiale en 2018 et une finale de Coupe d’Afrique des Nations de la CAF en 2019.

Sadio Mane crowned CAF African Player of the Year
© imago images / Xinhua

Mané en stats

  • 64 - Depuis le début de la saison 2018/19, Mané a été décisif à 64 reprises (buts et passes décisives) en club et en sélection.
  • 88 - Cette saison, il ne lui faut en moyenne que 88 minutes pour marquer ou délivrer une passe décisive avec Liverpool. Sur l’ensemble de sa carrière en rouge, sa moyenne s’établit à un geste décisif toutes les 117 minutes.
  • 22 - Avec 22 réalisations en Premier League la saison dernière, Mané a réalisé la plus belle saison de sa carrière. Il a partagé le soulier d’or avec son coéquipier Mohamed Salah et Pierre-Emerick Aubameyang (Arsenal).

Encore adolescent, Mané quitte sa famille pour partir chercher fortune dans la capitale. Son premier essai a pourtant failli tourner court, faute d’une tenue adéquate. "Je ne ressemblais vraiment pas à un footballeur", reconnaît l’intéressé dans les colonnes de France Football. "Je portais un pantalon qui n’avait absolument rien d'un short. Quant à mes chaussures, elles étaient totalement déchirées sur les côtés. Je les avais recousues de mon mieux, avec un peu de fil."

Mais on ne retient de cet épisode que son talent. Sa carrière est lancée. À son arrivée à Metz, il n’est encore qu'un diamant brut, mais les recruteurs du Red Bull Salzbourg ne sont pas insensibles à ses qualités. Durant son séjour en Autriche, il se voit offrir une première occasion de travailler avec Jürgen Klopp, alors à Dortmund. Toutefois, le technicien allemand renonce finalement à l’engager. "J’ai fait une erreur d’appréciation", reconnaît aujourd’hui l’entraîneur de Liverpool. "Ce n’est pas ma seule erreur, mais celle-ci, j’ai eu la chance de pouvoir la corriger quelques années plus tard."

Sadio Mane of Liverpool battles for possession with Leonel Vangioni of C.F. Monterrey
© Getty Images

Mané rejoint finalement Southampton, qui lui offre l’opportunité de se faire un nom dans l’élite anglaise. Avec 15 buts et neuf passes décisives en 2015/16 (dont le triplé le plus rapide de l’histoire de la Premier League anglaise), le Sénégalais convainc Klopp de faire de lui son premier renfort de poids à Liverpool.

Les deux hommes ne regrettent sans doute pas leur choix : fort de ses 100 buts et passes décisives en 150 matches avec les Reds, Mané est devenu un joueur incontournable sur les bords de la Mersey. Tout porte à croire qu’il restera dans l’histoire comme le symbole de l’une des équipes les plus talentueuses de l’histoire du club.

Ce qu’ils disent de lui...

"Quel dommage de voir Mané en quatrième position du Ballon d’Or. C’est vrai qu’il y avait beaucoup de très bons joueurs cette année. Il était difficile de faire son choix. Personnellement, j’ai voté pour Sadio Mané car c’est un joueur que j’apprécie. Il a vécu une année exceptionnelle avec Liverpool. C’est pour ça que je l’ai choisi" - Lionel Messi revient sur son vote en tant que capitaine de l’Argentine

"Je l’ai découvert à Metz, en troisième division, et j’ai été conquis. J’ai vu un potentiel énorme. Il avait pour lui les appels, la vitesse et une grande attirance pour le but adverse. Quand je l’ai rencontré, j’ai compris tout de suite qu’il avait envie de franchir une étape" - Christoph Freund, directeur du Red Bull Salzburg, dans un entretien au Mirror

"C’était le premier gros renfort de Liverpool. C’est lui qui a ramené le club dans le Top 4. La saison suivante, les Reds sont allés en finale de la Ligue des champions et cette année, ils jouent le titre. Lui, il est là depuis le tout début de l’aventure" - Jamie Carragher, ancien capitaine de Liverpool, sur Sky Sports

Articles recommandés