Coupe du Monde de la FIFA™

Passarella passe à la postérité

© Getty Images

*Chaque semaine jusqu'au coup d'envoi de Russie 2018, FIFA.com revient sur une image légendaire de la Coupe du Monde de la FIFA™. La photographie de la semaine illustre un moment d'éternité en compagnie de Daniel Passarella, en 1978.  * 

Voilà ce que l'on ressent en soulevant le Trophée de la Coupe du Monde de la FIFA™. Cette photographie a su retranscrire ces émotions. Le capitaine argentin Daniel Passarella incarne le bonheur dans sa forme la plus pure. "En recevant le Trophée, on se sent comme engourdi", précise l'intéressé à FIFA.com. "Ça ressemble à un orgasme sans fin. Ça peut vous sembler un peu cru, mais c'est la vérité. Il faut l'avoir vécu pour comprendre."

Ce cliché a été réalisé le 25 juin 1978. À cet instant précis, Passarella était encore le seul Argentin au monde à avoir connu cette extase unique en son genre. Âme de la première sélection albiceleste *à décrocher la plus prestigieuse des récompenses, le capitaine argentin a ensuite été imité par plusieurs de ses compatriotes. Pourtant, le Gran Capitán *n'était absolument pas pressé de partager l'expérience.  

"Daniel ne voulait plus lâcher la coupe", se souvient Mario Kempes, auteur d'un doublé en finale. "Je n'ai jamais pu la toucher ! Il avait levé les coudes, comme il le faisait si souvent sur le terrain, et personne ne pouvait l'approcher. Il ne voulait même pas la remettre aux agents de sécurité qui sont venus la chercher dans le vestiaire."

Passarella a remis la main sur "son" Trophée adoré en 1986 mais, cette fois, il n'était qu'un joueur parmi les autres. Entretemps, le brassard de capitaine avait été confié à un certain Diego Maradona.

Explorer le sujet

Articles recommandés

Coupe du Monde de la FIFA 1978™

Classique : Argentine - Pays-Bas (1978)

06 juil. 2014

Coupe du Monde de la FIFA 2006™

Les adieux ratés de Zizou

22 févr. 2016

Coupe du Monde de la FIFA™

Le génie de Pelé mal récompensé

15 févr. 2016

Coupe du Monde de la FIFA 2018™

Le Vieux Lion plus malin que le Scorpion

08 févr. 2016