Championnat d'Amérique du Sud U-17

Quatre places en jeu pour accompagner le Brésil

Colombia´s Andres Balanta (L)  vies for the ball against Paraguay´s footballer Martin Sanchez
© AFP
  • Quatre places en jeu pour la Coupe du Monde U-17 de la FIFA, Brésil 2019
  • Le tournoi continental se disputera au Pérou du 21 mars au 14 avril
  • Le stade San Marcos, équipé d'une pelouse artificielle, accueillera toutes les rencontres

Alors que l'AFC et l'OFC connaissent depuis 2018 leurs représentants pour la Coupe du Monde U-17 de la FIFA, Brésil 2019, dans la CONMEBOL le tournoi qualificatif débutera ce jeudi 21 mars, avec comme enjeu quatre places qualificatives pour la zone, en plus de celle obtenue par le Brésil en tant que pays organisateur.

Ce Championnat d'Amérique du Sud U-17 2019 se déroule au Pérou du 21 mars au 14 avril. Chacun des 35 matches de la compétition sera joué au stade de l'Universidad Nacional Mayor de San Marcos, situé dans la capitale du pays, Lima.

Format du tournoi

Les 10 participants seront répartis en 2 groupes de 5 équipes. Les trois premiers de chaque poule seront qualifiés pour le tournoi hexagonal final, qui débutera le 2 avril.

Dès lors, les 6 équipes encore en lice s'affronteront selon une formule de type championnat. Si le Brésil termine parmi les 4 premiers, le dernier qualifié sera le cinquième du classement.

GROUPE A GROUPE B
Pérou Brésil
Équateur Argentine
Bolivie Colombie
Venezuela Uruguay
Chili Paraguay

Le stade

Le Championnat d'Amérique du Sud U-17 se déroulera dans un stade San Marcos qui vient tout juste d'être rénové en vue des Jeux panaméricains, Lima 2019, qui se dérouleront au Pérou en juillet et août prochains.

L'enceinte a une capacité de 22 500 places. Elle est en outre équipée d'un gazon artificiel. Les cinq sites qui avaient accueilli la Coupe du Monde U-17 de la FIFA, Pérou 2005 étaient déjà dotés d'une pelouse synthétique.

Panoramic view of Universidad Nacional Mayor de San Marcos Stadium, in Lima, Peru

Le programme

Les "étrangers"

La plupart des 230 joueurs qui participeront au tournoi évoluent dans leur pays d'origine. Six des sept jeunes internationaux qui font exception à cette règle sont pensionnaires de centres de formation de clubs européens, le dernier étant basé aux États-Unis.

  • Santiago Ocampos (Paraguay), latéral droit, Juventus.
  • Juan David Fuentes (Colombie), attaquant, FC Barcelone.
  • Juan David Perea (Colombie), milieu de terrain, Atlético de Madrid. Il est le fils de Luis A. Perea, ancien défenseur colchonero et de la sélection colombienne.
  • Matías Lacava (Venezuela), milieu de terrain, SL Benfica.
  • Luis Balbo (Venezuela), gardien, FC Porto.
  • Alessandro Burlamaqui (Pérou), milieu de terrain, RCD Espanyol.
  • Vicente Reyes (Chili), gardien, Atlanta United.

Quelques stats

12 - C'est le nombre de titres sud-américains remportés par le Brésil, qui est de loin le pays le plus titré de la région dans la catégorie. Viennent ensuite l'Argentine, avec 3 titres, puis la Colombie et la Bolivie, avec un seul. Depuis 1995, le trophée a toujours été remporté par l'Argentine ou le Brésil.

1 - La catégorie U-17 est la seule en Amérique du Sud où tous les pays ont participé au moins une fois à la Coupe du Monde de la FIFA. Le Brésil a pris part aux 17 éditions disputées à ce jour. À l'autre bout du spectre, le Venezuela n'a joué qu'une fois le Mondial U-17, en 2013.

Explorer le sujet

Articles recommandés