Comme chaque vendredi, les meilleurs déclarations de la semaine sont sur FIFA.com. Au menu de ce copieux numéro : José Mourinho qui imagine l'avenir du foot, Thierry Henry qui doute d'Olivier Giroud et l'élève Messi qui dépasse le maître Pananka. 

Sur FIFA.com
"Oui, j’en ai une qui compte particulièrement pour moi (silence)… mais ne comptez pas sur moi pour la révéler (rires) ! Je n’ai aucune envie de décevoir les autres clubs, qui ont aussi beaucoup compté pour moi. Je garde mon secret" - Jay-Jay Okocha, ancien international nigérian, interrogé sur son ancien club préféré

"Tous les footballeurs ne font pas forcément de bons joueurs de beach soccer. Par contre, n'importe quel joueur de beach soccer ferait un bon footballeur" - Angelo Schirinzi, sélectionneur de la Suisse

En France
"Globalement, je ne me sens pas inférieur à eux. C'est la réalité des choses. Qu'il m'explique pourquoi je n'ai pas été au minimum présélectionné. Je méritais d'être sélectionné tout simplement. Tu es en équipe de France à 50% grâce à tes qualités sportives et à 50% médiatiquement. Malheureusement, Monsieur 'briseur de rêve' n'a pas voulu réaliser le mien" - Geoffrey Jourdren, gardien de Montpellier, au sujet de l'équipe de France

 "Les joueurs ne m'ont jamais appelé Jean-Patrick Mourinho ! Le problème c'est que plusieurs médias ont relayé cette rumeur aveuglément. Maintenant, la réalité reste la même partout : tu ne fais pas jouer un joueur, tu es un connard" - Jean-Luc Vasseur, entraîneur de Reims 

En Angleterre
"Tu ne peux pas gagner le championnat avec lui. Il fait le job et il le fait bien, mais tu ne peux pas gagner avec lui" - Thierry Henry, au sujet d'Olivier Giroud

"Des fois, je me demande de quoi l'avenir sera fait. Quand je serai grand père, à la maison avec mes petits fils, peut-être que le football se jouera sur un magnifique tapis vert sans buts. Et sur ce splendide terrain, c'est l'équipe qui aura eu le plus le ballon en terme de possession qui gagnera le match" - Jose Mourinho, entraîneur de Chelsea

"D’un côté le sophistiqué et fin tacticien Guardiola et de l’autre la merveilleuse exubérance de Klopp qui est un personnage très charismatique. Le choix est difficile, mais je vais choisir Pep parce qu’il est très, très cool" - Robbie Williams, artiste anglais, interrogé par les médias allemands

"Quand j'ai arrêté de jouer, j'ai eu une offre de City et je n'ai pas reçu de coup de fil d'Arsène. S'il avait eu envie que je travaille auprès de lui, il me l'aurait demandé... Je le vis comme une déception, vis-à-vis du club, mais aussi d'Arsène. J'ai beaucoup apporté à Arsenal, et le club et Arsène m'ont énormément apporté aussi" - Patrick Vieira, ancien milieu de terrain d'Arsenal

En Espagne
"Si Ronaldo jouait pour Milwall, QPR ou Doncaster, il planterait des triplés. Je ne suis pas sûr que Messi en soit capable" - Alex Ferguson, ancien entraîneur de Cristiano Ronaldo à Manchester United

"Je sais ce que Pep Guardiola a réalisé avec Barcelone, il a d'ailleurs continué à produire de grandes choses au Bayern, mais le Barça actuel est plus fort que nul autre par le passé" - Eric Abidal, ancien défenseur du FC Barcelone

"L'exécution du penalty de Messi est la meilleure que j'ai jamais vue. Le tir n'était pas très fort, centré, avec une trajectoire bombée... la balle volait. Techniquement, c'était impressionnant" - Antonin Panenka, ancien international tchécoslovaque, au sujet de la panenka de Lionel Messi , et l'élève Msii 

En Allemagne
"Quand j'étais président du club, nous avons souvent parlé de lui et nous pensions déjà qu'il s'intégrerait très bien au Bayern. Klopp est clairement une option pour le Bayern. La question est de savoir combien de temps Guardiola restera à Munich. J'espère qu'il restera longtemps, mais Klopp devrait être pris en considération" - Franz Beckenbauer, dirigeant du Bayern Munich, au sujet de Jürgen Klopp

"S'ils ne savent pas tirer les penalties, ils n'ont qu'à s'entraîner" - Sebastian Kehl, défenseur de Dortmund, après la victoire contre le Bayern Munich en demi-finale de Coupe d'Allemagne

"Mon conseil à Kehl est le suivant : quand on est 35 points derrière, on ferait mieux de se taire" - Pep Guardiola, entraîneur du Bayern, répondant à Kehl

En Italie
"Je ne lâche jamais, c'est ainsi que j'ai construit ma carrière" -  Filippo Inzaghi, entraîneur de l'AC Milan

Ailleurs
"Si on doit comparer au football, en qualité pure, il y a un Cristiano Ronaldo et un Messi. Ce que fait Messi avec un ballon, cette percussion qu’il peut avoir avec des gestes super courts, c’est ce que fait Manny Pacquiao. Mayweather, il a une défense, une condition physique irréprochable comme Ronaldo" - Le boxeur français Brahim Asloum, au sujet du combat Floyd Mayweather contre Manny Pacquiao à Las Vegas

Sur Twitter

Des nouvelles rassurantes du défenseur marseillais après son accident de voiture