1er - 8 septembre

L'hebdo des bons mots

(FIFA.com)
Paul Pogba of France celebrates by biting his World Cup winners medal 
© Getty Images

Drôles, incisives, instructives, émouvantes... Comme à son habitude, FIFA.com termine la semaine en vous proposant les meilleures déclarations entendues aux quatre coins de la planète foot.

"Mon Mondial à zéro but ne m'empêche pas de dormir" - Olivier Giroud, attaquant de la France (Parisien)

"On était dégoûté de ne pas vraiment passer ce moment important avec les supporters et ces personnes qui se sont déplacées jusqu’à Paris pour nous voir, fêter ça avec nous. Dix, quinze minutes, c’est vraiment rapide. On est désolé" - Paul Pogba, milieu de terrain de la France (RMC)

"J'ai pris mon dernier repas avec l'équipe, le dernier trajet en bus... Tout ça, c'est terminé. En plus, on a gagné. Bon, je n'ai pas réussi à marquer, mais j'ai tout adoré, de la première à la dernière seconde" - Wesley Sneijder, ancien milieu de terrain des Pays-Bas

"Cela reste une petite douleur, c'est logique. La France méritait de gagner aussi. Il n'y a pas de souci là-dessus. Mais quand tu es si proche de gagner le plus grand titre de ta carrière, forcément il y a de la déception" - Thibaut Courtois, gardien de la Belgique, revenant sur la défaite contre les Bleus à Russie 2018 (La Dernière Heure)

"Je veux terminer en MLS. Après, on verra si c'est à Los Angeles ou Miami. Ce sont deux bonnes villes. J'aime la mentalité et la culture du show qu'il y a aux États-Unis" - Antoine Griezmann, attaquant français (L'Equipe)

"Je tacle, je prends le ballon, avec ses crampons, il s'essuie.... Je n'ai pas encore regardé dans le miroir mais on m'a dit que c'était impressionnant. C'est le foot, je pense qu'il n'a pas fait exprès" - Benjamin Pavard, défenseur français, à propos d'Antonio Rüdiger (L'Équipe)

("Pardon à Benjamin Pavard, ce n'était pas intentionnel de ma part. Je me suis excusé auprès de lui après et je voudrais en profiter pour lui souhaiter un prompt rétablissement")