Live

Maradona vu par les autres

Brazilian forward Ronaldinho (L) shakes hands with Argentinian football legend Diego Maradona
© AFP

"Diego Armando Maradona ne laisse personne indifférent. Sur le terrain, c'était la même chose. Ses performances exceptionnelles et ses buts extraordinaires à Mexique 1986 resteront gravés dans la mémoire collective de tous les amoureux du football, moi-même y compris. Personnellement, je me souviens surtout d'un gamin surdoué qui, en 1979 au Japon, durant la deuxième Coupe du Monde U-20 de la FIFA, stupéfiait tout le monde avec chaque ballon qu'il touchait. À 50 ans, il a encore beaucoup de temps devant lui pour continuer à déployer son talent." - Joseph S. Blatter, Président de la FIFA.

"Qui est cet homme ? Je me suis demandé. Qui est ce magicien du football ? Le Sex Pistol du football international. La victime de la cocaïne qui, après avoir décroché de la drogue, ressemblait à Falstaff et était maigre comme Spaghetti. Si Andy Warhol avait été encore vivant, il aurait sans aucun doute mis Maradona dans ses sérigraphies, aux côtés de Marilyn Monroe et de Mao Tsé-toung. Je n'ai aucun doute là-dessus : s'il n'avait pas joué au football, il aurait été révolutionnaire."- Emir Kusturica, musicien et réalisateur de films. Il a produit un documentaire sur la vie de Maradona.

"Diego est un grand ami, très noble. C'est aussi sans aucun doute un grand athlète, qui a toujours entretenu une amitié désintéressée avec Cuba." - Fidel Castro, ancien Chef de l'État cubain.

"Je peux jouer pendant des millions d'années, je ne me rapprocherai pas pour autant de Maradona. Je n'en ai même pas envie. C'est le plus grand de tous les temps." - Lionel Messi, footballeur argentin.

"Ce que Zidane fait avec un ballon, Maradona le fait avec une orange." - Michel Platini, Président de l'UEFA.

"Pour les joueurs de ma génération, c'est le plus grand." - Pep Guardiola, entraîneur du FC Barcelone.

"Pelé était mon idole, mais quand j'ai vu jouer Maradona, il est immédiatement devenu le numéro un pour moi. Sans hésitation. Il avait peut-être des défauts, mais sur le terrain, il a démontré ce qu'était le vrai football. J'aimerais pouvoir jouer un jour à ses côtés, ne serait-ce qu'un instant. C'est un rêve que j'ai. J'ai beaucoup appris en le regardant jouer." - Roberto Carlos, footballeur brésilien.

"C'est le plus grand joueur à mes yeux. Il était tout là-haut, largement devant tout le monde, y compris Platini, Rummenigge… Maradona était largement supérieur."* -* Paolo Maldini, ancien footballeur italien.

"Diego a toujours été mon idole. Je n'oublierai jamais le jour où il m'a invité à jouer au foot chez lui. Ce fut à la fois une grande surprise et un rêve qui se réalisait. Je n'aurais jamais imaginé que nous jouerions ensemble au football."* -* Ronaldinho, footballeur brésilien.

"Il nous a apporté énormément de spectacle, à moi et à tous ceux qui aiment le football. Je suis fan de Maradona et je le resterai jusqu'à la fin de l'histoire." - Carlos Valderrama, ancien footballeur colombien.

"Maradona a toujours été mon idole comme footballeur. Quand j'étais petit, j'essayais d'imiter ses actions et les buts qu'il a marqués au Mexique en 1986. C'est le joueur pour lequel j'avais le plus d'admiration." - Raúl González, footballeur espagnol.

"Il a toujours été une idole : quand j'ai commencé à jouer, c'était ma référence, pour ce qu'il faisait et pour ce qui se dégageait de lui sur le terrain. C'est le meilleur de tous les temps." - Luis Figo, ancien footballeur portugais.

"Après avoir marqué le deuxième but contre l'Angleterre, Diego est venu s'excuser car il ne m'avait pas passé le ballon alors que pendant toute l'action, il me voyait complètement démarqué sur sa gauche. Là, je me suis senti tout petit. Je n'avais pas imaginé un seul instant qu'il m'avait vu. Quel spectacle !" - Jorge Valdano, ancien footballeur argentin et coéquipier de Diego Maradona à Mexique 1986.

Explorer le sujet

Articles recommandés