Brésil 2019

Rendez-vous en Tanzanie avant le Brésil

Nigerian fans enjoy the games during the FIFA U17 World Cup match between Mexico and Switzerland
© Getty Images
  • La Coupe d’Afrique des Nations U-17 de la CAF se déroule en Tanzanie
  • Huit équipes en lice, quatre billets à prendre pour Brésil 2019
  • Double tenant du titre, le Mali est absent

La période est chargée pour le football africain. Après le tirage au sort de la Coupe d’Afrique des Nations de la CAF, Egypte 2019, qui s’est tenu au Caire le 12 avril, c’est au tour des petits frères de se trouver en haut de l’affiche. En effet, les deux prochaines semaines verront la Tanzanie accueillir la Coupe d’Afrique des Nations U-17 de la CAF, avec comme enjeu, non seulement un trophée à soulever, mais également quatre places pour représenter l’Afrique à la Coupe du Monde U-17 de la FIFA, Brésil 2019.

FIFA.com passe en revue les forces en présence, qui ne comprennent pas le Mali, double tenant du titre, et demi-finaliste de la dernière épreuve mondiale en Inde en 2017.

Infos pratiques

  • Où ? Dar-es-Salam, Tanzanie
  • Quand ? Du 14 au 28 Avril 2019
  • Enjeu ? Les quatre demi-finalistes se qualifient pour Brésil 2019
  • Qui ? Huit équipes réparties en deux groupes de quatre.

Groupe A : Tanzanie, Nigeria, Angola, Ouganda
Groupe B : Guinée, Cameroun, Maroc, Sénégal

À savoir, à retenir, à ne pas manquer

Éternel favori : Le Nigeria est déjà un gros bras africain U-17 avec deux titres, deux finales perdues, et deux troisièmes places, mais il est encore plus impressionnant sur la scène mondiale avec cinq couronnes et trois finales perdues ! Les joueurs de Manu Garba sont logiquement favoris en Tanzanie, en l’absence du Ghana, du Mali, et de la Gambie, autres doubles vainqueurs du tournoi.

Un statut à assumer : Après les U-20 sacrés vice-champions au Niger il y a quelques mois, les Sénégalais veulent faire encore mieux en U-17, et arrivent en bonne forme après avoir brillé lors d’un récent tournoi de préparation en Turquie (victoires contre le Nigeria 2-0, l’Angola 4-0, et le Monténégro 2-0). Mais le sélectionneur veut rester prudent. "Le Sénégal ne peut pas être favori dans ces genres de compétition. N’oubliez pas que c’est notre première participation depuis huit ans et la deuxième CAN U17 de l’histoire de notre pays", rappelle Malick Daf, qui se affiche tout de même un état d’esprit conquérant : "On y sera pour gagner, on n’a peur de personne."

L’année de la Tanzanie ? Le pays hôte a le vent en poupe. Les Seniors se ont qualifiés pour la deuxième CAN de leur histoire, 39 ans après la première. Pour leur part, les Cadets pourront compter sur la ferveur de leurs supporters pour viser l’une des deux premières places du Groupe A.

Ailleurs : Si le Mali ne peut pas viser la passe trois, c’est parce que la Guinée lui a barré la route lors du tour de qualification précédent. Désormais, le Syli cadet veut confirmer cette performance en sortant d’un Groupe B exclusivement francophone avec le Sénégal, le Cameroun, et le Maroc. Dans le Groupe A, l’Angola et l’Ouganda rêvent d’exploit et joueront sans pression, conscient de leur statut d’outsiders.

L’Afrique en Coupe du Monde U-17 de la FIFA

Sept couronnes mondiales : 5 pour le Nigeria, 2 pour le Ghana
Six titres de vice-champion du monde : 3 pour le Nigeria, 2 pour le Ghana, 1 pour le Mali
18 pays africains ont déjà participé au tournoi. S’ils se qualifient, ce sera la première fois pour l’Angola, l’Ouganda et la Tanzanie.

Arbitrage

Pour la première fois dans une compétition de la CAF, des arbitres femmes officieront dans une compétition masculine :

Explorer le sujet

Articles recommandés

Colombia´s Andres Balanta (L)  vies for the ball against Paraguay´s footballer Martin Sanchez

Championnat d'Amérique du Sud U-17

Quatre places en jeu pour accompagner le Brésil

20 mars 2019

Australia celebrate qualifying for the FIFA U-17 World Cup Peru 2019.

Pérou 2019

Quatuor asiatique au complet

01 oct. 2018

Inde 2017 : Mali 5:1 Irak en viéo

Coupe du Monde U-17 de la FIFA 2017

Inde 2017 : Mali 5:1 Irak en viéo

17 oct. 2017