UEFA Champions League

Une saison record pour un Bayern en or

The Bayern Munich players celebrate as Manuel Neuer lifts the UEFA Champions League trophy
© Getty Images
  • Le Bayern Munich remporte la Ligue des champions de l'UEFA
  • Triple triomphe et de nombreux records à la clé pour le club bavarois
  • FIFA.com dresse le bilan de la saison 2019/20

Le Bayern Munich a remporté la Ligue des champions de l'UEFA 2020. L’équipe la plus titrée de l’histoire du football allemand s’est imposée (1-0) face au Paris Saint-Germain au terme d’une finale passionnante, à l’Estadio da Luz de Lisbonne. L’unique but de la partie est à mettre à l’actif de Kingsley Coman, à la 59ème minute. Ironie du sort, l’attaquant bavarois a été formé au PSG.

Pour la deuxième fois depuis 2013, le Bayern réussit un triplé : championnat, Coupe d’Allemagne et Ligue des champions. Il s’agit en outre de son sixième sacre européen, après ceux enregistrés en 1974, 1975, 1976 (Coupe d’Europe des clubs champions), 2001 et 2013.

"Au coup de sifflet final, la joie était énorme. Nous étions très soulagés. Les cinq minutes de temps additionnel ont été très difficiles. Nous avions tous hâte que le match se termine", confie Manuel Neuer. "Nous avons travaillé dur pour remporter ce titre. Nous ne devons rien à personne. Pour nous, c’est un rêve qui devient réalité."

FIFA.com revient sur cette saison de Ligue des champions qui ne ressemble à aucune autre.

Les moments-clés

Six buts et une classe d'écart : Le quart de finale entre le Bayern Munich et le FC Barcelone s’annonçait comme l’un des temps forts de la compétition. Cette affiche entre deux poids lourds européens a vite tourné à la démonstration bavaroise. Sèchement battus 8-2, les Catalans ont concédé la plus lourde défaite de leur histoire en Ligue des champions. Aucune équipe n’avait jamais inscrit quatre buts en une mi-temps face au Barça. En outre, les Barcelonais n’avaient jamais concédé huit buts dans un match à élimination directe de la Ligue des champions. Dans la foulée, l’entraîneur Quique Setien et le directeur sportif Éric Abidal ont dû faire leurs valises.

Lionel Messi of FC Barcelona looks dejected
© Getty Images

Le tenant ne tient pas : Le tenant du titre n’a pas réussi à conserver son bien. Comme tant d’autres avant lui, Liverpool a dû renoncer à sa propre succession dès les huitièmes de finale. À l’issue d’une confrontation spectaculaire face à l’Atlético de Madrid, les Reds se sont finalement inclinés 3-2 en prolongation devant leurs supporters. Le Real Madrid reste donc la seule équipe à avoir remporté la Ligue des champions dans sa formule actuelle et conservé son titre. Les Merengues l'ont même fait trois fois de suite (2016, 2017 et 2018). Les Madrilènes ont toutefois été sortis au même stade de la compétition, par Manchester City (1-2, 1-2).

Un format inédit : En raison de la pandémie de coronavirus, la saison de Ligue des champions a dû être écourtée. À partir des quarts de finale, toutes les affiches ont été jouées sur un match. Les rencontres ont eu lieu à l’Estadio do Sport Lisboa e Benfica (plus connu sous le nom d’Estadio da Luz), l’antre de Benfica et site de la finale, ainsi qu’à l’Estadio José Alvalade, qui accueille habituellement les matches du Sporting.

Deux buts dans le temps additionnel : En quart de finale, le PSG était encore mené 0-1 par l’Atalanta Bergame à la 90ème minute. Alors que la défaite paraissait inéluctable, Marquinhos et le remplaçant Eric-Maxim Choupo-Moting ont fait mouche dans le temps additionnel pour arracher la qualification.

En bref

500 - Le Bayern a marqué son 500ème but en Ligue des champions lors de la finale. Seuls Barcelone (517) et le Real Madrid (567) ont fait mieux.

15 - Le meilleur buteur de cette édition 2020 est Robert Lewandowski (Bayern Munich), avec 15 réalisations. Derrière lui, on retrouve l'attaquant du du Borussia Dortmund, Erling Haaland (10) et son coéquipier du Bayern, Serge Gnabry (9).

11 - Onze matches, onze victoires, 43 buts inscrits, 8 encaissés : le Bayern Munich a réalisé un sans-faute cette saison, en Ligue des champions. Aucune équipe n’avait jamais affiché de telles statistiques. De plus, les Bavarois ont remporté leurs 21 derniers matches officiels et restent sur 30 matches sans défaite (29 victoires, un nul), toutes compétitions confondues, deux records pour le club.

3 - Trois entraîneurs allemands étaient présents en demi-finales de la Ligue des champions cette année, ce qui constitue une grande première : Hansi Flick (Bayern Munich), Julian Nagelsmann (RB Leipzig), et Thomas Tuchel (PSG).

3 - Pour la seconde fois, le Bayern remporte trois titres en une saison. En 2013, le club allemand avait réalisé un exploit similaire sous les ordres de Jupp Heynckes. Curieusement, Don Jupp avait lui aussi repris les commandes à l’automne avant de mener son équipe vers le triplé. Arrivé au mois de novembre, alors que les Roten pointaient à la quatrième place, Hansi Flick a orchestré une fin de saison magistrale.