RÉTRO 2019

#WeLiveFootball fait briller le football dans le monde

#WeLiveFootball Collage 2019
© FIFA.com
  • Il n'y a pas que les joueurs qui permettent au football de vivre
  • Découvrez de belles initiatives autour du sport le plus populaire de la planète
  • Fans colorés, associations motivées, artistes,... ils ont tous leur place chez #WeLiveFootball

Les États-Unis ont remporté leur deuxième Coupe du Monde Féminine de la FIFA™ consécutive, Liverpool a décroché la première Coupe du Monde des Clubs de la FIFA de son histoire et Lionel Messi a été sacré The Best – Joueur de la FIFA. Mais le football ne s’arrête pas aux portes des grands stades ; il ne se limite pas non plus aux grands noms ! Tout au long de l’année 2019, le ballon rond a contribué à écrire de magnifiques histoires car chacun vit le football à sa manière.

Nous avons rassemblé ici quelques-unes des plus belles anecdotes de ces douze derniers mois.

Un bel exemple pour les femmes et les jeunes filles

Prenons l’exemple de la Brésilienne Natalia Guitler, l’une des meilleures joueuses de Teqball de tous les temps. Cette discipline méconnue est un mélange de football et de tennis de table. Guitler, qui n’a décidément pas froid aux yeux, a même défié Neymar sur son terrain de prédilection. Au final, ce choc de titans s’est révélé très, très serré. Cliquez ici pour découvrir l’identité du vainqueur.

Une femme comme Guitler ferait un modèle idéal pour des jeunes filles comme Candelaria Cabrera. L’Argentine âgée de huit ans milite, malgré son jeune âge, pour l'amélioration des règlements du football pour les jeunes filles dans son pays.

Les enfants donnent l'exemple

Les enfants et les adolescents sont souvent les premiers à comprendre et à intégrer les principes du fair-play et de l’esprit sportif. Ils le prouvent régulièrement sur les terrains de football, aux quatre coins du monde. Un jeune Espagnol de 11 ans a ainsi envoyé une lettre et un livre afin de s’excuser auprès d’un adversaire qu’il avait blessé pendant un match. Signalons également le cas de cette équipe de jeunes en Allemagne qui, lancée dans la course à la promotion, a décidé de renoncer à ses derniers matches de championnat en apprenant que plusieurs joueurs de son concurrent direct pour la montée avaient été blessés dans un grave accident de voiture.

Luis y Camilo
© Ruben Losada, courtesy of CD Ebro

"#VamosAlEstadio", que l’on pourrait traduire par "Allons au stade ensemble" est une initiative lancée au Chili. En effet, ses auteurs ne veulent pas se résoudre à voir les supporters des deux équipes séparés par une zone de sécurité à l’intérieur des stades. Leur idée pour remédier à la situation ? Remplir ces espaces vides et tristes en y installant les enfants des supporters des deux camps !

Aller au bout de ses rêves

"On m’avait dit que je resterai toute ma vie dans un fauteuil roulant." Ce diagnostic n’a pas empêché le jeune Brésilien Getulio Felipe de quitter son fauteuil, de marcher, de devenir gardien de but, de s’entraîner avec Manuel Neuer ni même d’avoir sa propre émission de radio. Comme beaucoup d’autres, cette histoire prouve que les personnes atteintes d’un handicap physique ou mental ont toute leur place dans le football (vous trouverez plus d’informations à ce sujet en suivant les liens ci-dessous).

Est-il possible de travailler pour un grand club lorsqu’on est atteint de trisomie 21 ? La plupart des gens pensent certainement que non. Pourtant, Alex O'Donnell et le Celtic Glasgow prouvent qu’il est possible de surmonter les idées reçues.

Alex O'Donnell and Marie Rowan lead the Celtic Park tour.
© FIFA.com

Non loin de là, un autre jeune homme nous a démontré cette année qu’il faut toujours croire en ses rêves. Après avoir inscrit un but d’anthologie diffusé sur les réseaux sociaux, notre héros a été convoqué en équipe nationale, ce qui lui a valu de participer aux qualifications pour l’Euro U-19.

Volunteers Media Day - 2018 FIFA World Cup Russia 
© Getty Images

Sans arbitres, il n’y aurait pas de football. Découvrez la doyenne des arbitres en Allemagne, qui n’a rien perdu de son énergie à 75 ans.

Tous ceux qui ont déjà pris part à une grande compétition internationale savent que, sans les volontaires, l’organisation serait beaucoup plus compliquée. Hubert Bihler, vaillant septuagénaire, a participé à près de 50 grands événements en tant que volontaire. De son côté, Ketsia Nkumbu n'a pas perdu de temps pour fêter sa première en tant que volontaire.

Le football nous a bien souvent prouvé qu’il pouvait être un formidable outil lorsqu’il s’agit de rendre le monde meilleur. Soutenue par la Fondation FIFA, l’association américaine Soccer in the Streets représente de nombreuses organisations qui utilisent le football afin de mettre en œuvre des actions en faveur des réfugiés – parfois avec des résultats étonnants.

En Afrique du Sud, l’association à but non-lucratif Ubuntu s’est fixé pour objectif "de changer les mentalités de la nouvelle génération pour changer la société" avec l’aide du football.

Nous avons également rencontré cette année "l’Empereur" des supporters chinois. Et il avait beaucoup de choses à dire ! Observez un peu cette photo et découvrez l’identité des personnalités qui ont croisé sa route.

Chinese football fan Li Wengang(L), nicknamed the fans' emperor, poses for a picture with Diego Maradona
© Others

En guise de conclusion, rappelons qu’il n’est pas toujours nécessaire de savoir manier un ballon pour apporter sa contribution au football. Vous pouvez, par exemple, inventer des chaussures qui seront portées par les stars ou mettre vos talents particuliers au service du Fan Movement de la FIFA, à l’image de cette supportrice japonaise.

Articles recommandés