Développement

Susan, trésorière inestimable

© FIFA.com

Susan König occupe une fonction importante au sein de la direction du Karbener SV (KSV), un club de football réservé à la formation des jeunes situé près de Francfort, dans l'ouest de l'Allemagne. Lorsque son fils Tom avait 10 ans, il y jouait au football et son compagnon de l'époque Thorsten Don, qu'elle a épousé récemment, a été engagé par le club comme éducateur.

"L'ancien entraîneur avait plus d'yeux pour sa petite amie que pour l'équipe et Thorsten a donc été invité à prendre la relève", raconte Susan, le sourire aux lèvres, à FIFA.com lors d'un entretien qui s'est tenu sur le terrain du club. Quelques années plus tard, les footballeurs de Karben cherchaient un nouveau trésorier et König a proposé ses services.

Profil Karbener SV

  • Champion de Hesse 2000 (4ème division)
  • Club exclusivement réservé aux jeunes depuis 2015
  • 15 équipes dans toutes les classes d'âge
  • Combinaison sport de compétition et de loisir
  • Rencontres fréquentes contre des équipes de jeunes de Bundesliga
  • Héberge une antenne locale de la Fédération allemande de football (DFB)

Depuis lors, elle est responsable du paiement de toutes les factures et des défraiements des entraîneurs ainsi que de la gestion des frais d'arbitrage, des cotisations et de l'organisation des tournois du club. Elle s'occupe également de la commande et de la distribution de l'équipement du club (vêtements, ballons), mais aussi de la collaboration avec les autres services. "Nous distribuons chaque année quelque 1 000 unités d'équipement aux joueurs et équipes", explique la trésorière de 49 ans.

"J'aime l'ambiance et l'atmosphère qui règnent dans le monde du football, que ce soit ici au club ou dans un grand stade. J'en oublie le stress de mon travail. Ça me permet de penser à autre chose, je suis contente quand les gamins reçoivent une nouvelle tenue", confie König, dont le fils, âgé aujourd'hui de 19 ans, a aussi été entraîneur de jeunes au KSV et reste un grand fan de football.

"Le football est une passion que nous partageons tous ; sans mes hommes, je n'aurais pas le rôle qui est le mien ici", explique celle dont le club a connu un véritable essor depuis qu'elle est en fonction. De plus en plus d'enfants et d'adolescents intègrent les rangs du KSV et les équipes ne cessent de monter de division en division.

"Je suis très fière d'avoir gravi les échelons de cette façon avec le club, d'être une petite partie de ce succès. Et aussi du fait que les enfants aient envie de venir jouer chez nous."

Les bénévoles comme König jouent un rôle très important : ils travaillent généralement dans l'ombre ; les joueurs et parents ne voient pas l'essentiel de leur travail. Pourtant, ce sont eux qui permettent au football de fonctionner à tous les niveaux.

Fait suffisamment rare pour être signalé, elle n'a pas mis un terme à son engagement non rémunéré lorsque son fils a quitté le club. "Je n'ai jamais voulu que cela dépende de lui. Mais c'est vrai que ce paramètre ne nous aide pas à trouver des collaborateurs fiables, car tout dépend souvent du temps passé par le jeune dans le club, voire même du succès qu'il y rencontre !"

König ne peut évidemment pas nous dire combien de temps elle restera encore en fonction. Mais il n'est pas question pour elle d'arrêter pour l'instant. "J'aime venir dans nos belles installations. Il y a toujours des gens à qui parler, je prends beaucoup de plaisir à travailler ici."

Il ne fait aucun doute qu'elle s'exprime aussi au nom des millions d'autres personnes grâce auxquelles la vie des clubs est si passionnante, loin du sport professionnel.

Nous leur disons MERCI !

Articles recommandés