Durant 18 saisons, l’envergure impressionnante de Patrick Vieira a fait parler de lui aux quatre coins du monde. De l’AS Cannes au Milan AC, en passant par Arsenal, la Juventus de Turin, l’Inter Milan et Manchester City, l’ancien international s’est construit une solide réputation.

"J’ai juste essayé de donner le meilleur de moi-même à ce magnifique sport", confie modestement Vieira au micro de FIFA.com. Milieu défensif de grand talent par ses qualités de récupération et de création balle au pied, il aura également brillé par son leadership qui lui a valu de porter le brassard de capitaine dans presque tous les clubs où il a joués, ainsi qu’en équipe de France. 

Retiré des terrains depuis juillet 2011 après une carrière couronnée de succès, Patrick Vieira se tourne aujourd’hui vers de nouveaux objectifs : réussir en tant qu’entraîneur. "C’est mon nouveau challenge", précise celui qui entame sa nouvelle carrière à la tête de l’équipe U-21 de Manchester City. "Je retrouve l’univers des centres de formation que j’ai quitté il y a près de 20 ans, c’est en quelque sorte un retour aux sources", explique-t-il.

S’inspirer des plus grands
"Il s'agit d'une décision mûrement réfléchie", poursuit le champion du monde 1998. "L’idée de devenir entraîneur m’avait déjà traversé l’esprit lorsque j’étais encore sur les terrains, mais il m’a fallu un peu de temps pour définitivement donner ce nouvel élan à ma carrière".

Ainsi, juste après sa retraite, il entreprend sa reconversion au sein de Manchester City, où il apprend d’abord les ficelles des différents métiers du football. "Pendant deux ans, j’ai fait le tour de toutes les sections, de la gestion à l'encadrement, en passant par la formation. J’ai beaucoup appris car j’ai vraiment pu découvrir les coulisses de la vie quotidienne d’un club", précise Vieira.

Durant cette phase d’apprentissage, il sera d'abord ambassadeur et ensuite responsable du développement des Citizens en Angleterre et à l’étranger. En parallèle, et alors qu’il débute sa formation d’entraîneur, on lui propose en mai dernier le poste de responsable de l’équipe réserve du club après la démission du technicien italien Attilio Lombardo. "C’est une superbe opportunité de démarrer ma carrière sur les bords du terrain", se réjouit celui qui doit encore passer quelques examens afin d'obtenir son diplôme d’entraîneur professionnel.

Même s'il a accumulé pléthore de titres au cours de sa carrière de joueur, Vieira sait bien que les succès passés ne sont pas forcément gages de succès futur. "Une belle carrière de joueur n'est pas forcément synonyme de réussite comme technicien", confirme l’ancien milieu de terrain, parfaitement conscient de l’ampleur de la tâche qui l’attend. "La fonction d’entraîneur est très complexe et il me reste beaucoup à apprendre, mais j’avance pas à pas avec sérénité." 

Encore novice dans le costume d’entraîneur, le natif de Dakar a tout de même eu la chance de côtoyer quelques-uns des plus grands techniciens durant sa longue carrière, d’Arsène Wenger à Fabio Capello, en passant par Roberto Mancini et Aimé Jacquet. "J’ai eu l’opportunité de travailler sous les ordres de références dans le domaine, et je m'inspire des méthodes de chacun", précise-t-il.

Spectateur attentif
Patrick Vieira a beau avoir raccroché ses crampons en 2011, il continue de suivre avec attention ce qui se passe sur les pelouses. Consultant télé à ses heures, l’ancien milieu défensif porte avant tout un regard particulier sur les performances de Manchester City, son employeur. "La saison passée a été assez frustrante", admet Vieira, "Nous avons terminé loin de Manchester United et perdu la Coupe d’Angleterre à la dernière minute. Ce n’était pas une bonne année sur le plan des résultats." Mais malgré cette saison ratée, le Français voit les Citizens réaliser un bel exercice 2013/14. "L’équipe a très bien recruté et j’ai confiance en Manuel Pellegrini. City a le potentiel pour bien figurer sur tous les tableaux."

Le regard est tout aussi affectueux lorsqu’il se pose sur un autre maillot qu'il a porté. Capitaine de l’équipe de France, avec laquelle il a notamment remporté la Coupe du Monde de la FIFA™ en 1998 à domicile, et l’UEFA EURO 2000, Vieira reste un fervent supporter de la sélection aujourd'hui entraînée par son ancien coéquipier chez les Bleus, Didier Deschamps. "Je suis convaincu que la France se qualifiera pour la prochaine Coupe du Monde", annonce-t-il, confiant. "Didier est l’homme de la situation. C’est quelqu’un d’entier qui sait autant faire preuve de bienveillance que de rigueur, ce qui est parfait pour recréer la cohésion au sein de cette jeune équipe de France souvent critiquée par le passé."

Peut-être un autre exemple dont il pourra s’inspirer pour réussir sa reconversion sur le banc de touche.