Déclarations de la semaine

L'hebdo des bons mots

(FIFA.com)
Zinedine Zidane
© Getty Images

_Drôles, incisives, instructives, émouvantes... Comme à son habitude, FIFA.com termine la semaine en vous proposant les meilleures déclarations entendues aux quatre coins de la planète foot. _

"On a abordé ce match comme s’il y avait 0:0 à l’aller. Il y a eu un moment où ils ont poussé, mais on a contrôlé le match. L’histoire du Real parle pour elle. Beaucoup de gens doutaient avant les deux matchs. Nous, on n’a pas parlé. On n’a pas donné d’interview. On a parlé sur le terrain" - Marcelo, défenseur du Real Madrid après Paris Saint-Germain-Real Madrid (1:2)

"La chose la plus importante est de venir en Russie l'esprit ouvert et d'essayer de comprendre notre pays et les endroits qu'on visite. Comme on dit en Russie, mieux vaut voir quelque chose une fois que d'en entendre parler 100 fois" - Stanislav Cherchesov, sélectionneur de la Russie (FIFA.com)

"Je ne vais pas parler d’un joueur qui n’est pas dans mon équipe. Ensuite, en ce qui concerne le prix, le PSG a déjà payé 200 millions, c’est la réalité. Quand le Real Madrid m’a acheté, ils avaient mis 72 millions d’euros. Ça me semblait déjà fou à l’époque et c’était il y a à peine plus de 10 ans, alors que peut-être que dans dix ans, les gens paieront 400 millions ou même avant dix ans, qui sait" - Zinedine Zidane, entraîneur du Real Madrid

"Le Real a affronté un adversaire très faible. Le PSG est un groupe de joueurs, le mot 'jeu' peut paraître abstrait, difficile à décrire, mais il a fait toute la différence ce soir. Les idées, ça ne s'achète pas" - Arrigo Sacchi, technicien italien (Sky Sport Italia)

"Arrigo Sacchi est un homme d'expérience, qui connait très bien le football. Il inspire le respect. Après, tu veux faire vite les choses et tu peux y arriver. Mais on a besoin aussi de patience. Nous sommes dans un processus. Un processus, c'est gagner, gagner mais aussi perdre. Mais je suis convaincu que c'est un projet très solide" - Unai Emery, entraîneur du Paris Saint-Germain

(Zlatan Ibrahimovic annonce à sa manière qu'il est prêt à participer à la Coupe du Monde)

"Je ne suis pas si stupide pour jouer contre Manchester City et attaquer à tout-va pour perdre 3-0 ou 4-0. Je pense que les experts se doivent d'utiliser leur tête pour mieux comprendre quand on parle de tactique" - Antonio Conte, entraîneur de Chelsea, après la défaite des Blues face aux Citizens

"Au début, on me demandait de relancer droit devant ; puis ensuite, c’était plutôt ' boum ' sur les côtés ; après il fallait arrêter de faire 'boum' , mais relancer proprement et prendre des risques balle au pied. Et ça va de plus en plus loin. Quand on voit Ederson Moraes, le gardien de Manchester City, il joue libéro. On demandera bientôt aux gardiens de faire des passes décisives" - Lionel Letizi, ancien gardien du PSG (So Foot)

"Je ne suis pas dans la tête de Yannick, mais je sais qu’il voulait quitter l’Atlético de Madrid, peut-être qu’il n’avait que cette solution en Chine pour partir. En restant jusqu’à la fin de la saison à l’Atlético, il n’aurait peut-être plus joué du tout. En Chine, c’est certain qu’il jouera beaucoup. Franchement, c’est mieux d’avoir du temps de jeu en Chine que d’être sur le banc en Liga" - Eden Hazard, attaquant de Chelsea, à propos de Yannick Ferreira Carrasco (La Dernière Heure)

"La comparaison entre Kane et Batistuta me semble pertinente pour leur technique, leur athlétisme et leur capacité à finaliser. Harry a vécu une période extraordinaire de forme physique et mentale pendant un an et demi et c’est l’un des deux ou trois plus forts attaquants au monde" - Gianluigi Buffon, gardien de la Juventus (Corriere dello Sport)

Articles recommandés