Coupe du Monde de la FIFA™

Un visage connu pour un résultat longtemps attendu

Algeria vs Seychelles
© Getty Images

L'expression "une attente interminable", dans le cas des Seychelles, décrit une triste réalité : le pays attend toujours une première victoire dans les qualifications pour la Coupe du Monde de la FIFA™. L'État insulaire de l'Océan Indien a fait ses débuts en compétition préliminaire en 2002. Pour leur entrée en lice, les *Pirates *avaient arraché un nul méritoire (1:1) à la Namibie. Ce bon résultat ne leur avait cependant pas permis de poursuivre leur parcours, en raison d'une lourde défaite 3:0 à Windhoek au retour. Depuis, les insulaires ont disputé dix autres matches pour un bilan modeste d'un nul et neuf défaites. En 12 sorties, ils ont inscrit six buts et en ont encaissé 33.  

Les performances des Seychelles en qualifications pour la Coupe d'Afrique des Nations de la CAF ne sont guère plus reluisantes, mais elles se sont refait une santé en remportant les Jeux Insulaires de l'Océan Indien 2011, organisés sur leurs terres, à la faveur d'un succès aux tirs au but sur l'île Maurice en finale. Ce triomphe reste à ce jour le plus grand exploit de l'histoire de l'équipe nationale.

Lorsque le tirage au sort préliminaire de la Coupe du Monde 2018 a désigné le Burundi comme premier adversaire sur la route de la Russie, les dirigeants se sont naturellement tournés vers l'instigateur de cette victoire historique. Alors aux commandes de Saint-Michel, Ralph Jean-Louis s'est vu proposer un second mandat à la tête de la sélection. Compte tenu des exploits réalisés lors de son premier passage, le technicien se savait attendu au tournant. "Nous sommes sous pression, mais je suis un gros travailleur", annonce-t-il à FIFA.com. "Les gens veulent des résultats et je vais faire le maximum pour leur en donner. Si le succès n'est pas au rendez-vous, j'en assumerai naturellement toutes les conséquences."   

L'ancien international s'est fixé pour objectif de franchir le premier obstacle le 7 octobre au stade du peuple de Roche Caïman, en s'imposant à domicile face au Burundi. "Nos supporters méritent une victoire", estime-t-il. "Ils attendent de voir leur équipe remporter un match et, de notre côté, nous voulons leur montrer de quoi nous sommes capables. Depuis les Jeux Insulaires, nous avons connu quelques difficultés. Mon objectif est de l'emporter à domicile et d'obtenir quelque chose sur l'ensemble des deux manches."

Un calendrier difficile
Toutefois, les préliminaires mondialistes ne sont pas la seule échéance au programme, puisque la qualification pour la CAN 2017 figure également au programme. Le sélectionneur a dû composer un groupe capable de disputer trois rencontres en moins de deux semaines. "Nous avons une bonne équipe, mais tout dépendra des disponibilités le jour J", juge-t-il. "Les qualifications pour la Coupe du Monde sont évidemment prioritaires, car nous avons déjà concédé une défaite à l'Algérie et un nul à l'Éthiopie dans les préliminaires de la CAN. Nous aurons certainement du mal à passer. Mais la Coupe du Monde est une nouvelle compétition et c'est la raison pour laquelle j'ai appelé un nouveau groupe de joueurs."  

La majorité des internationaux seychellois évoluent dans le championnat national. Plusieurs d'entre eux défendent les couleurs de Saint-Michel, club que Jean-Louis continuera à entraîner jusqu'au début de l'année prochaine. "C'est à la fois un avantage et un inconvénient pour nous", précise-t-il. "Je peux plus facilement rassembler mon équipe. Si les joueurs étaient basés aux quatre coins du monde, je ne les verrais que sept jours avant le match. En l'état actuel des choses, je peux organiser une petite séance d'entraînement tous les lundis", détaille le technicien de 46 ans, qui assure vouloir trouver sa propre voie. "Nous pratiquons un football assez différent de celui des équipes du continent africain. Nous sommes uniques en notre genre. Le rythme n'est pas très rapide mais tactiquement, nous sommes solides. Ma stratégie dépendra des joueurs à notre disposition le jour du match. De toute façon, tout le monde souhaite attaquer à domicile afin de profiter du soutien du public."

Les supporters des Seychelles espèrent naturellement voir leur équipe prendre le jeu à son compte mais par-dessus tout, ils souhaitent assister à une victoire qui mettrait un point final à leur interminable attente.

Explorer le sujet

Articles recommandés

Russie 2018 : J-1000 avant le coup d'envoi !

Coupe du Monde de la FIFA 2018™

Russie 2018 : J-1000 avant le coup d'envoi !

18 sept. 2015

Tirage au sort : réaction de Samuel Eto'o

Coupe du Monde de la FIFA 2018™

Tirage au sort : réaction de Samuel Eto'o

25 juil. 2015

Historique des Tirages au sort de la Coupe du Monde

Coupe du Monde de la FIFA 2018™

Historique des Tirages au sort de la Coupe du Mond...

24 juil. 2015