Football Talks with FIFA Legends

McManaman et Salgado ensemble au micro

Steve McManaman and Michel Salgado
  • "Football Talks with FIFA Legends" avec Steve McManaman et Michel Salgado
  • Les deux légendes ont évoqué l'actualité du football
  • "L’équipe de Barcelone sera construite autour d’Ansu Fati"

À l’occasion du deuxième volet de notre série ""Football Talks with FIFA Legends", la FIFA a invité les représentants des médias à interroger Steve McManaman et Michel Salgado, deux anciens coéquipiers au Real Madrid.

Comme Laura Georges et Christie Rampone la semaine dernière, les deux Legends ont passé en revue pendant environ 45 minutes l’actualité des équipes nationales et la situation des clubs. Les deux hommes sont tombés d’accord pour reconnaître le rôle essentiel joué par les supporters dans les stades.

Denmark v England - UEFA Nations League
© Getty Images

Les équipes nationales ont fait leur rentrée. Qu’avez-vous pensé des performances livrées par vos pays respectifs ?

Steve McManaman : Visiblement, Gareth Southgate en a profité pour procéder à des essais. Il a convoqué beaucoup de nouveaux joueurs, afin de voir ce qu’ils pouvaient lui apporter à l’avenir. Il a effectué de nombreux changements. Bien entendu, il a tout fait pour gagner, mais il a essayé plusieurs formations et plusieurs joueurs différents.

Michel Salgado : Luis Enrique a introduit quelques joueurs qui pourraient tenir un rôle très important dans les années à venir. Il a su renouveler et rafraîchir son groupe. Contre l’Allemagne, qui reste une référence au niveau mondial, son équipe a passé un premier test difficile, mais elle a tout de même réussi à égaliser en fin de match. Face à l’Ukraine en revanche, nous étions clairement supérieurs.

Et que pensez-vous des débuts d’Ansu Fati ?

Salgado : Je trouve que ce garçon possède une maturité incroyable, pour un joueur de 17 ans. Il est capable de dicter le tempo du match, mais il n’hésite pas non plus à provoquer ses adversaires en un contre un, ce qui est plutôt rare de nos jours. Je ne veux cependant pas le comparer à Messi, car il est tout simplement extraordinaire. Messi et Ronaldo vont énormément nous manquer quand ils arrêteront. Néanmoins, il y a fort à parier que, demain, l’équipe de Barcelone sera construite autour d’Ansu Fati. Il faut dire qu’il possède une audace folle !

Ansu Fati of Spain holds the ball
© Getty Images

Que pouvez-vous nous dire sur la prochaine saison de Premier League anglaise, Steve ?

McManaman : La période des transferts n’est pas encore terminée et je m’attends à voir d’autres mouvements dans les prochains jours. Bien entendu, Liverpool est encore candidat au titre, tout comme Manchester City. Les performances de Chelsea vont également être scrutées à la loupe car les Blues ont été parmi les plus actifs sur le marché des transferts : les arrivées de Thiago Silva, Timo Werner, Kai Havertz et Hakim Ziyech ne sont pas passées inaperçues. Malheureusement, je ne m’attends pas vraiment à de grosses surprises.

Qu’en est-il de l’Espagne, Michel ?

Salgado : Ça devrait encore se jouer entre le Real Madrid, le FC Barcelone et l’Atlético de Madrid. Les Colchoneros vont devoir se remettre de leur grosse déception en Ligue des champions, une compétition dont ils avaient fait un objectif prioritaire. Il va leur falloir retrouver des bases solides car l'élimination en quarts de finale a été très mal vécue. Du côté du Real Madrid, je ne m’attends pas à voir beaucoup d’arrivées, mais je pense que des jeunes comme Rodrygo seront appelés à jouer un rôle plus important. Séville pourrait se mêler à la lutte pour le titre car cette équipe possède un bon fond de jeu. À l'inverse, Barcelone se retrouve dans une situation difficile. Qu’est-ce qui va se passer avec Messi ?

Lionel Messi of FC Barcelona looks dejected following his team's defeat in the UEFA Champions League Quarter Final match between Barcelona and Bayern Munich
© Getty Images

Les supporters jouent un rôle très important. Quel regard portez-vous sur la situation actuelle ?

McManaman : J’aimerais que les supporters soient là samedi, pour le début de la Premier League, mais, malheureusement, ce n’est guère réaliste. Il est question de rouvrir partiellement les stades, peut-être en octobre. Le football a besoin des supporters pour survivre à cette épreuve ; c’est vrai aussi pour les infrastructures autour des stades. Bien entendu, la santé passe avant tout, mais j’espère que nous pourrons revoir du monde dans les stades le plus vite possible.

Salgado : Comme l’a rappelé la FIFA, la santé est la priorité absolue. En Espagne, c’est tout le pays qui doit se remettre en ordre de marche. Ça dépasse largement le cadre du football. En tant que joueur, je n’ai jamais disputé un match à huis clos. Le football est un spectacle ! La différence entre un match disputé dans la rue et une rencontre officielle dans un stade, c’est évidemment la joie que l’on partage avec les supporters après une belle action ou un but important. C’est ça, le football ! Les joueurs ont besoin des supporters et les supporters ont besoin des joueurs.

Netherlands v Japan: Round Of 16  - 2019 FIFA Women's World Cup France
© Getty Images

Explorer le sujet

Articles recommandés