#WeLiveFootball

Quand football rime avec caricature  

Marika Kawaguchi – FIFA Fan Movement member
© Others
  • Marika Kawaguchi est membre du FIFA Fan Movement au Japon
  • Elle conjugue son amour du football et de l'art pour produire des caricatures
  • Découvrez le Fan Movement et joignez-vous aux débats sur #WeLiveFootball

Déçue par les articles et les souvenirs en vente dans son stade de football local, Marika Kawaguchi a décidé de prendre les choses en main. "Je trouvais que beaucoup d'équipes de football ne proposaient pas de produits vraiment jolis ou sympas", explique à FIFA.com Kawaguchi, une membre du Fan Movement de la FIFA qui vit au Japon. "Alors j'ai essayé d'en fabriquer moi-même il y a environ cinq ans. Au début, c'était juste pour moi et il s'agissait essentiellement de t-shirts frappés de l'image de mes joueurs et de mes équipes préférés."

La passion de Marika pour le football, le futsal et la caricature lui ont permis de se sentir plus proche du beau jeu qu'elle ne l'avait jamais imaginé. Aujourd'hui, elle partage ses œuvres avec des milliers de followers sur Instagram et elle organise même des séances de dessin dans les stades de futsal. L'été dernier, elle s'est rendue à Lyon en compagnie d'autres membres du Fan Movement pour assister à la finale de la Coupe du Monde Féminine de la FIFA™.

"J'ai l'impression de faire partie de l'équipe, surtout lors des séances de dessin dans les stades", commente-t-elle. "Je ne suis pas footballeuse, mais j'aime l'ambiance des stades et j'ai pu parler avec les joueurs et les entraîneurs. C'est super de partager leur passion de près."

Des émotions et des idoles

Kawaguchi était à l'école primaire quand son père a commencé à l'emmener voir des matches et c'est ainsi qu'elle est devenue fan du football japonais, allant dans tous les stades du pays. "À l'époque, je n'y connaissais pas grand-chose, mais j'ai compris à quel point c'était exaltant", précise-t-elle. "Au début, mon équipe était une modeste formation locale. Il lui arrivait de gagner contre de grands clubs. J'aime le foot en partie parce qu'on peut y voir des petits imposer leur loi."

Kawasaki Frontale, double champion de J-League, est son équipe de cœur à présent et le milieu de terrain Kengo Nakamura est son joueur préféré. Quant à sa fascination pour le futsal, Kawaguchi l'attribue à Kaoru Morioka, le buteur japonais qui a porté les couleurs des Samurai Five à la Coupe du Monde de Futsal de la FIFA, Thaïlande 2012. "Il est très populaire chez nous", assure Kawaguchi. "J'étais totalement fan. Sa vie est hors du commun. Il est d'origine péruvienne, mais il est devenu joueur de futsal japonais. Je l'aimais beaucoup, alors je me suis mise à suivre les matches de futsal."

Kawaguchi apprécie particulièrement la nouvelle perspective mondiale que son appartenance au Fan Movement depuis un an et demi lui a permis d'acquérir.

"J'aime rencontrer d'autres membres du Fan Movement et communiquer avec eux par le biais de leurs publications sur les réseaux sociaux. Avant, je ne pouvais pas vraiment comprendre et ressentir l'atmosphère des stades ou des cultures footballistiques d'autres pays. Maintenant, je vis ces expériences à travers des membres du Fan Movement et c'est vraiment génial."

Fan Movement

Lire également

Fan Movement

Explorer le sujet

Articles recommandés