Lituanie 2020

L’Océanie sur le chemin de la Lituanie

Solomon Island players applaude the fans
© Getty Images
  • L’Océanie sera la première à désigner son représentant en Coupe du Monde de Futsal de la FIFA 2020
  • Le vainqueur du tournoi organisé en Nouvelle-Calédonie sera couronné le 2 novembre
  • Les Îles Salomon restent sur trois qualifications consécutives

Au cours de la semaine prochaine, huit pays d’Océanie vont en découdre dans le but de décrocher le premier billet pour la Coupe du Monde de Futsal de la FIFA, Lituanie 2020. La Nouvelle-Calédonie se prépare à accueillir la Coupe des Nations de Futsal de l’OFC, à l'issue de laquelle l’unique représentant océanien sera désigné le samedi 2 novembre.

Les Îles Salomon abordent le tournoi en position de force et ne cachent pas leur ambition de porter leur présence continue en phase finale à douze années. Aisément reconnaissables à leur tenue jaune et bleue inspirée du Brésil, les Mélanésiens ont toujours entretenu une relation particulière avec la version en salle du football, ainsi qu’avec le beach soccer.

Qui plus est, les Salomonais sont invaincus sur la scène continentale depuis 2004, exception faite de matches livrés contre des sélections invitées. Les Kurukuru restent en outre sur une tournée réussie en Australie, ponctuée de deux courtes défaites par un but d’écart face à leurs hôtes.

Parallèlement, la confédération a mis en place des programmes de développement afin d’encourager la pratique du futsal dans toute la région. Ces initiatives permettent aujourd’hui aux Samoa américaines et à Tonga de faire leurs débuts dans cette compétition. Pour l’OFC, cette édition devrait donc marquer un resserrement des écarts.

"L’implication des associations membres dans la préparation de ce tournoi très important suscite chez nous un vif optimisme", estime Paul Toohey, responsable du développement du futsal de l’OFC. "Quelle que soit l’équipe qui s’imposera à Nouméa, elle aura mérité son titre car cette Coupe des Nations s’annonce très disputée."

Coupe des Nations de Futsal de l’OFC 2019
28 octobre – 2 novembre, Nouméa, Nouvelle-Calédonie
Groupe A : Nouvelle-Zélande, Nouvelle-Calédonie, Vanuatu, Samoa américaines
Groupe B : Îles Salomon, Fidji, Tahiti, Tonga

À première vue, la Nouvelle-Zélande fait partie des équipes les mieux armées pour mettre fin à l’hégémonie des Îles Salomon. Finalistes malheureux des deux dernières éditions, les *Kiwis* courent toujours après une première qualification pour la Coupe du Monde de Futsal. Ces dernières années, ils n’ont pas hésité à investir massivement dans la discipline afin de réaliser leur objectif.

Les Néo-Zélandais pensent tenir aujourd'hui le bon équilibre entre jeunesse et expérience. "Je tiens à dire que j’ai réuni la meilleure équipe possible en vue de ce tournoi. De plus, ce groupe bénéficie d'un meilleur environnement que ses prédécesseurs", estime le sélectionneur néo-zélandais Marvin Eakins.

"L’expérience accumulée au cours des dernières campagnes régionales m’a permis de mieux cerner les joueurs. J’ai désormais une idée assez claire du type de futsal que l’on pratique en Océanie. Néanmoins, il reste toujours une part d’inconnu car la discipline évolue très rapidement."

2019 OFC Futsal Nations Cup draw
© OFC

Explorer le sujet

Articles recommandés