A l'exception du Brésil, qui a retrouvé son "jogo bonito" face aux Etats-Unis (2:0), les grands du football mondial ont connu une reprise difficile pour leur première sortie de la saison.

L'Italie et la France ont chuté, respectivement face à la Côte d'ivoire (0:1) et en Norvège (1:2), les champions du monde espagnols ont arraché le nul au Mexique (1:1), tout comme les Pays-Bas en Ukraine (1:1) et l'Allemagne au Danemark (2:2). De leur côté, l'Angleterre et l'Argentine ont dû batailler pour venir à bout de la Hongrie (2:1) et de la République d'Irlande (1:0).

A noter également la victoire surprise de la Grèce en Serbie (1:0) et celle de prestige du Cameroun en Pologne, futur hôte de l'UEFA EURO 2012 (3:0).

L'affiche
République d'Irlande 0:1 Argentine
But : Angel Di Maria (21')

Contrat rempli pour Sergio Batista, l'entraîneur des U-20 qui assure l'intérim de Diego Maradona. Dans une rencontre qui n'avait d'amical que le nom, l'Argentine est allée s'imposer avec une équipe rajeunie et à vocation offensive. Lionel Messi dans une position plus axiale s'en est donné à cœur joie, évoluant comme distributeur ou en faisant jouer sa technique en mouvement en partant de loin pendant 57 minutes. Cette domination était concrétisée par Angel Di Maria sur un tir de loin qui touchait la barre avant d'entrer. Mais après la sortie de Messi, l'Argentine se mettait de plus en plus à reculer subissant une très forte pression d’une équipe d’Irlande revancharde qui était à deux doigts d’égaliser dans les arrêts de jeu.

Les autres rencontres

Mexique 1:1 Espagne
Buts : Javier Hernandez (12') pour le Mexique, David Silva (91') pour l'Espagne 

Dans son mythique stade Aztèque, le Mexique a failli fêter comme il se doit le 200ème anniversaire de sa fondation avant de se faire rejoindre sur le fil par les champions du monde. Hernandez a parfaitement exploité une erreur défensive de l'arrière-garde espagnole pour ouvrir la marque dès la 12ème minute. Par la suite, le jeu s'équilibrait, le plus souvent au milieu du terrain. Mais l'Espagne, privée notamment d'Andres Iniesta laissé au repos, ne semblait pas avoir totalement digéré les multiples festivités qui ont fait suite à son titre. Santi Cazorla a bien tiré sur la transversale à la 29ème mais c'est quand même le Mexique qui se créait les occasions les plus dangereuses. Dans les arrêts de jeu, la Roja retrouvait son jeu fluide et se procurait trois énormes occasions de but. Sur la première, Pedro tirait de peu à côté, sur la seconde Xavi adressait une ouverture millimétrée pour David Silva qui égalisait. Le même Silva à la 3ème minute des arrêts de jeu loupait la balle de match en croisant trop son tir.

Ukraine 1:1 Pays-Bas
Buts : Oleksandr Aliyev (74') pour l'Ukraine, Jeremain Lens (72') pour les Pays-Bas

Les vice-champions du monde, visiblement loin de leur meilleure forme, pensaient avoir fait le plus difficile en ouvrant la marque mais Oleksandr Aliyev profitait d’un relâchement batave pour égaliser deux minutes plus tard.

Danemark 2:2 Allemagne
Buts : Dennis Rommedahl (74') Mads Junker (87') pour le Danemark, Mario Gomez (19') et Patrick Helmes (73eme) pour l'Allemagne.

Joachim Löw a fait passer un test riche en enseignements à une équipe allemande privée de nombreux titulaires laissés au repos. La Mannschaft croyait le match terminé après le but de Patrick Helmes à la 73ème qui lui permettait de mener 2:0. C’était sans compter sur des Danois accrocheurs qui ont trouvé les ressources pour égaliser à trois minutes de la fin.

Angleterre 2:1 Hongrie
Buts : Steven Gerrard (69', 73') pour l'Angleterre, Phil Jagielka (62' csc) pour la Hongrie

Fabio Capello peut dire un grand merci à Steven Gerrard qui avait à cœur d'effacer la déconvenue de la Coupe du Monde de la FIFA 2010. Après avoir envisagé, l'espace d'un instant seulement, de raccrocher les crampons, Gerrard a démontré mercredi qu'il n'avait rien perdu de sa rage de vaincre et de sa puissance de frappe. Pourtant les choses se présentaient mal après le but contre son camp de Phil Jagielka. Reste que cette victoire obtenue dans la douleur démontre que Capello a encore beaucoup de travail.

Suède 3:0 Ecosse
Buts : Zlatan Ibrahimovic (4'), Emir Barjami (39'), Ola Toivonen (56')

Bien lancée par un but rapide de Zlatan Ibrahimovic, la Suède, déjà prête pour les prochains matches de qualification, a facilement dominé l'Ecosse.

Russie 1:0 Bulgarie
But : Roman Shirokov (6')

Grâce à un but rapide de Roman Shirokov, le milieu de terrain du Zénith Saint-Pétersbourg, le Néerlandais Dick Advocaat a fait des débuts victorieux à la tête d’une équipe de Russie qui a assuré le service minimum face à la Bulgarie.

Pologne 0:3 Cameroun
Buts : Samuel Eto'o (29', 52'), Vincent Aboubakar (86') 

Porté par un Samuel Eto'o toujours aussi réaliste, le Cameroun a remporté une victoire de prestige méritée face à une formation polonaise dépassée.

Le but
Norvège 2:1 France
Hatem Ben Arfa (48') pour la France

Servi à quarante mètres du but scandinave, le Marseillais Hatem Ben Arfa s'engage sur le côté droit, lève la tête pour chercher un coéquipier avant de placer une frappe très pure du pied gauche, de 25 mètres, qui fait mouche.

Les joueurs
Javier Hernandez (MEX) et David Silva (ESP)

Le Mexique a longtemps cru frapper un grand coup en faisant mordre la poussière aux champions du monde espagnols. Déjà très en vue en Afrique du Sud, Javier "Chicharito" Hernandez a inscrit le but qui poussait El Tri à coire à l'exploit. Mais David Silva a permis à la Furia Roja d'honorer son statut et de sauver les meubles dans le temps additionnel. Deux joueurs déjà en forme et qui devraient se livrer un beau duel à distance toute la saison en Premier League, le premier ayant signé à Manchester United tandis que le second a rejoint le rival de Manchester City.

La stat
1. Comme la première de Marco Tardelli comme entraîneur au pied levé de la République d'Irlande en raison de l'absence du "patron" Giovanni Trapattoni qui avait subi la veille une opération chirurgicale mineure.

Votre opinion ?
Quels sont les enseignements à tirer de ces matches de préparation qui arrivent très tôt dans la saison ?