Dans sa revue statistique hebdomadaire, FIFA.com revient sur les records de Robbie Keane et d'Esteban Cambiasso, la relégation de Monaco, la domination de Goa en Inde et le festival de Xavi et de ses coéquipiers barcelonais à Wembley.

148 C'est le nombre de passes adressées par Xavi en finale de la Ligue des champions de l'UEFA. C'est aussi le record de l'édition 2010/11 de l'épreuve. À la quantité, il faut ajouter la qualité. Avec un taux de réussite de 95 %, l'Espagnol de 31 ans a été le joueur le plus précis sur le terrain. En outre, le numéro 6 du FC Barcelone a été le plus grand travailleur de la finale, avec 11,95 kilomètres parcourus, meilleure performance en la matière sur les 22 acteurs. Comme si cela ne suffisait pas, Xavi est également un modèle de fair-play. Au cours des 953 minutes qu'il a passées sur le terrain cette année en Ligue des champions de l'UEFA, il n'a pas concédé le moindre coup franc. Pour donner une mesure de la supériorité des Catalans sur Manchester United samedi soir, un chiffre suffit : Victor Valdes, le gardien du Barça, a réussi plus de passes (18) que le Mexicain des Red Devils, Javier Hernandez (16). Les Barcelonais ont cadré 12 tentatives, contre une seule pour les hommes de Sir Alex Ferguson. La victoire remportée à Wembley signifie également qu'avec 11 trophées remportés sur la scène européenne, Barcelone rejoint le Real Madrid dans ce domaine. L'Espagne devient en même temps le pays le plus performant en Coupe d'Europe, avec 13 titres, contre 12 pour l'Italie.

34 saisons en première division française, mais pas une de plus pour l'AS Monaco qui, pour son 2 000ème match parmi l'élite, a subi une défaite à domicile 0:2 contre Lyon. Ce revers concédé face au septuple champion de France a propulsé les joueurs de la principauté en deuxième division, où ils n'avaient plus évolué depuis 1977. Cela fait de Monaco le premier club finaliste d'une Ligue des champions de l'UEFA relégué à l'échelon inférieur de façon "normale". En effet, Marseille et la Juventus avaient été rétrogradés pour des raisons d'ordre disciplinaire. Autres latitudes, autres émotions : déjà champion, Lille a battu Rennes 3:2 grâce à un triplé de Moussa Sow. Avec 25 réalisations, l'attaquant sénégalais finit la saison en tête du classement des buteurs et devient le premier à atteindre ce seuil depuis Djibril Cissé en 2003/04.

23 médailles remportées, la dernière en date après une victoire en finale de la Coupe d'Italie : tel est le joli palmarès d'Esteban Cambiasso, qui dépasse Alfredo Di Stefano comme footballeur argentin le plus décoré de l'histoire. Durant sa carrière époustouflante, Di Stefano a remporté 22 titres. Cambiasso en compte désormais un de plus, répartis comme suit : Serie A (5 titres), Coupe d'Italie (4), Supercoupe d'Italie (4), Championnat Juniors d'Amérique du Sud (2), Coupe du Monde des Clubs de la FIFA (1), Coupe du Monde U-20 de la FIFA (1), Coupe Intercontinentale (1), Ligue des champions de l'UEFA (1), Supercoupe de l'UEFA (1), Liga espagnole (1), Primera Division argentine (1) et Supercoupe d'Espagne (1). Aujourd'hui âgé de 30 ans, l'Intériste a comme plus proche concurrent son coéquipier Nicolas Burdisso, qui compte 20 trophées dans sa vitrine. Lors de la victoire de l'Inter Milan 3:1 contre Palerme en finale de la Coupe d'Italie, Cambiasso n'a pas été le seul joueur à battre un record. L'Inter vient en effet de disputer sa sixième finale lors des sept dernières saisons. Dejan Stankovic, de son côté, vient de remporter la compétition pour la cinquième fois. Il n'est plus qu'à une longueur de Roberto Mancini, recordman en la matière. Quant à Goran Pandev, qui a remporté la Coupe d'Italie en 2009 avec la Lazio, c'est son troisième sacre consécutif dans le tournoi.

5 titres de champion consécutifs pour Goa, le plus petit État d'Inde. En remportant l'édition 2010/11 du championnat indien et le deuxième de son histoire, Salgaocar a poursuivi une tradition bien établie. Lundi, Salgaocar a été sacré alors qu'il lui reste encore un match à jouer dans le présent exercice de la I-League. Les deux autres équipes de l'État de Goa, Churchill Brothers et Dempo, avaient remporté à elles deux les quatre dernières éditions du championnat. En guise de consolation, ils se diront qu'avec sept titres de champion, Goa vient de dépasser d'une tête le fief du football indien qu'est Kolkata. Si Churchill et Dempo, qui a largement battu Air India 14:0 ce lundi, s'imposent lors de la dernière journée, ce sera la première fois dans l'histoire que les trois équipes de Goa finiront ensemble sur le podium.

3 buts lors de ses deux dernières sorties avec la République d'Irlande ont permis à Robbie Keane de porter son compteur personnel en équipe nationale à 49 réalisations, égalant ainsi le record de Bobby Charlton pour les îles britanniques. Il y a six ans et demi, Keane devenait le meilleur buteur de toute l'histoire du football irlandais. Cette saison, il a inscrit plus de buts en sélection (5) qu'avec Tottenham Hotspur (1) et West Ham United (3) combinés. À 30 ans, Keane a réussi un doublé contre l'Irlande du Nord et marqué le but de la victoire face à l'Écosse, dans l'édition inaugurale de la Coupe des Nations, qui se déroule à l'Aviva Stadium de Dublin. Charlton avait atteint les 49 buts en 106 sélections, une de moins que Keane. À noter également que le capitaine irlandais a réussi un plus grand pourcentage de buts dans des matches de compétition : 32, contre 27 au légendaire Anglais.