#WeLiveFootball

Un petit coin de Canada en Algarve

  • D'origine canadienne, les Ferreira vivent à Albufeira
  • Ils ont organisé pour des touristes canadiens une expédition à la Coupe de l'Algarve
  • Admiratrices des Canucks, leurs filles évoluent dans une équipe locale

Une semaine, 12 équipes, dont sept qualifiées pour la Coupe du Monde Féminine de la FIFA, France 2019™, et cinq sites dans la région la plus méridionale du Portugal...

Le calendrier international du football féminin réunit chaque année, depuis 1994, les meilleures équipes du monde dans la Coupe de l'Algarve, tournoi amical le plus ancien d'Europe.

Depuis 2001, une famille se charge avec beaucoup d'altruisme d'organiser le soutien aux équipes participantes. Nés au Canada, Patrick et Helen Ferreira tiennent un bar dans le centre d'Albufeira. Mais leur activité ne s'arrête pas là, loin s'en faut.

C'est une étape incontournable pour les amateurs de football et surtout pour les milliers de touristes canadiens qui visitent la région chaque année. Depuis 18 ans, le couple organise des excursions en bus à partir de leur village jusqu'aux stades où se déroule la compétition. "Nous sommes fiers de soutenir le Canada. Nous avons toujours emmené des gens voir des équipes comme la Suède ou les États-Unis", explique Patrick. "Nous adorons ce tournoi, c'est très divertissant et nous allons continuer."

Lors de l'édition 2019, les Ferreira ont mobilisé 75 personnes pour le premier match des Canucks, contre l'Islande. Parmi elles, leurs filles Hope et Grace, deux jeunes supportrices qui font la promotion de la sélection et des joueuses canadiennes dans un club amateur de la région.

Christine Sinclair et un rêve

La passion des Ferreira pour le football féminin est telle que leurs filles suivent depuis longtemps les matches de l'équipe nationale. Hope a rencontré et s'est photographiée avec la légendaire Christine Sinclair l'an dernier. Une inspiration qui l'a incitée à s'inscrire à Alto da Colina, une école de football connue dans la région. Peu de temps après, Grace l'a rejointe. Les deux sœurs partagent désormais de bons moments et de belles expériences sur les terrains.

"L'une est gardienne de but, l'autre est ailière. Toutes les deux aimeraient jouer un jour pour le Canada", confie leur père, qui est convaincu que les rêves sont faits pour être réalisés...

Explorer le sujet

Articles recommandés