Historia

21 septembre 1929 : La naissance d'un Magicien

(FIFA.com)
Hungary's Sandor Kocsis in 1954
© Getty Images

Un simple coup d'œil aux statistiques de Sandor Kocsis devant le but suffit à donner le vertige, sauf à l'intéressé, passé maître dans le domaine aérien. Celui que l'on surnommait Tête d'Or a passé le plus clair de sa carrière à faire des ravages dans les surfaces de réparations. Il aurait eu 85 ans ce 21 septembre 2014. Il reste l'un des buteurs les plus efficaces de l'histoire de la Coupe du Monde de la FIFA™, avec 11 réalisations en cinq matches.

Aucun joueur ayant disputé plus d'une rencontre à ce niveau n'a réussi à égaler son incroyable moyenne de 2,2 buts par match, établie durant Suisse 1954. "Son jeu de tête était sans pareil. Il avait une détente phénoménale, associée à une puissance et une précision incroyables", disait de lui l'ancien sélectionneur de la Hongrie Gusztav Sebes. "C'était aussi un attaquant très complet, capable de tenir le ballon ou de conclure des deux pieds. Il aurait mérité de soulever le trophée en 1954, ne serait-ce que pour ses performances."

Il s'en est fallu d'un cheveu. Sans le fameux Miracle de Berne, les Magyars Magiques auraient concrétisé leur domination sur la scène internationale par un titre de champion du monde. Leur défaite face à la RFA a mis un terme à une série de 31 victoires consécutives. Ce revers est également le seul enregistré par la Hongrie entre 1950 et 1956, en 49 matches. Au cours de cette période, les Hongrois ont signé deux victoires de prestige sur l'Angleterre, devenant les premiers continentaux à s'imposer à Wembley. La médaille d'or rapportée du Tournoi Olympique de Football Masculin deux ans auparavant restera le seul titre mondial de Kocsis. Son n'équipe n'a pourtant été menée en tout et pour tout que six minutes sur l'ensemble des deux compétitions. * *

Déjà auteur d'un triplé contre la République de Corée, le natif de Budapest est devenu en Suisse le premier joueur à inscrire deux triplés consécutifs, avant d'inscrire quatre autres buts dans les tours suivants. Gerd Müller est le seul à avoir renouvelé l'exploit depuis. Le buteur de l'Allemagne est d'ailleurs l'un des rares à rivaliser avec Kocsis sur la scène internationale : le *Bomber *compte huit triplés en sélection, contre sept au Hongrois, un record partagé avec l'Iranien Ali Daei.

Avec 75 réalisations en 68 sélections, Kocsis est devancé par le seul Ferenc Puskas au classement des meilleurs buteurs de Hongrie. Sur l'ensemble du 20ème siècle, seul le *Roi *Pelé est parvenu à s'intercaler entre ces deux attaquants.

Articles recommandés

Coupe du Monde de la FIFA™

Le miracle de Berne

15 avr. 2010

Tournoi Olympique de Football Masculin

2 août 1952 : La magie s'empare des Magyars

02 août 2012

Coupe du Monde de la FIFA 1954™

Classique : Allemagne - Hongrie (1954)

03 juil. 2014