La semaine en chiffres

Triplé argentin, cauchemar brésilien et nouveau gardien

Willian of Brazil reacts
© Getty Images

Deux tournois d'envergure, l'UEFA EURO 2016 et la Copa América Centenario, se déroulent actuellement en France et aux États-Unis. FIFA.coma puisé dans cette mine de statistiques pour vous proposer la rubrique suivante.

57

ans aprèsPaulinho Valentim, premier remplaçant à inscrire un triplé en Copa America, Lionel Messia réalisé un exploit similaire. Le Brésilien avait bénéficié de 45 minutes de jeu contre l'Uruguay au Monumental en 1959. En l'espace d'une mi-temps, il avait donné la victoire à la Seleçao (3:1), un temps menée au score. L'Argentin n'a eu besoin que de 29 minutes pour confirmer son retour en forme. Son deuxième but est aussi le premier coup franc direct inscrit par un joueur de l'*Albiceleste *dans cette compétition depuis Juan Roman Riquelme en 2007. Jhasmani Camposa également mis fin le même jour à la disette de la Bolivie sur coup de pied arrêté en Copa America, laquelle remontait à une réalisation d'Erwin Sanchez en 1999.

31

ans, c'est la durée de la longue invincibilité du Brésilface au Pérou, jusqu'à ce qu'une énorme surprise ne provoque la deuxième sortie de route de l'histoire de la *Seleçao *en phase de groupes. En 1985, la frappe victorieuse de Julio Cesar Uribeavait eu raison des Eder, Bebeto et autres Careca à Brasilia (1:0). Suite à leur éclatante victoire 7:1 sur Haïti, les Brésiliens étaient donnés largement favoris mais le Péruvien Raul Ruidiaz a signé l'unique but de la partie,et qualifié la *Blanquirroja *aux dépens de son adversaire du jour. Depuis l'introduction d'une phase de groupes en 1975, le Brésil n'avait connu pareil échec qu'une seule fois. Dungaétait présent sur le banc en chaque occasion : en tant que remplaçant en 1987 et en tant que sélectionneur en 2016. Ce revers lui a valu d'être démis de ses fonctions à la tête de la *Seleçao *pour la deuxième fois de sa carrière.

13

matches sans défaite à l'UEFA EURO, tel est le record établi par l'Espagne. La *Roja *reste sur dix victoires et trois nuls dans cette compétition depuis son échec 1:0 face au Portugal en 2004. À l'époque, ce résultat l'avait contrainte à faire ses valises dès la phase de groupes. En s'imposant 1:0 devant la République tchèque pour leur entrée en lice dans l'EURO 2016, les Espagnols ont engrangé un huitième succès consécutif et gardé leurs cages inviolées pour la huitième fois de suite en match officiel. Du fait de la titularisation de David De Gea, l'Espagne a débuté un grand tournoi sansIker Casillas pour la première fois depuis 2000. À l'époque, José Molina avait été choisi pour affronter la Norvège.

5

matches sans victoire en Copa America figurent désormais au compteur de l'Uruguay, 15 fois vainqueur de l'épreuve. La *Celeste *n'avait jamais connu pareille disette en un siècle. Incapables de remporter un seul de leurs trois matches en 2015, les Uruguayens ont entamé leur aventure américaine par deux défaites contre le Mexique et le Venezuela. Pour la première fois depuis 1997, ils ont donc quitté la compétition dès le premier tour. Lors de ce dernier revers, Maxi Pereira est devenu le joueur le plus capé de l'histoire du pays, devant Diego Forlan. De son côté, Diego Godin est devenu le troisième Uruguayen à franchir la barre des 100 sélections.

1

seul joueur a atteint la barre des dix frappes dans un match de l'EURO depuis 1980… et il vient de récidiver. Cristiano Ronaldo avait transformé deux de ses 12 tentatives face au Pays-Bas en 2012. En revanche, aucun de ses dix tirs n'a fait mouche contre l'Islande. Près de 70 ans après leur premier match, les Islandais ont, quant à eux, décroché leur premier point dans une grande compétition internationale. L'attaquant du Real Madrid a tout de même rejoint Luis Figo au classement des joueurs les plus capés de l'histoire de la sélection portugaise (127 sélections). En revanche, il n'est plus le plus jeune Portugais à avoir figuré dans un tournoi. Entré en seconde période, Renato Sanches- 18 ans et 301 jours - lui a ravi cet honneur.

En bref
40 ans et 74 jours, c'est l'âge auquel le portier hongrois Gabor Kiraly est devenu le plus vieux joueur de l'histoire de l'Euro, éclipsant au passage le record de Lothar Matthäus.

*31 *ans et 169 jours, tel est l'âge moyen de l'Italie qui a débuté contre la Belgique, devenant ainsi la plus vieille de l'histoire de l'Euro.  

0 joueurs avaient inscrit leur nom au tableau d'affichage pour le compte de deux équipes différentes dans un match de Copa America. En marquant pour et contre son camp lors de la défaite (3:2) de la Colombie face au Costa Rica, le Cafetero Frank Fabra a réalisé une grande première.

Explorer le sujet

Articles recommandés