A bien des égards, le football est un jeu d'enfant : l'équipe qui marque le plus de buts gagne. Point barre. Pourtant, chaque semaine, chaque championnat, chaque rencontre offre sa propre intrigue statistique qui fait du beau jeu ce spectacle fascinant.

C'est pour cette raison que, chaque semaine, FIFA.com passe à la loupe les chiffres qui se cachent derrière les résultats. Cette fois, ce sont les vétérans Luis Aragonés, Michael Baur, Marcos, Gary Neville et Javier Zanetti qui ont droit aux honneurs de notre revue statistique. Mais l'audace d'Arsène Wenger, qui a aligné la plus jeune équipe d'Arsenal de l'histoire en Coupe de la Ligue anglaise, n'est pas non plus passée inaperçue.


600 matches sous les couleurs de l'Inter Milan, voilà le cap que devrait franchir Javier Zanetti, ce soir face à Lecce en Serie A, 13 ans et 28 jours après avoir fait ses grands débuts avec les Nerazzurri. A 35 ans, l'ancien international argentin s'apprête à devenir le troisième joueur le plus utilisé de l'histoire du club derrière Giuseppe Bergomi et Giacinto Facchetti, qui comptent respectivement 758 et 634 matches pour l'Inter. José Mourinho pourrait lui aussi entrer dans l'histoire cette semaine. En effet, si l'Inter parvient à éviter la défaite, le technicien portugais portera sa série d'invincibilité personnelle à domicile à 100 matches.


103 km/h, c'est la vitesse à laquelle le boulet de canon décoché par Zambrotta face à la Lazio la semaine dernière à été chronométré. La frappe victorieuse de l'ancien Barcelonais a permis à l'équipe d'Ancelotti de remporter sa première victoire (4:1) de la saison. Il faut croire que la troisième journée du championnat d'Italie était placée sous le signe des tirs en force : le Romain Aquilani a lui aussi participé à la première victoire de son équipe, 3:0 face à la Reggina, en expédiant un missile à 93 km/h ; tandis que le Milanais Maicon faisait apprécier sa puissance à l'occasion du triomphe 3:1 de l'Inter sur le terrain du Torino.


100 matches en Ligue des champions de l'UEFA, tel est l'impressionnant bilan de Gary Neville à l'issue du match nul concédé par les Red Devils face à Villareal, la semaine dernière à Old Trafford. L'inusable défenseur de Manchester United est le dixième joueur à franchir cette barre symbolique. En étudiant les chiffres d'un peu plus près, on constate que huit de ces "centenaires", à savoir Raúl, Roberto Carlos, Ryan Giggs, David Beckham, Paul Scholes, Luis Figo, Clarence Seedorf et Neville, ont joué soit pour Manchester United, soit pour le Real Madrid (ou les deux, dans le cas de Beckham). Paolo Maldini et Oliver Kahn sont les seuls membres de ce club très fermé à n'avoir jamais évolué en Espagne ou en Angleterre.


70 ans et 51 jours, c'est l'âge exact de Luis Aragonés, qui a dirigé son équipe de Fenerbahçe contre Porto la semaine dernière. Malgré la défaite 1:3 de ses hommes, l'ancien sélectionneur espagnol est tout de même entré dans la légende en devenant le deuxième entraîneur le plus âgé de l'histoire de la Ligue des champions de l'UEFA.


39 ans et 157 jours, c'est l'âge auquel Michael Baur a inscrit le but de la victoire de LASK Linz devant Mattersburg (2:1), ce qui fait de lui le plus vieux buteur de la semaine dans les championnats couverts par FIFA.com. L'élite autrichienne s'est également distinguée avec le triplé d'Adi Filho face à l'Austrai Karntern (6:0). En frappant à trois reprises en 21 minutes, le partenaire de Baur à Linz s'est offert le coup du chapeau le plus rapide de la semaine.


400 matches au compteur avec Palmeiras, son unique club, voilà de quoi réjouir Marcos. L'ancien champion du monde 2002 a fêté cet événement dignement en gardant sa cage inviolée face à Vasco dimanche dernier. L'équipe de Vanderlei Luxemburgo revient donc à un point de Gremio, qui conserve cependant la tête du Brasileirao. C'est Alex Mineiro qui a donné la victoire (2:0) aux siens en inscrivant son 34ème but de l'année 2008, le 100ème d'O Verdão.


29 matches sans défaite à domicile, tel était l'impressionnant bilan de Boca Juniors... jusqu'à la réception de Tigre, dimanche dernier. Tout le monde s'attendait à un nouveau succès des Xeneizes mais, visiblement, les visiteurs ne l'entendaient pas de cette oreille et sont repartis de la capitale avec un succès précieux (3:2). A noter que les cinq buts ont été inscrits en première période, en l'espace de 25 minutes.


19 ans, c'était la moyenne d'âge de l'équipe alignée par Arsenal, hier soir, en Coupe de la Ligue. A l'inverse, Sheffield United avait fait le choix de l'expérience en titularisant Gary Speed, 39 ans. La victoire est finalement revenue à la jeunesse (6:0). Carlos Vela, le plus âgé d'un groupe de sept titulaires de moins de 20 ans, s'est particulièrement illustré en inscrivant un triplé.