FIFA Forward

Un nouveau centre technique pour les Fidji

Fiji Football Technical Centre in Labasa
© OFC
  • Les Fidji vont achever la construction de leur troisième centre technique en début d’année prochaine
  • Ce bâtiment est basé à Labasa, la ville d’origine du joueur vedette Roy Krishna
  • L’archipel entretient une relation de longue date avec le football

Les Fidji font partie des pionniers du football dans la Pacifique. La sélection insulaire est le troisième membre de la Confédération Océanienne de Football (OFC) à avoir pris part aux qualifications pour la Coupe du Monde de la FIFA™, après l’Australie et la Nouvelle-Zélande.

Au cours des deux dernières décennies, les écarts entre les différentes équipes de la région n’ont cessé de se resserrer, grâce notamment à de gros efforts dans le domaine du développement. Pour retrouver un niveau plus conforme à leurs ambitions, les Fidji ont donc décidé de miser sur le football de base et les infrastructures associées.

Un centre technique moderne, le troisième du pays, est actuellement en cours de construction à Labasa. Ce projet a en outre reçu le soutien de Roy Krishna. Le natif de Labasa est sans doute l’un des joueurs les plus connus de la région à l’heure actuelle. L'attaquant fidjien a été nommé meilleur joueur de A-League australienne en 2019, avant de rejoindre l’ATK Mohun Bagan, en Inde.

Pour l'élite et les locaux

Les équipements en cours de construction à Labasa représentent une grande première dans la division Nord du pays, toutes disciplines confondues. Ce centre technique viendra compléter les offres déjà existantes à Ba et dans la capitale, Suva. Il permettra également de répondre à la demande de terrains dans la région, en proposant un nouveau débouché pour les footballeurs d’élite comme pour les joueurs locaux.

Ces équipements répondant aux normes internationales comprendront une cuisine, un bureau, un terrain de jeu, des dortoirs pouvant accueillir 30 personnes, une salle technique, une salle de conférence, des vestiaires un grand espace fonctionnel et un terrain de futsal en extérieur, avec projecteurs. Ces deux derniers composants devraient contribuer à générer des revenus supplémentaires.

Les travaux, qui ont déjà largement franchi la mi-parcours, ont été interrompus par le cyclone tropical Harold au début de l’année 2020, puis par la pandémie de Covid-19.

Une large part du coût de chantier, d'un montant de FJD 5,5 millions, est couverte par la FIFA. Selon le nouveau calendrier, le centre technique devrait ouvrir ses portes en début d’année prochaine.

La Fédération fidjienne de football a été fondée en 1938. L’équipe nationale, quant à elle, a participé pour la première fois aux qualifications pour la Coupe du Monde à l'occasion d’Espagne 1982. La nomination du technicien danois Flemming Serritslev en début d’année témoigne des ambitions des Bula Boys dans la compétition préliminaire pour Qatar 2022.

Explorer le sujet

Articles recommandés